MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Mir espère confirmer sa venue en MotoGP "ce week-end ou le prochain"

partages
commentaires
Mir espère confirmer sa venue en MotoGP "ce week-end ou le prochain"
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
31 mai 2018 à 14:51

Joan Mir est presque certain de passer la saison prochaine en MotoGP en tant que pilote Suzuki, bien qu'il n'ait pas pu le certifier ce jeudi à son arrivée au Mugello.

Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS
Joan Mir, Marc VDS

O.P., Mugello – Bien qu'il ne l'ait pas confirmé, Joan Mir a admis qu'un accord, probablement avec Suzuki, était proche et il a cité "ce week-end ou le prochain" (en référence au GP de Catalogne, dans deux semaines) comme possibles échéances pour une annonce.

Le pilote espagnol a récemment fait les gros titres pour un accord censé lui garantir de passer en MotoGP en 2019 avec l'équipe Suzuki. Interrogé sur le sujet à la veille des premiers essais libres du Grand Prix d'Italie, il a fait savoir que les négociations battaient leur plein. "J'espère que ce week-end ou le week-end prochain nous pourrons annoncer la nouvelle, mais pour le moment il n'y a rien de signé", a-t-il indiqué.

Poursuivant au sujet de cet accord, qui sera selon toute vraisemblance passé avec la marque d'Hamamatsu, Mir a ajouté : "Ce serait génial, vraiment génial. Parce que c'est une moto d'usine et l'objectif que nous nous sommes fixé est de faire le grand saut avec une moto officielle. Elle a fait des podiums et je pense que c'est une moto très compétitive."

Avant d'en arriver à cette hypothèse de rejoindre Suzuki, Mir a été cité chez Honda, du fait d'un accord préférentiel que détenait la marque avec lui. "C'est aussi une moto très compétitive", a-t-il fait savoir au sujet de la RC213V, "mais nous sommes là pour réfléchir aux options. La meilleure option sportive pour moi, et celle qui me convainc le plus moi ainsi que mon entourage, c'est là où nous irons."

En dépit de son jeune âge, Joan Mir a les idées claires quant à son souhait d'intégrer le MotoGP au guidon d'une moto officielle. Aussi, lorsqu'il lui a été demandé s'il accepterait de courir avec une Honda satellite, telle que celle du team LCR, il a répondu : "Je ne pense pas, non."

"Mon objectif est d'aller en MotoGP, sur une moto officielle. Je me suis senti fort sur les dernières courses et ma décision de partir si une [proposition d'une] usine forte arrive est prise", ajoute-t-il. "J'aimerais clore tout ceci le plus tôt possible afin de me concentrer à 100% sur le reste de la saison en Moto2."

Une saison non compromise en Moto2

Joan Mir n'a pas fait qu'évoquer l'avenir, il a aussi été interrogé sur la situation critique dans laquelle se trouve l'équipe Marc VDS, touchée par des problèmes survenus entre son propriétaire et son directeur.

"Je sais que le sujet est délicat quant à ce qu'on m'a dit, mais je ne pense pas que ma continuité dans le championnat soit compromise, et si c'est le cas je n'en ai pas entendu parler. Je suis calme", a fait savoir le pilote majorquin, qui dispute sa première saison en Moto2 avec la structure belge.

Article suivant
Double objectif pour Petrucci : podium au Mugello et guidon Ducati

Article précédent

Double objectif pour Petrucci : podium au Mugello et guidon Ducati

Article suivant

Andrea Iannone confirme qu'il va quitter Suzuki

Andrea Iannone confirme qu'il va quitter Suzuki
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Joan Mir Mayrata
Équipes Team Suzuki MotoGP , Marc VDS Racing Team Boutique
Auteur Oriol Puigdemont