Pedrosa : 13 ans de MotoGP avec Honda

partages
commentaires
Pedrosa : 13 ans de MotoGP avec Honda
Par : Willy Zinck
12 juil. 2018 à 18:59

Dani Pedrosa vient d'annoncer son passage sur Yamaha à l'issue de la campagne 2018, la 13e qu'il dispute en catégorie reine pour le compte de Honda. Retour sur les moments forts de cette union en MotoGP.

Diapo
Liste

Grand Prix d'Espagne 2006

Grand Prix d'Espagne 2006
1/40

Photo de: Repsol Media

C'est tout auréolé de trois titres consécutifs (un en 125cc en 2003 et deux en 250cc en 2004 et 2005), que Dani Pedrosa fait ses grands débuts dans la catégorie reine en 2006 chez Repsol Honda, aux côtés du "Kentucky Kid", Nicky Hayden. Et pour sa première course, celui qui arbore le numéro 26 va réaliser une performance très honorable, signant le cinquième temps en qualifications avant de grimper sur la deuxième marche du podium !

Grand Prix de Chine 2006

Grand Prix de Chine 2006
2/40

Photo de: Repsol Media

Il ne faut pas longtemps pour que l'Espagnol s'illustre. Dès la quatrième manche de la saison, à Shanghai, il fait parler la poudre et signe sa première pole ainsi que sa première victoire en MotoGP. Une performance qui va faire forte impression dans le paddock.

Grand-Prix de Grande-Bretagne 2006

Grand-Prix de Grande-Bretagne 2006
3/40

Photo de: Repsol Media

Pedrosa ne va pas s'arrêter là, s'adjugeant à Donington une seconde (et dernière) victoire pour sa première année en MotoGP, au terme d'une course sur laquelle il bat Valentino Rossi.

Grand Prix de Malaisie 2006

Grand Prix de Malaisie 2006
4/40

Photo de: Repsol Media

Si ses succès s'arrêtent là en 2006, l'Espagnol reste deuxième du championnat derrière son coéquipier Nicky Hayden la majeure partie du reste de la saison, avant de se blesser lors des essais libres à Sepang. Il participera tout de même à la course, et finira sur la troisième marche du podium, mais c'en sera terminé de sa bonne dynamique.

Grand Prix du Portugal 2006

Grand Prix du Portugal 2006
5/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Son coéquipier reste quant à lui fermement en lice dans la lutte pour le titre face à Valentino Rossi. Cependant, Pedrosa semble tout compromettre en partant à la faute à Estoril et en l'emmenant dans sa chute. Cet accident aurait bien pu coûter le sacre à l'Américain, mais il parviendra finalement à décrocher la couronne lors de l'ultime manche de la saison, à Valence.

Grand Prix du Qatar 2007

Grand Prix du Qatar 2007
6/40

Photo de: Yamaha Motor Racing

En 2007, Pedrosa rempile avec Repsol Honda pour une nouvelle saison. Celle-ci débute sous les mêmes auspices que la première, avec une ouverture du championnat sur le podium, cette fois-ci au Qatar.

Grand Prix d'Allemagne 2007

Grand Prix d'Allemagne 2007
7/40

Photo de: Team Gresini

Il faut cependant attendre la mi-saison et le Grand Prix d'Allemagne pour voir le Catalan renouer avec la victoire (pour ce qui constitue alors son troisième succès en MotoGP).

Grand Prix de Valence 2007

Grand Prix de Valence 2007
8/40

Photo de: Honda Racing

Le numéro 26 va remporter cette saison-là une seconde et dernière course, à domicile sur le circuit de Valence, scellant par là-même sa place de dauphin de Casey Stoner, Champion du monde pour le compte de Ducati.

Grand Prix du Qatar 2008

Grand Prix du Qatar 2008
9/40

Photo de: Yamaha Motor Racing

Nouvelle manche d'ouverture au Qatar en 2008, et nouvelle troisième place à l'arrivée pour Pedrosa ! Un véritable exploit pour celui dont les essais hivernaux ont été compromis par une blessure, et qui l'a empêché de participer au bon développement de la RC212V.

Grand Prix des États-Unis 2009

Grand Prix des États-Unis 2009
10/40

Photo de: Bridgestone Corporation

En 2009, il faut attendre la manche californienne de Laguna Seca pour voir enfin Dani Pedrosa s'imposer devant Valentino Rossi et Jorge Lorenzo. Comme en 2008, celui qui arbore cette année là le numéro 3 finira... à la troisième place du championnat !

Grand Prix d'Italie 2010

Grand Prix d'Italie 2010
11/40

Photo de: Bridgestone Corporation

L'année suivante, il ne faut cependant attendre que la quatrième manche pour voir le Catalan s'imposer. De retour avec le numéro 26, Pedrosa s'adjuge la victoire en Italie et signe ainsi le premier de ses quatre succès de l'année.

