MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Course dans
00 Heures
:
06 Minutes
:
08 Secondes
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
11 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
26 jours

Nakagami espère régler son avenir d'ici Aragón

partages
commentaires
Nakagami espère régler son avenir d'ici Aragón
Par :
13 sept. 2019 à 11:45

Takaaki Nakagami espère pouvoir régler les derniers détails de son contrat 2020 dans la semaine qui suit, entre les Grands Prix de Saint-Marin et d'Aragón.

Toujours sans contrat ferme pour 2020, Takaaki Nakagami espère que sa situation sera vite résolue. Le pilote japonais est en effet directement sous contrat avec le HRC, qui le place depuis l'an dernier au sein du Team LCR, aux côtés de Cal Crutchlow. Nakagami l'a confirmé ce jeudi en marge du Grand Prix de Saint-Marin, les discussions n'ont pas encore abouti en vue de 2020. Le HRC et son pilote se rencontreront toutefois après l'épreuve de Misano, avec l'objectif de régler les détails contractuels avant la manche disputée la semaine prochaine, en Aragón.

Lire aussi :

"Pas encore, car nous étions trop occupés entre Silverstone et ici", explique-t-il quand on lui demande si les deux parties ont discuté récemment. "Nous n'avons pas eu le temps, car il y a eu le test ici... Mais nous avons une rencontre prévue avec le HRC après la course ici, donc nous verrons. Je pense qu'au plus tard, ça sera en Aragón [que le contrat sera signé]."

Durant toute la première partie de saison, les performances de Nakagami semblaient le diriger vers une machine d'usine pour l'année prochaine. Il semble désormais que la RC213V qui lui sera fournie serait le modèle de 2019, mais ça n'est pas une raison pour briser le contrat, même si le Japonais aimerait disposer du dernier millésime. "Quand tu es un pilote, oui bien sûr. Mais nous savons ce que pense le HRC, et nous verrons à la fin. Nous sommes dans les tout derniers moments [des négociations]."

Lire aussi :

Lorsqu'il a testé pour la première fois la moto 2019, à Barcelone, Takaaki Nakagami s'est montré plus à l'aise que son équipier. De quoi entrevoir l'avenir avec sérénité ? En première partie de saison, oui, mais le numéro 30 s'attend à plus de difficultés au fur et à mesure de l'avancement du calendrier.

"Presque tous les autres pilotes auront les nouvelles motos. En général, la nouvelle moto va toujours bien. C'est difficile à dire. Mais je pense que pour le tout début de saison, un peu comme cette année, je pourrais avoir de meilleures possibilités, mais le problème est qu'après, dans la deuxième partie de saison, ils construisent pour le futur, et pour l'année à venir, donc l'écart grandit à chaque course. Pour le futur, ça ne me rend pas très content, mais nous verrons."

Article suivant
Espargaró blasé, Iannone "croit beaucoup" en Aprilia

Article précédent

Espargaró blasé, Iannone "croit beaucoup" en Aprilia

Article suivant

EL2 - Viñales devance Quartararo de justesse !

EL2 - Viñales devance Quartararo de justesse !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Pilotes Takaaki Nakagami
Équipes Team LCR
Auteur Michaël Duforest