MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
EL1 dans
07 Heures
:
58 Minutes
:
17 Secondes
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
14 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
28 jours

Miller fait amende honorable après son erreur au départ

partages
commentaires
Miller fait amende honorable après son erreur au départ
Par :
8 oct. 2019 à 11:40

Le pilote australien a avoué avoir été déçu de lui-même après avoir éteint par erreur sa moto au départ du Grand Prix de Thaïlande.

Jack Miller a beau avoir été le pilote Ducati le plus rapide durant la majeure partie du week-end de Buriram, il a dû abandonner précipitamment sa sixième place sur la grille de départ lorsqu'il a par erreur actionné le coupe-circuit de sa machine à quelques secondes de l'extinction des feux. Il a alors dû démarrer la course depuis la pitlane, mais a malgré tout réussi à rattraper le peloton et à terminer 14e.

"J'ai éteint la moto. Dès que j'ai appuyé [sur le coupe-circuit], je me suis dit 'putain, non !' parce que je savais exactement sur quel bouton j'avais appuyé", explique le pilote Pramac Racing. "Disons que j'étais un peu dans la précipitation, j'essayais juste de tout faire un peu trop vite et j'ai appuyé sur le mauvais bouton. C'est facile à faire, et je l'ai fait. C'est juste le genre de choses qu'on peut faire, juste l'adrénaline."

Lire aussi :

Jack Miller a assuré que cela ne lui était jamais arrivé et que "cela n'arrivera plus". Il lui a en tout cas fallu se reconcentrer rapidement dimanche, pour malgré tout tenter de sauver ce qui pouvait l'être. "J'étais énervé, ou déçu par moi-même, mais j'ai dépassé ça immédiatement quand j'ai quitté la pitlane. J'ai tout donné, j'ai attaqué du début à la fin aussi fort que j'ai pu. J'ai essayé de rattraper autant de places que possible. Mais, oui, 14e c'est ce que je pouvais faire de mieux."

Après cette erreur, Miller dit avoir connu une course plutôt propre, à la seule exception d'une petite faute dans le virage 1. Son niveau lui laisse à penser en tout cas qu'il aurait pu terminer la course entre les hommes du podium et la première Ducati pilotée par Andrea Dovizioso qui s'est classée quatrième.

"J'ai fait toute la course tout seul, sans aucune aspiration dans le premier tour, alors j'ai immédiatement actionné la cartographie d'économie de carburant. J'ai roulé à l'économie pendant toute la course et j'ai juste essayé de faire en sorte que ça fonctionne", explique le pilote australien. "J'ai eu un peu de difficultés avec le pneu arrière. Il a été très constant tout du long, mais il manquait juste de grip. Je suis entré assez tôt dans les 1'31, mais au vu du rythme qu'ont eu Marc [Márquez] et les gars de devant, il aurait été presque impossible de rester là toute la course."

Article suivant
La FIA et la FIM vont collaborer pour améliorer la sécurité

Article précédent

La FIA et la FIM vont collaborer pour améliorer la sécurité

Article suivant

Stats - Buriram plus rapide que Phillip Island !

Stats - Buriram plus rapide que Phillip Island !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Thaïlande
Catégorie Course
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Jack Peter Miller
Équipes Pramac Racing
Auteur Valentin Khorounzhiy