Grand Prix de Saint-Marin 2010

Grand Prix de Saint-Marin 2010
12/40

Photo de: Honda

Son dernier succès en 2010, Pedrosa va l'acquérir à Misano, s'assurant alors pour la deuxième fois de sa carrière du statut de vice-Champion du monde, cette fois-ci en dauphin de Jorge Lorenzo, qui décroche pour sa part sa première couronne en MotoGP. Entre l'Italie et Saint-Marin, le Catalan s'est également imposé en Allemagne ainsi qu'à Indianapolis.

Pré-saison 2011

Pré-saison 2011
13/40

Photo de: Manuel Queimadelos

En 2011, Repsol Honda recourt à un dispositif un peu particulier, en confiant sa RC212V non pas à deux, mais à trois pilotes. Andrea Dovizioso se joint en effet à Dani Pedrosa et Casey Stoner au sein de la marque à l'aile dorée.

Grand Prix de Malaisie 2011

Grand Prix de Malaisie 2011
14/40

Photo de: GEPA Pictures

Vainqueur au Portugal, en Allemagne et au Japon, Pedrosa semble bien parti pour faire la passe de quatre en Malaisie, où il domine tous les essais. En pole, l'Espagnol n'aura pas l'occasion de défendre ses chances, la course étant avortée dans des conditions dramatiques, avec le décès de Marco Simoncelli.

Grand Prix d'Allemagne 2012

Grand Prix d'Allemagne 2012
15/40

Photo de: Red Bull GmbH and GEPA pictures GmbH

En 2012, Dani Pedrosa fait preuve d'une remarquable régularité, en signant six podiums lors des sept premières manches. Mais il faut cependant attendre la huitième, en Allemagne, pour le voir décrocher sa première victoire de l'année, sa troisième de suite sur le Sachsenring. Marc Márquez ne tardera pas à prendre la relève chez Honda outre-Rhin...

Grand Prix d'Indianapolis 2012

Grand Prix d'Indianapolis 2012
16/40

Photo de: Repsol Media

Pedrosa pousse son avantage jusqu'au cœur de la saison, s'adjugeant une deuxième victoire juste avant la trêve estivale, sur le circuit d'Indianapolis. Grâce à ce fait d'arme ainsi qu'à une autre victoire, cette fois-ci à Brno, le Catalan reste dans la course au titre face à Jorge Lorenzo.

Grand Prix de Malaisie 2012

Grand Prix de Malaisie 2012
17/40

Photo de: Repsol Media

Le pilote Repsol Honda augmente en effet la pression jusqu'à Sepang, où sur une piste séchante il signe son cinquième succès de l'année, son troisième consécutif. Le numéro 26 n'a jamais été aussi bien placé pour décrocher le titre...

Grand Prix d'Australie 2012

Grand Prix d'Australie 2012
18/40

Photo de: Bridgestone Corporation

Las, ses espoirs vont être déchus à Phillip Island, où sa chute en course et son zéro pointé au général vont de facto le mettre hors-jeu dans la lutte pour le sacre final.

Grand Prix de Valence 2012

Grand Prix de Valence 2012
19/40

Photo de: Bridgestone Corporation

Malgré cela, Pedrosa finira la saison avec panache en s'imposant sur la dernière manche de la saison, à Valence, s'assurant ainsi de sa septième victoire de l'année, pour ce qui constitue donc sa saison la plus prolifique en termes de succès et de points (332). Le Catalan termine par ailleurs pour la troisième fois à la deuxième place du championnat, de nouveau derrière Lorenzo.

Grand Prix du Qatar 2013

Grand Prix du Qatar 2013
20/40

Photo de: Repsol Media

À nouvelle année, nouvelle ère, celle qui nous apparaît désormais comme la plus contemporaine. Marc Márquez, 20 ans, vient tout juste de rejoindre l'équipe, et à l'image de Pedrosa en 2006 débute sa carrière en MotoGP par une arrivée sur le podium, à peine trois dixièmes devant son coéquipier.

Grand Prix d'Espagne 2013

Grand Prix d'Espagne 2013
21/40

Photo de: Repsol Media

Márquez restera la figure de proue de Repsol Honda tout au long de la saison 2013, Pedrosa manquant ainsi de prendre les rênes de l'équipe Repsol Honda. Trois victoires seront tout de même à mettre au crédit du numéro 26, en Espagne, en France et en Malaisie, lui assurant la troisième place finale au général.

