Kallio rêve d'une autre opportunité avec KTM en 2017

Rien de tel qu'un top 10 signé avec brio pour tenter de convaincre son employeur de l'aligner sur une nouvelle course cette saison !

Fort d'une impressionnante dixième position à l'arrivée du Grand Prix d'Autriche avec sa KTM alors qu'il disputait la seconde de ses deux entrées prévues en tant que wild-card, Mika Kallio se prend à rêver d'une suite à l'aventure sur une autre manche de cette seconde partie de saison. 

Bien entendu, revendiquer sa capacité à rester au bon niveau était important pour celui qui ne disposait que de deux courses cette année pour inciter à la confiance en vue de 2018… ou même forcer une nouvelle opportunité en 2017 ! 

Même si le pilote de développement âgé de 34 ans n'osait rêver d'un top 10 en course, l'action serrée du GP d'Autriche s'est conclue par un résultat marquant pour l'équipe, qui a capitalisé six points grâce à sa performance.

"Si quelqu’un me le demande, j’aimerais", répond-il sans hésitation, interrogé sur la possibilité de disputer une autre course cette saison avec KTM. "Mais pour le moment, nous n’avions prévu que deux courses, au Sachsenring et ici [Autriche]. Je dois parler avec KTM de ce qu’ils souhaiteraient faire, de s’il existe une chance de pouvoir organiser une autre course quelque part. Pour le moment, je ne sais pas, et nous devons voir ça. Mais clairement, j’aimerais faire ça !"

Une pression bénéfique

La pression était importante mais Kallio a su composer avec pour ramener six points très importants pour KTM, qui dispose désormais d’un total de 29 unités.

"Oui, je pense que tout le monde sait qu’il y a de la pression quand on est dans la position de n’avoir qu’une course à disputer. C’est beaucoup de pression mais malgré tout, avant la course, je n’étais pas trop inquiet et j’étais calme. La seule chose qui me préoccupait était de savoir quel pneu utiliser entre le tendre et le dur à l’arrière. Je suppose que notre décision a été la meilleure pour nous et c’est bien d’avoir choisi le dur."

"Mais globalement, oui, j’ai ressenti la pression. Cependant, j'ai déjà constaté dans le passé que quand la pression est là, j’ai toujours de meilleurs résultats… Donc au final, c’est une question de comment l’on gère ça intérieurement. Il s’agit de garder la pression à un certain niveau pour s’assurer de ne pas prendre trop de risques et je pense que c’est toujours bon d’en avoir pour se concentrer. La concentration est toujours une bonne chose."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Sous-évènement Course
Circuit Red Bull Ring
Pilotes Mika Kallio
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Type d'article Actualités
Tags avenir, wildcard