Opération limitation des dégâts en course pour Dani Pedrosa

partages
commentaires
Opération limitation des dégâts en course pour Dani Pedrosa
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
20 mai 2017 à 18:20

Pour Dani Pedrosa, 4e au championnat du monde, l'équation du GP de France est simple : gagner des places au départ, rester sur sa moto, et amortir les dégâts arithmétiques...

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Vainqueur il y a quinze jours à Jerez, Dani Pedrosa s’est rappelé au bon souvenir de tous, mais savait dès son arrivée au Mans que la manche française s’annoncerait plus compliquée pour le clan Honda. Sur un tracé réussissant généralement mieux aux pilotes Yamaha et Ducati, et en présence de privés particulièrement solides, Pedrosa ne pouvait finalement plus trouver que la pluie comme ennemie pour préparer comme il l’entendait sa Honda RC213V.

Préparatifs contrariés et contrariants

Si son équipier Marquez est tout de même parvenu à obtenir la cinquième place sur la grille de départ – avec tout de même deux chutes au compteur sur la journée de samedi –, le #26 n’a tout simplement pas vu les astres s’aligner. Son rythme en EL4 apporte de quoi se rassurer sur les capacités en course, mais en ayant manqué l’accès à la Q2, Pedrosa partira simplement 13e sur la grille, depuis la cinquième ligne.

"Ce fut une journée difficile, comme hier", admet-il. "C’était assez piégeur par ces conditions météorologiques pour atteindre les températures, pour moi – hier sur le mouillé, puis aujourd’hui sur le sec. Je pense que la source réside là, et ce matin, en EL3, j’ai chaussé les slicks et il m’a fallu du temps pour les faire chauffer", détaille-t-il sans céder pour autant à la panique.

Après trois ou quatre tours, le pneu était là où il fallait pour améliorer les temps au tour. Mais c’est à ce moment que Pedrosa a rencontré un ennui moteur l’immobilisant en piste.

"J’étais sorti et n’ai même pas pu faire progresser mon chrono établi sur piste humide", regrette le vainqueur de la 3000e course MotoGP de l’Histoire. "Ensuite, les EL4 ont été bons, et la Q1 aussi, mais ça n’était pas assez rapide pour passer car il y avait de bons pilotes en Q1. Malheureusement, il est difficile de franchir la Q1, on voit des temps au tour plus rapides que par la suite ; par exemple Dovizioso a été plus rapide en Q1 qu’en Q2. Malheureusement, il s’agit d’une position de départ qui est difficile pour demain".

Les adversaires directs dans le top 5 devant

Rallier l’arrivée dans la meilleure position possible, en espérant que l’un ou l’autre de ses adversaires directs ne connaisse pas une course aussi fluide, est donc ce sur quoi il faut compter : jouer la gagne est presque exclu en raison de sa position de départ, et l’Espagnol ne se risque pas non plus à parler d’arrivée sur le podium à ce stade du week-end.

"Nous sommes très en retrait et ces dernières années, je suis toujours parti très loin à l’arrière : je ne me suis jamais bien qualifié ici et c’est compliqué car le premier tour est plus lent derrière et l’on perd de nombreuses secondes", analyse-t-il. "Il me faudra donc essayer de prendre un bon départ et de bien passer la première chicane puis être agressif et dépasser."

"Il y a beaucoup de pilotes devant qu’il faudra passer d’un coup, mais j’espère avoir le feeling avec ces pneus dès le départ pour pouvoir faire une belle progression car il faut chauffer le pneu et c’est l’un des problèmes de ce weekend. Nous allons essayer de nous concentrer, et on verra où nous serons à la fin..."

Au Championnat du monde, Dani Pedrosa occupe actuellement la quatrième position à seulement 10 points du leader Valentino Rossi, qui s’élancera P2 de la grille en course.

Prochain article MotoGP
Dovizioso rassuré après un samedi de stress

Previous article

Dovizioso rassuré après un samedi de stress

Next article

Après deux chutes, Márquez admet qu'un podium "serait un grand résultat"

Après deux chutes, Márquez admet qu'un podium "serait un grand résultat"

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de France
Catégorie Qualifications
Lieu Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Dani Pedrosa Shop Now
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Réactions