Grand Prix de République Tchèque 2014

Grand Prix de République Tchèque 2014
22/40

Photo de: Bridgestone Corporation

La saison suivante sera bien moins fournie en termes de victoires pour Pedrosa, qui va devoir se contenter d'un seul et unique succès, en République Tchèque. Mais elle revêt un caractère symbolique pour le moins important : elle met un terme à l'invincibilité de son coéquipier, qui avait remporté avant cela l'intégralité des dix manches disputées.

Grand Prix du Qatar 2015

Grand Prix du Qatar 2015
23/40

Photo de: Repsol Media

Pedrosa débute la saison 2015 de façon relativement discrète, avec une sixième place acquise à Losail. Les objectifs de l'Espagnol pour cette nouvelle année vont être rapidement revus à la baisse, alors qu'il doit manquer les trois manches suivantes, pour cause d'opération visant à remédier au syndrome des loges.

Grand Prix de France 2015

Grand Prix de France 2015
24/40

Photo de: Repsol Media

Au Mans, pour son retour à la compétition, Pedrosa espère donc bien lancer enfin sa saison. Peine perdue : qualifié en huitième position, il chute en course à la chicane Dunlop.

Grand Prix de Malaisie 2015

Grand Prix de Malaisie 2015
25/40

Photo de: Repsol Media

On l'oublie souvent, et pour cause, mais le vainqueur à Sepang a bien été Pedrosa ! Loin de la polémique suscitée par l'âpre bataille en course entre Marc Márquez et Valentino Rossi, le numéro 26 signe son seul succès de l'année lors de la pénultième manche du championnat, devant Jorge Lorenzo et donc Rossi.

Grand Prix d'Argentine 2016

Grand Prix d'Argentine 2016
26/40

Photo de: Repsol Media

La saison 2016 ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices pour Pedrosa. Changement de manufacturier de pneumatiques unique (Michelin au lieu de Bridgestone), adaptation compliquée à la nouvelle version de la RC213V : Pedrosa est en difficulté. En ce sens, son podium acquis en Argentine en début d'exercice n'est qu'un trompe-l'oeil. En effet, seuls deux autres suivront.

Grand Prix de Saint-Marin 2016

Grand Prix de Saint-Marin 2016
27/40

Photo de: Repsol Media

Opération, chutes, et plus globalement, perte de confiance, Pedrosa semble se diriger vers sa première saison sans succès depuis son arrivée en MotoGP en 2006, et plus globalement depuis 2001 en Grand Prix ! Fort heureusement, le numéro 26 sauve les apparences à Misano et signe son seul triomphe de l'année en 2016.

Grand Prix du Japon 2016

Grand Prix du Japon 2016
28/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Parmi les blessures contractées par l'Espagnol durant sa carrière, celles survenues lors des essais libres à Motegi en 2016 font sans doute partie des plus sévères. Victime d'un highside, le Catalan retombe lourdement sur le tarmac, occasionnant de multiples fractures, à la clavicule, au péroné, ainsi qu'au pied. Il sera forfait lors des manches suivantes, remplacé successivement par Nicky Hayden et Hiroshi Ayoama. Il fera néanmoins son retour à la compétition lors de la dernière épreuve, à Valence.

Grand Prix d'Espagne 2017

Grand Prix d'Espagne 2017
29/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Conscient qu'il doit redresser la barre en 2017 après un dernier exercice durant lequel il est apparu complètement en-dedans, Pedrosa s'est attaché les services de Sete Giberneau, en qualité de coach. La démarche s'avère payante : pour la première manche en Europe, sur le tracé de Jerez, l'Espagnol se montre hégémonique, réalisant un hat-trick (pole position, victoire et meilleur tour en course), et termine devant son coéquipier Marc Márquez.

Grand Prix de Valence 2017

Grand Prix de Valence 2017
30/40

Photo de: Toni Börner

Le souvenir du GP de Valence 2017 reste encore douloureux pour bon nombre de Français, et pour cause : Dani Pedrosa y a privé Johann Zarco d'un premier succès en MotoGP, qui lui tendait les bras, dans le dernier tour ! Cela reste également le dernier succès de l'Espagnol dans la catégorie reine jusqu'ici.

Grand Prix du Qatar 2018

Grand Prix du Qatar 2018
31/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

La manche inaugurale de la saison 2018 marque également le 200e départ de Dani Pedrosa sous les couleurs de Repsol Honda. Une longévité remarquable à ce niveau ultime de compétition, et qui dure depuis 2006 : elle a déjà débouché sur un bilan de 31 victoires, autant de pole positions, 44 meilleurs tours en course et 112 podiums.

