MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Miller : sa Ducati telle un "chopper" au départ de la course !

partages
commentaires
Miller : sa Ducati telle un "chopper" au départ de la course !
Par :
27 août 2019 à 16:40

Le pilote Pramac dit avoir dû passer les premiers virages du Grand Prix de Grande-Bretagne comme s'il était au guidon d'un chopper après un couac avec son système d'aide au démarrage.

Jack Miller utilise sur sa Ducati un "holeshot device" depuis le Grand Prix du Japon de l'an dernier, alors que les autres Desmosedici engagées en MotoGP n'ont adopté que cette année ce système qui abaisse la moto afin d'améliorer son accélération au départ. La moto doit retrouver sa hauteur normale au freinage du premier virage, seulement compte tenu du peu de distance séparant sa troisième place sur la grille et le virage de Copse, à Silverstone, l'Australien a à peine touché les freins dimanche à 14h.

Admettant qu'il avait douté à l'idée d'utiliser cette solution sur la piste anglaise compte tenu de sa configuration, Miller reconnaît qu'une fois lancé, passer Maggotts et Becketts avec une Ducati qui aurait eu toute sa place dans "Orange County Chopper" lui avait donné quelques sueurs froides. Ce n'est qu'à l'approche du virage 4, au prix d'un gros freinage, qu'il a réussi à ramener sa moto à sa juste configuration de course.

Lire aussi :

Lorsque Motorsport.com lui a demandé s'il avait déjà rencontré un tel problème auparavant, le pilote Pramac a expliqué : "Non, car en général à des endroits comme ici je ne l'utilise pas. Je pensais que j'allais pouvoir avoir assez de transfert [de masse] au freinage, mais j'avais des doutes. Ce qui est sûr, c'est que ça n'a pas fonctionné. C'était assez effrayant d'arriver comme ça au virage 3, comme si je pilotais une moto du Orange County Chopper, en essayant de faire remonter le truc et en passant mon temps à donner de grands coups de freins ! J'ai globalement dû piler pour que ça remonte."

Il a ajouté : "Par exemple, à Phillip Island on ne pourra pas l'utiliser. Je pense qu'ici, si on avait été plus loin sur la grille on aurait pu, comme par exemple Dovi qui a eu un transfert [de masse] sans problème. Mais en partant si près du virage, j'ai à peine eu à freiner avant le premier virage. J'essayais de freiner plus que nécessaire. Mais en étant devant, on n'a pas très envie de regarder derrière soi 20 motos qui arrivent !"

Jack Miller, qui a ainsi rétrogradé à la septième place, a par la suite dû se battre avec un souci de pneu arrière. Il s'est classé huitième à l'arrivée, dépassé dans les trois derniers tours par Cal Crutchlow et Danilo Petrucci.

Avec Michaël Duforest

Article suivant
"Pas de risques inutiles" pour Dovizioso au test de Misano

Article précédent

"Pas de risques inutiles" pour Dovizioso au test de Misano

Article suivant

Stats - Márquez et Rins pulvérisent les records !

Stats - Márquez et Rins pulvérisent les records !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Pilotes Jack Peter Miller
Équipes Pramac Racing
Auteur Lewis Duncan