Morbidelli comprend sa pénalité de trois places

partages
commentaires
Morbidelli comprend sa pénalité de trois places
Par : Michaël Duforest
11 août 2018 à 09:59

Avant même la séance qualificative du Grand Prix d'Autriche MotoGP, Franco Morbidelli sait qu'il devra s'élancer trois places plus loin sur la grille de départ, suite à une pénalité.

Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Le pilote italien de l'écurie Marc VDS a gêné Aleix Espargaró lors de la première séance d'essais libres, la seule à s'être disputée intégralement dans des conditions sèches pour le moment. La sanction est alors tombée, trois places de pénalité pour le numéro 21, qui comprend absolument le jugement de la direction de course.

"J'ai gêné le dernier tour des EL1 d'Aleix Espargaró, donc il est allé se plaindre auprès de la direction de course, et ils ont dû me donner une pénalité pour ça. C'est assez normal, j'ai fait une erreur et j'ai dû la payer. Je partirai une ligne plus loin", a-t-il expliqué à Motorsport.com.

Lire aussi :

Blessé au poignet et forfait lors du Grand Prix des Pays-Bas à Assen, à la fin du mois de juin, Morbidelli poursuit sa récupération. L'Italien admet ne pas encore être revenu à 100%, mais estime se sentir à chaque rendez-vous de plus en plus apte.

"J'ai encore besoin d'un peu de temps mais je pense que ça va de mieux en mieux. Bien sûr après cette course on aura une semaine off, donc je vais un peu plus me remettre, on va voir comment la santé sera à Silverstone, j'espère être à 100%."

Pour le rookie en MotoGP, cette journée du vendredi a également été l'occasion de tester la Honda RC213V dans des conditions difficiles, la pluie ayant fait son apparition avant la deuxième séance d'essais libres.

Le pilotage sur piste humide est un art que les pilotes du MotoGP n'ont que très peu l'occasion de perfectionner tout au long de l'année, Franco Morbidelli nous a donc indiqué qu'il restait encore quelques réglages à faire avant que tout ne soit parfait.

"Ça allait, on a peut-être besoin d'un peu plus de temps pour bien régler l'électronique et tout, mais on n'a eu que quelques occasions depuis le début de l'année pour faire ça. Globalement, je suis assez content avec le travail que j'ai fait le matin sur piste sèche, et l'après-midi sur piste humide."

Propos recueillis par Maria Reyer

Prochain article MotoGP
EL3 - Márquez meilleur temps, Rossi devra en passer par la Q1

Previous article

EL3 - Márquez meilleur temps, Rossi devra en passer par la Q1

Next article

Bautista en passe de rejoindre Ducati en Superbike ?

Bautista en passe de rejoindre Ducati en Superbike ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Essais Libres 2
Pilotes Franco Morbidelli
Équipes Marc VDS Racing Team Shop Now
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions