MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
13 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
26 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
40 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
54 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
68 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
82 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
96 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
103 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
117 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
124 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
138 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
166 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
173 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
187 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
201 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
222 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
236 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
244 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
250 jours
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
264 jours

Moins de grip à Misano après de récents travaux

partages
commentaires
Moins de grip à Misano après de récents travaux
Par :
12 sept. 2019 à 11:10

La piste qui accueille cette semaine le Grand Prix de Saint-Marin a subi d'importants travaux qui l'ont nettoyée et devraient donc se ressentir en début de week-end.

Les deux semaines de pause qui ont séparé les Grands Prix de Grande-Bretagne et de Saint-Marin ont permis d'organiser un test important à Misano à la date la plus tardive consentie par le règlement pour une piste accueillant une course. Si ces deux jours ont été utiles pour préparer les motos en vue du Grand Prix, ils ont aussi permis de prendre la mesure des nouvelles conditions de l'asphalte, après des travaux importants récemment menés sur place.

C'est précisément ce qui explique que Michelin ait proposé lors de ce test un pneu extra-soft, grâce auquel certains pilotes ont enregistré d'excellents chronos. Fourni pour mieux évaluer le grip de la piste, il utilisait la construction actuelle du pneu le plus soft de Michelin, mais a été conçu pour ne réaliser que de courtes séries de tours, uniquement dans le but de recueillir des données et sans être destiné à rejoindre l'allocation de course.

Lire aussi :

"Ce nouveau mélange extra-soft ne fait pas partie de ceux que nous utilisons pendant le week-end de course, parce qu'il est trop tendre, mais il nous sert à calibrer nos niveaux de rigidité pour les pneus", explique Piero Taramasso, responsable deux roues pour Michelin Motorsport, auprès de Motorsport.com. "Il nous a été utile, car l'asphalte de Misano a subi un traitement qui s'appelle grenaillage : une machine passe et projette des billes de métal au sol, lesquelles sont ensuite aspirées ou ramassées à l'aide d'un aimant. Ce traitement diminue la macrorugosité et augmente la microrugosité de l'asphalte. En général, il devrait donc faire augmenter le grip du circuit, mais dans un premier temps on en ressent moins car ce traitement nettoie la piste et enlève toute la couche de gomme. Le grip en ce moment est donc plus bas et c'est pour compenser cela que nous avons apporté l'extra-soft."

Les pilotes ont en effet témoigné lors de ces essais d'un niveau d'adhérence faible, voire d'une situation piégeuse dans certaines portions de la piste à l'image du virage 14. Pour Piero Taramasso, il n'y a pas de raison de penser que la situation pourrait être meilleure cette semaine. "Honnêtement, je ne pense pas que la situation sera meilleure, parce qu'avant un Grand Prix on ne peut plus rouler. Afin de résoudre cette situation, il faudrait au moins des journées de piste avec des voitures ou des motos, mais pour autant que je sache, depuis le 2 septembre plus personne n'a tourné. C'est pourquoi je crois que le grip de la piste sera le même que lors du test, il ne se sera pas amélioré. Mais la situation s'améliorera pendant le week-end."

Il est donc probable que les premières séances soient délicates pour les pilotes MotoGP, avant que de la gomme soit peu à peu redéposée sur le bitume de Misano. Ils pourront s'appuyer sur une allocation proposant des pneus symétriques à l'avant ainsi que pour le pneu arrière soft, tandis que les mélanges medium et hard à l'arrière seront asymétriques, plus durs sur le côté droit afin de s'adapter à la configuration de la piste avec dix virages à droite et six à gauche.

"Je dois dire que les pneus que nous avons pour l'allocation de la course se sont bien comportés pendant le test, et nous les avons donc confirmés. Nous ne nous attendons pas à des surprises particulières. Il s'agit des mêmes gommes que celles que nous avons utilisées l'année dernière, aussi bien à l'avant qu'à l'arrière, parce qu'elles s'étaient bien comportées et nous avaient permis de signer quelques records. Nous savons que nous devons juste garder un œil sur la température du pneu avant, qui est le plus sollicité à Misano."

Propos recueillis par Matteo Nugnes

Article suivant
Météo - Un week-end estival à Misano

Article précédent

Météo - Un week-end estival à Misano

Article suivant

Zarco espère des réponses sur son avenir d'ici octobre

Zarco espère des réponses sur son avenir d'ici octobre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Auteur Léna Buffa