MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 jours

Miller, de retour : "Manquer Aragón était la bonne décision"

partages
commentaires
Miller, de retour : "Manquer Aragón était la bonne décision"
Par :
13 oct. 2016 à 13:50

Jack Miller a reçu l'accord des médecins pour faire son retour à la compétition cette semaine, à Motegi, deux mois après la chute qui, en Autriche, a porté un coup d'arrêt à sa saison.

Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Chute de Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Marc VDS Racing Honda
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Le pilote Marc VDS a traîné durant plusieurs semaines les séquelles de l'accident dont il a été victime à la mi-août. Forfait sur le Red Bull Ring, puis à Brno, il a disputé la course de Silverstone avant de devoir se résoudre à manquer celle de Misano et à faire plâtrer sa main pour mieux guérir. Tandis que Nicky Hayden était appelé en renfort pour disputer le Grand Prix d'Aragón, Miller observait une parenthèse salutaire qui lui permet de faire son retour cette semaine pour le Grand Prix du Japon.

"C'est toujours difficile de manquer une course à cause d'une blessure et j'en ai manqué plusieurs récemment, mais je crois que tout ira bien ce week-end à Motegi", promet le jeune pilote. "Manquer Aragón était la bonne décision à prendre, parce que la fracture de ma main n'était pas complètement guérie, je n'aurais donc fait qu'empirer les choses en courant là-bas."

"Depuis Aragón, j'ai été à la maison, en Australie, où j'ai travaillé dur pour retrouver complètement ma forme. La plupart de mon entraînement s'est fait à vélo, mais j'ai aussi passé les trois derniers jours sur l'eau, en jet-ski. Ma main va beaucoup mieux et j'ai hâte de remonter sur la moto ce week-end, à Motegi", rassure Jack Miller à l'heure de retrouver ses cuirs.

Une pause salutaire

Touché à une vertèbre et au poignet droit, le pilote australien aura tout tenté pour être absent le moins possible, avant de céder son guidon à Hayden pour la dernière manche en date, disputée en Aragón en septembre. À l'heure d'entamer cette épreuve, son team manager était apparu soulagé, convaincu que la prudence restait nécessaire, un mois après l'accident qui avait tout déclenché.

"En matière de blessures de pilote, ces quatre semaines ont peut-être été les pires de mes 25 ans à la tête d'équipes, parce que Jack a un caractère tellement fort, il veut toujours piloter", indiquait Michael Bartholemy à la veille des premiers essais d'Aragón, expliquant avoir beaucoup échangé avec son pilote sur le sujet.

"Le corps a parfois besoin de temps pour se remettre", poursuivait le team manager. "C'était la meilleure chose à faire. Et je dois dire que le mardi [après Misano], quand il est revenu de Barcelone (où il avait consulté des médecins, ndlr), il m'a dit : 'Maintenant, je suis content d'avoir cette pause'."

Plus d'un mois se sera écoulé entre la dernière apparition en piste de Jack Miller au guidon de sa MotoGP, pour les qualifications de Misano, et son retour aux affaires, vendredi à Motegi, et deux mois auront passé au total depuis l'accident subi en Autriche.

"Certains médecins ont aussi dit que sa blessure dans le dos avait besoin entre 40 et 60 jours avant d'être guérie à 100% et nous aurons atteint ces 60 jours au Japon", indiquait toujours Bartholemy en marge du GP d'Aragón, expliquant avoir été libéré d'une "sensation dans le ventre", lui qui avait gardé jusqu'alors une crainte de le voir chuter et aggraver ses blessures.

C'est donc guéri et dans un état d'esprit apaisé que Jack Miller va réintégrer son stand demain, pour entamer la phase finale de la saison et se remettre dans le rythme avant son Grand Prix à domicile, prévu la semaine prochaine.

Article suivant
Lorenzo estime mériter de tester la Ducati à Jerez

Article précédent

Lorenzo estime mériter de tester la Ducati à Jerez

Article suivant

Viñales bien décidé à faire briller Suzuki à domicile

Viñales bien décidé à faire briller Suzuki à domicile
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Jack Peter Miller
Équipes Marc VDS Racing Team Boutique
Auteur Léna Buffa