Grand Prix d'Argentine 2018

Grand Prix d'Argentine 2018
32/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Après une première manche de la saison sur un circuit que ne oûte guère la RC213V, le Catalan peut entrevoir de façon plus réaliste un podium lors de la course suivante, en Argentine. Les choses débutent d'ailleurs plutôt bien, puisqu'il parvient à se qualifier en deuxième position, derrière un surprenant Jack Miller, dans des conditions de piste mixtes. Las, le numéro 26 va subir un highside lors du premier tour, en relevant brusquement sa moto pour éviter un contact avec Johann Zarco.

Grand Prix des Amériques 2018

Grand Prix des Amériques 2018
33/40

Photo de: Repsol Media

Un accident qui n'est pas sans conséquences, puisque le pilote Honda en ressort avec une blessure au poignet. Longtemps incertain pour la manche suivante, à Austin deux semaines plus tard, le pilote de 32 ans prend finalement la décision d'y participer. Et si son coéquipier Marc Márquez fait encore des merveilles avec une sixième victoire de rang en MotoGP au Texas, la performance de Pedrosa est remarquable : il est neuvième en qualifications et surtout septième à l'issue de la course, malgré la douleur.

Grand Prix d'Espagne 2018

Grand Prix d'Espagne 2018
34/40

Le Grand Prix d'Espagne constitue la première manche européenne de la saison. Sur le circuit de Jerez, où il avait remporté la première de ses deux victoires en 2017, Pedrosa s'adjuge de nouveau la deuxième place en qualifications, dans le sillage de Cal Crutchlow. Las, l'issue de l'épreuve sera la même qu'en Argentine, puisqu'il fera partie des trois victimes en course de l'accrochage l'impliquant avec les deux pilotes Ducati officiels, Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso.

Grand Prix de France 2018

Grand Prix de France 2018
35/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le bilan des quatre premières manches n'est donc pas fameux pour le pilote Honda, qui déplore deux abandons sur chute et deux septièmes places pour meilleurs résultats. Les choses ne s'annoncent pas sous de meilleurs auspices en France, un circuit peu favorable aux machines de la marque à l'aile dorée. Pire : en plus d'un poignet qui accuse encore un certain manque de mobilité, le Catalan doit faire avec la douleur liée à un épanchement de synovie au niveau de la hanche, conséquence direct de son dernier accident en Andalousie. Il prend pourtant part à l'épreuve et signe même son meilleur résultat de l'année jusqu'ici, avec une cinquième place des plus courageuses.

Grand Prix d'Italie 2018

Grand Prix d'Italie 2018
36/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Le revers est rude au Mugello, où l'Espagnol manque l'accès direct à la Q2, puis chute lors des EL4 pour ensuite se qualifier en 20e position, sa pire qualification depuis… le Grand Prix de Grande-Bretagne 2001, lors de sa première année en Grand Prix ! Les choses n'iront guère mieux le lendemain en course, puisque l'Ibère essuiera son troisième abandon de la saison dès le premier tour, suite à un contact avec Álvaro Bautista.

Annonce de la séparation avec le HRC

Annonce de la séparation avec le HRC
37/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Après sa déroute en Italie, Pedrosa se voit signifier par Honda la non-prolongation de son contrat en fin de saison. La fin d'une Histoire d'une longévité exemplaire avec la marque à l'aile dorée, avec qui il a disputé ses 18 saisons mondiales à ce jour, dont 13 en MotoGP.

Grand Prix de Catalogne 2018

Grand Prix de Catalogne 2018
38/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

L'incertitude plane sur l'avenir du Catalan en MotoGP. À Montmeló, en marge de son Grand Prix à domicile, une conférence de presse spécifique est organisée. Peine perdue, aucune annonce ne sera faite durant celle-ci. Sur le plan sportif, le numéro 26 décroche une belle cinquième place après avoir longtemps ferraillé avec Cal Crutchlow en course.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
39/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Après le Mugello, Pedrosa va connaître un deuxième calvaire, cette fois-ci à Assen, où il ne sera pas dans le coup de tout le week-end. Qualifié 18e et incertain sur son futur, le pilote Honda ne peut faire mieux que 15e en course.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
40/40

Photo de: Gold and Goose / LAT Images

Une nouvelle conférence de presse est organisée en préambule du Grand Prix d'Allemagne. Cette fois-ci, la décision est prise : au cours d'une allocution empreinte d'émotions, Pedrosa annonce qu'il mettra un terme à sa carrière fin 2018, après 13 saisons passées en MotoGP.

Prochain article MotoGP
Dovizioso : "On sait que ce n'est pas la meilleure piste pour nous"

Article précédent

Dovizioso : "On sait que ce n'est pas la meilleure piste pour nous"

Article suivant

Espargaró : "Très frustré de ma première partie de saison"

Espargaró : "Très frustré de ma première partie de saison"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Diaporama