Le MotoGP prévoit de courir sur un circuit urbain en Indonésie en 2021

partages
commentaires
Le MotoGP prévoit de courir sur un circuit urbain en Indonésie en 2021
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
Co-auteur: Scherazade Mulia Saraswati
3 nov. 2018 à 07:34

Le projet d'un Grand Prix MotoGP sur un circuit urbain, déjà évoqué par Carmelo Ezpeleta, prend forme et pourrait s'implanter en Indonésie d'ici trois ans.

O.P., Sepang - Une délégation de la Dorna, dans laquelle se trouvait Carmelo Ezpeleta, s'est rendue il y a trois semaines à Lombok, en Indonésie, où existe un projet de tracé urbain destiné à être intégré au calendrier MotoGP en 2021.

Selon les informations de Motorsport.com, le projet de construction des installations a été attribué au groupe français Vinci Construction, qui travaillera sur un terrain de 131 hectares autour du quartier de Mandalika, une zone commerciale située sur l'île de Lombok.

Outre la gestion de la construction, Vinci sera également l'un des principaux investisseurs de ce projet, avec un apport d'environ 900 millions d'euros.

Lire aussi :

Présentation du projet de circuit à Lombok, en Indonésie

Si tout se déroule selon ce qui est prévu, le MotoGP se rendra donc dans environ trois ans sur l'un des marchés de motos les plus importants au monde et dans l'un des pays dans lesquels la passion pour ce sport s'est le plus développée ces dernières années. Outre les Grands Prix moto, l'idée des promoteurs est de séduire également d'autres championnats à l'avenir.

Il y a quelques mois, Ezpeleta évoquait justement la possibilité qu'une épreuve soit bientôt organisée sur un circuit urbain et dans un endroit chaud, une description qui correspond parfaitement à Lombok.

"Il est possible qu'il y ait un circuit urbain en MotoGP. Il y a un projet solide pour organiser une course dans une ville au climat chaud. En théorie, une ligne droite sera en ville, et le paddock sera couvert et intégré dans un centre d'exhibition. Ainsi, celui-ci sera utilisé pendant le Grand Prix mais pourra également être reconverti pour d'autres utilités le reste de l'année", avait expliqué le patron de la Dorna à Motorsport.com.

Lire aussi :

En attendant de voir comment évolueront les projets de Grands Prix en Finlande et au Mexique, deux pays qui frappent à la porte du championnat depuis 2010, le calendrier 2019 compte dans sa première version 19 manches, soit autant qu'en 2018.

"Jusqu'en 2021, il est certain que nous n'aurons pas plus de 20 Grands Prix par an. Ensuite, nous verrons. Nous avons beaucoup de demandes de la part de circuits souhaitant organiser une course. Nous respecterons ceux qui ont un contrat, mais à partir de là il faudra négocier", a indiqué Ezpeleta à Motorsport.com il y a quelques jours.

Article suivant
EL4 - Márquez avant la pluie

Article précédent

EL4 - Márquez avant la pluie

Article suivant

La pluie bouscule le programme du GP de Malaisie

La pluie bouscule le programme du GP de Malaisie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Lieu Sepang International Circuit
Auteur Oriol Puigdemont
Type d'article Actualités