La motivation, l'énergie de Pedrosa en ce début de saison

partages
commentaires
La motivation, l'énergie de Pedrosa en ce début de saison
Par : Willy Zinck
23 mars 2017 à 12:00

Après un dernier exercice difficile, le pilote Honda a su trouver les remèdes pour se relancer cette année. Après avoir travaillé sur le mental, c'est donc un homme rasséréné qui va se présenter au Qatar.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, et Giacomo Guidotti
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, et Sete Gibernau
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Sans faire de bruit, Dani Pedrosa se prépare pour la première manche de la saison, qui se tiendra ce week-end au Qatar. Le pilote espagnol, qui a réalisé des essais pour le moins discrets, mais ô combien efficaces, est peut-être plus serein à l'abord du nouveau championnat qu'il ne l'a jamais été.

Dans le rythme de son triple champion du monde de coéquipier à Sepang puis à Phillip Island, le numéro 26 a pris les devants lors des derniers essais au Qatar, profitant des soucis rencontrés par Marc Márquez.

Une juste récompense après une année 2016 cauchemardesque, avant une remise en question salvatrice, suivi d'un travail studieux cet hiver. Crédité du troisième temps lors des essais de Losail, Pedrosa se montre satisfait après ces tests maîtrisés. "Tout a été positif. Je pense que nous avons réalisé de bons essais", reconnaît-il. "Nous avons progressé un peu dans tous les domaines. Avec les techniciens, nous avons bien géré tous les essais de pré-saison. Je suis impatient d'être à la première course, et de débuter le championnat. Nous sommes dans une meilleure posture que l'an passé, notamment au niveau des sensations avec la moto ou les pneumatiques."

L'un des éléments-clés qui a joué en faveur de la naissance d'un "Pedrosa nouveau" réside dans l'arrivée de Sete Gibernau dans son entourage. L'ancien pilote MotoGP officie en tant que coach auprès de son compatriote et lui apporte ses conseils avisés. 

Et l'effet est clairement visible. Passés les bons résultats de cet hiver, le vainqueur du dernier Grand Prix de Saint-Marin a retrouvé toute la motivation nécessaire à la performance. "Les essais de pré-saison ont été positifs de façon générale, mais la chose qu'il faut ajouter c'est la motivation, et le fait de courir me motive plus que celui de m'entraîner. Mais c'est un point dont l'impact est difficile à quantifier."

Plus de motivation en course

Difficile en effet de tirer des plans sur la comète lors des essais, alors que bon nombre d'équipes cachent leur jeu et que la pression inhérente au championnat n'est pas encore présente. Aussi Pedrosa reste-t-il prudent. "Nous avons obtenu de bons résultats durant la pré-saison, mais il faut voir comment cela va se traduire lors des courses", reprend-il. "Normalement, les courses me motivent davantage que les essais, donc je suis plutôt positif à ce sujet. Ce n'est pas la meilleure piste pour moi, mais j'étais un peu mieux lors des derniers essais. Ce qu'il faut que je fasse, c'est rester concentré, tirer profit de mes essais et de chaque instant passé sur la moto."

Reste que Pedrosa a fait de gros progrès durant la pré-saison. Mais de là à se considérer comme un prétendant au championnat, il n'y a qu'un pas que le Catalan se refuse à franchir, préférant donner son point de vue sur les différentes forces en présence. "Le championnat s'annonce très relevé cette année", prévient-il. "Il est clair que notre rival principal, c'est Maverick Viñales. Il a été le plus rapide de tous les essais, et il s'est très bien adapté à la moto. Mais il y a aussi Marc [Márquez], qui est l'actuel Champion du monde et l'homme à battre. On ne peut pas tirer un trait non plus sur Rossi. Pour Lorenzo, c'est plus compliqué, mais il s'en est bien sorti lors des derniers tests ici. Mais cela va aller de mieux en mieux pour lui. La Ducati est une moto sur laquelle il est plus difficile de s'acclimater comparée à la Yamaha, comme l'a montré l'adaptation très rapide des deux rookies chez Tech3."

Il faudra donc beaucoup de courage à Pedrosa pour tirer son épingle du jeu parmi cette concurrence accrue. Mais il a déjà la motivation.

 

 

Casquette #26 Dani Pedrosa Honda
Casquette #26 Dani Pedrosa Honda, en vente sur Motorstore.com
Prochain article MotoGP
Crutchlow : "Les fans britanniques sont comme des supporters de foot"

Previous article

Crutchlow : "Les fans britanniques sont comme des supporters de foot"

Next article

Quiz - Testez vos connaissances sur le GP du Qatar !

Quiz - Testez vos connaissances sur le GP du Qatar !

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Mercredi
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Dani Pedrosa Shop Now
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Preview