Miguel Oliveira a dépassé ses propres attentes à Assen

La cinquième place décrochée par Miguel Oliveira au GP des Pays-Bas est un meilleur résultat que prévu, de nombreux pilotes ayant roulé dans un rythme similaire en course.

Miguel Oliveira a dépassé ses propres attentes à Assen

La série de podiums de Miguel Oliveira, entamée au Mugello, a pris fin à Assen, le pilote KTM devant se contenter d'une cinquième place néanmoins satisfaisante après sa lointaine 17e place du warm-up et un mauvais premier tour depuis la sixième position sur la grille. Relégué au neuvième rang après la première boucle, Oliveira a profité du passage hors piste d'Álex Rins, d'un dépassement sur Jack Miller et des mésaventures de Pecco Bagnaia et Takaaki Nakagami pour prendre plus de points qu'il ne l'espérait.

"C'était une journée acceptable, un bon résultat après les difficultés rencontrées pendant les essais et en qualifications", a souligné le pilote portugais, qui déplorait son incapacité à bien exploiter le grip offert par les pneus tendres à l'issue des qualifications. "Je pensais qu'on ne pourrait pas faire mieux mais sincèrement, je suis content du résultat de la course, on a donné tout ce qu'on avait en piste et ça s'est vu dans le résultat. Les efforts portent toujours leurs fruits et ça a été le cas : un top 5 et on a compris comment améliorer la moto l'an prochain, pour avoir de bonnes sensations. On va aborder la deuxième partie de la saison dans un bon état d'esprit et après un bon résultat."

Lire aussi :

Oliveira était esseulé à l'arrivée, plus de deux secondes derrière Johann Zarco et avec une avance similaire sur son premier poursuivant, Bagnaia. Durant une grande partie de l'épreuve, ces pilotes sont restés groupés avec un rythme similaire et en éprouvant de grandes difficultés à effectuer des dépassements. Oliveira n'a pas pu suivre la remontée de Joan Mir devant lui, peu de virages offrant des opportunités aux pilotes.

"Je pense que tout le monde avait plus ou moins le même rythme. C'était dur d'avoir un avantage. Je pense que Mir a trouvé une très bonne trajectoire, un peu risquée, à l'intérieur du virage 5, et c'est là qu'il a fait ses dépassements. Sauf erreur de ma part, il n'a doublé qu'au virage 5. Me concernant, j'étais à la limite du début à la fin de la course. Je n'avais rien dans la poche pour jouer ou pour me rapprocher suffisamment et penser à une manœuvre. Donc ça dépendait vraiment du fait que les pilotes devant moi réduisent leur rythme et que je trouve une opportunité. Je pense que c'est pour ça qu'il n'y a pas eu beaucoup de dépassements en course."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Pol Espargaró a éprouvé de "grosses difficultés" à Assen
Article précédent

Pol Espargaró a éprouvé de "grosses difficultés" à Assen

Article suivant

Razgatlioglu ferme la porte du MotoGP et prolonge en WorldSBK

Razgatlioglu ferme la porte du MotoGP et prolonge en WorldSBK
Charger les commentaires