Sensations positives et espoirs de podium pour Lorenzo

Jorge Lorenzo a signé une convaincante qualification en première ligne du Grand Prix d’Autriche, sur le Red Bull Ring, en s’emparant du troisième chrono.

Une situation qui enchante le pilote Ducati, qui avait débuté le week-end fortement en retrait de son équipier Andrea Dovizioso.

"Je crois que les bonnes choses arrivent pour une raison : on a travaillé dur et on se sent maintenant mieux", fait remarquer Lorenzo avec satisfaction. "On avait eu la confirmation à Brno, surtout sur les tests de lundi, où on a fait un pas en avant."

"Ici c’était dur en arrivant, on a commencé loin en EL1, mais on a amélioré la moto. J’ai fait trois vraiment bons tours rapides cet après-midi et mon pilotage est très précis ici, très constant. C’est important en vue de demain et on peut dire qu’on est sur la bonne voie."

Des progrès à faire en pneus neufs... et usés !

Grand Prix après Grand Prix, Lorenzo ne cache pas le fait qu’il trouve encore ses marques avec sa nouvelle monture et que l’avantage de son équipier dans la compréhension de celle-ci est important.

Vendredi, il affirmait que l’assurance plus rapide de Dovisiozo avec la Desmosedici en essais était due au fait que celui-ci savait mieux exploiter les limites du freinage en pneus neufs. Ce samedi, au risque de contredire les propos de la veille, le Majorquin assurait que c’est sur les pneus usés que son handicap sur son équipier demeure le plus important. Tout en reconnaissant avoir du travail personnel devant lui dans un cas comme dans l’autre.

"Pour mon style, le nouveau carénage m’affecte plus que d’autres pilotes et m’aide plus ; c’est un bon point, mais on travaille aussi dans d’autres domaines, et je gagne en compréhension sur les pneus usés ; je deviens de plus en plus constant avec", commente-t-il.

Un podium en Autriche ?

Malgré cette performance rassurante, le Majorquin reste le second pilote Ducati sur la grille de départ, qualifié qu’il est 0"242 derrière son équipier Andrea Dovizioso. La course autrichienne, avec une moto dont le comportement a apporté une dose de confiance significative, pourrait lui permettre de se rassurer en luttant face à celui qui peut encore aspirer au titre. 

Relégué actuellement en 10e position au championnat du monde avec deux fois moins de points que son équipier italien (66 points contre 133), Lorenzo espère une course solide et se trouve conforté dans ses attentes élevées par le rythme encourageant affiché en essais libres sur les relais prolongés.

"Dovi a fait beaucoup de tours avec le tendre arrière, et je n’ai pas été vraiment explosif avec les pneus usés avec la Ducati. Pour moi, c’est mieux avec des neufs. Mais je pourrais être plus rapide avec les neufs demain. La constance est bonne ; on peut faire une bonne course avec les deux types."

Lors de la dernière édition, avec Yamaha, Lorenzo a bouclé le GP d’Autriche en troisième position.

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Sous-évènement Qualifications
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Ducati Team
Type d'article Réactions