Morbidelli et Dovizioso en passe d'ouvrir "un nouveau chapitre"

Le jeu de dominos engendré par le départ de Maverick Viñales mène à l'arrivée de Franco Morbidelli dans l'équipe officielle Yamaha et au retour à la compétition d'Andrea Dovizioso, chez Petronas SRT.

Morbidelli et Dovizioso en passe d'ouvrir "un nouveau chapitre"

La communication officielle devant venir des équipes concernées a beau tarder, les pilotes qui seront les plus en vue lorsque débutera le week-end du Grand Prix de Saint-Marin n'ont pas fait de mystère quant à la grande étape qui les attend à Misano.

Avare de déclaration sur ses canaux de communication personnels, Andrea Dovizioso a tout de même posté mercredi une publicité pour son merchandising affichant un "Dovi is back" (Dovi est de retour) sans aucune ambiguïté. Puis c'est Franco Morbidelli qui a publié tard mercredi soir un message d'adieu à l'encontre de l'équipe Petronas SRT, au sein de laquelle Dovizioso le remplacera cette semaine.

"Ces gars-là ont été à mes côtés pendant deux ans et demi", a écrit Morbidelli. "Nous avons vécu des moments merveilleux ensemble, et ensemble nous nous sommes battus avec acharnement et en assez bonne harmonie… C'est dur pour moi de me séparer de cette équipe et j'ai le sentiment qu'il en est de même pour eux, mais c'est parfois comme ça dans le sport… Je suis simplement reconnaissant d'avoir eu la chance de travailler avec des personnes aussi géniales et aussi professionnelles ! [Jeudi] un nouveau chapitre commence pour nous tous, j'espère qu'il sera aussi beau que celui que l'on a vécu ensemble… voire meilleur ! Merci infiniment SRT."

 

Le nouveau chapitre qui commence pour Morbidelli correspond à son arrivée dans l'équipe officielle Yamaha, conséquence directe du divorce entre Maverick Viñales et le constructeur japonais. À la suite de sa mise à pied en Autriche, l'Espagnol a été remplacé par Cal Crutchlow à Silverstone et Aragón, mais c'est bien à Morbidelli qu'a d'emblée été destiné le guidon d'usine ainsi libéré, l'Anglais n'ayant pas vocation à véritablement sortir de sa retraite de la compétition.

Opéré du genou au début de l'été, Morbidelli a dû ronger son frein jusqu'à enfin pouvoir faire son retour pour cette épreuve de Misano, là où il y a un an il fêtait sa première victoire. Après une convalescence douloureuse, il a fait son retour en selle pour un test à Misano fin août et passera ce jeudi le contrôle médical réglementaire afin d'être autorisé à reprendre la compétition. C'est en tout cas bien à lui qu'est attribué la place à prendre aux côtés de Fabio Quartararo dans le stand de l'équipe officielle Yamaha, où il entamera une collaboration avec un nouveau groupe de travail dirigé par Silvano Galbusera.

Le stand du team Petronas SRT affiche quant à lui le nom d'Andrea Dovizioso, nouveau coéquipier de Valentino Rossi. Depuis la blessure de Franco Morbidelli, les remplaçants ont défilé, avec d'abord Garrett Gerloff, puis Cal Crutchlow et enfin Jake Dixon, dont le retour en Moto2 a été confirmé mercredi. Si l'on pensait Dovizioso intéressé par un retour à la compétition avec Aprilia, équipe avec laquelle il a réalisé des essais cette année, c'est finalement Viñales qui a fait main basse sur ce guidon sitôt son départ de Yamaha confirmé.

Le jeu de dominos qui a animé l'été mène donc l'Italien à hériter de la YZR-M1 basée sur la spec 2019 que pilotait jusqu'à présent Morbidelli. Avec, à n'en pas douter, des perspectives d'avenir. Rappelons que l'équipe SRT, qui cessera son activité à la fin de la saison, doit en effet annoncer sa nouvelle identité précisément ce jeudi et probablement en dire plus sur ses projets futurs.

Lire aussi :

partages
commentaires
Aleix Espargaró sent Aprilia prêt à briller sans concessions

Article précédent

Aleix Espargaró sent Aprilia prêt à briller sans concessions

Article suivant

Honda refuse de changer d'approche malgré la blessure de Márquez

Honda refuse de changer d'approche malgré la blessure de Márquez
Charger les commentaires