MotoGP
28 mars
Événement terminé
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
02 mai
Course dans
17 jours
C
GP d'Italie
30 mai
Course dans
45 jours
C
GP d'Allemagne
20 juin
Course dans
66 jours
C
GP des Pays-Bas
27 juin
Course dans
73 jours
C
GP de Finlande
11 juil.
Course dans
87 jours
C
GP d'Autriche
15 août
Course dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
29 août
Course dans
136 jours
C
GP d'Aragon
12 sept.
Course dans
150 jours
C
GP de Saint-Marin
19 sept.
Course dans
157 jours
C
GP du Japon
03 oct.
Course dans
171 jours
C
GP de Thaïlande
10 oct.
Course dans
178 jours
C
GP d'Australie
24 oct.
Course dans
192 jours
C
GP de Valence
14 nov.
Course dans
213 jours

Nakagami prêt pour sa première victoire, mais pas seulement

Classé pour la première fois dans le top 10 du championnat en 2020, Takaaki Nakagami vise bien plus haut pour sa quatrième saison en MotoGP, alors qu'il reçoit enfin la même Honda que celle de ses collègues.

Nakagami prêt pour sa première victoire, mais pas seulement

La saison 2020 a, certes, privé Honda de son fer de lance et vu les statistiques du constructeur s'effondrer en l'absence de Marc Márquez, mais ce fut également l'occasion de voir éclore les jeunes pilotes du groupe. Álex Márquez, rookie dans la catégorie MotoGP, a ainsi obtenu ses deux premiers podiums, tandis que Takaaki Nakagami a décroché quatre premières qualifications en première ligne, et notamment une pole position.

Plus largement, le pilote LCR a souvent été aperçu dans le haut du classement d'une séance à l'autre et a pu se classer quatre fois dans le top 5 en course, alors qu'il n'était précédemment entré qu'une fois dans cette zone au cours de ses deux premières saisons dans la catégorie reine. Sa dixième place au classement final est venue récompenser ces progrès évidents, mais il lui a manqué une chose pour pouvoir être pleinement satisfait de son bilan de 2020 : une victoire. Elle lui semblait promise lorsqu'il s'est élancé depuis la pole au MotorLand, au vu du potentiel qu'il avait affiché ce week-end-là, cependant une chute dès le début de la course avait alors vu cruellement s'envoler ses espoirs.

Lire aussi :

Cette année, Nakagami repart le couteau entre les dents, convaincu qu'il va pouvoir utiliser à bon escient l'expérience acquise en 2020, mais également boosté par le fait qu'il va, pour la première fois, bénéficier d'une Honda de même niveau que celle des autres pilotes du groupe, dans la lignée de l'aide renforcée du constructeur dont il a déjà bénéficié l'an dernier.

"Taka a clairement affiché un potentiel incroyable l'année dernière, grâce au soutien que nous avons reçu de la part du HRC et à ses propres progrès. Je crois véritablement que cette année, avec une moto full factory et ce même soutien de la part du HRC ainsi que plus d'expérience, il pourra se battre pour des podiums et clairement aussi pour une victoire en course", estime Lucio Cecchinello, son directeur d'équipe, auprès du site officiel du MotoGP.

"Pour la première fois, j'aurai la dernière version de la moto, ce qui est très positif et excitant pour moi", souligne le pilote japonais. "Ces dernières années, on ne pouvait pas l'utiliser, j'avais toujours le modèle précédent. Parfois c'était bien, mais le plus souvent, c'était vraiment dur de montrer notre véritable potentiel. Les performances du moteur étaient totalement différentes ; la moto plus récente, avec la dernière spec moteur, avait toujours plus de puissance et de vitesse de pointe. Or maintenant, en MotoGP, quand on perd un dixième dans une ligne droite, c'est dur de se battre. Je pourrai donc finalement utiliser la dernière version cette saison, ce qui est vraiment positif et très excitant. J'espère pouvoir même aider à développer la moto pour qu'elle soit plus performante."

Ce qu'il souhaite surtout, c'est saisir cette opportunité pour continuer à améliorer sa courbe de performance. Désireux d'accrocher cette première victoire qui lui fait de l'œil, il voit même plus loin sans attendre et veut mêler la compétitivité à la régularité afin de se donner les meilleures chances au championnat.

"2021 a été une bonne année pour moi. On a fait de gros progrès par rapport à 2019, mais on n'a malgré tout décroché aucun podium et aucune victoire. Cette année, on a clairement besoin d'obtenir plus de réussite et il faudra des résultats plus constants. J'espère des podiums et je vais clairement essayer de décrocher une première victoire en MotoGP. C'est mon principal objectif cette année", prévient-il.

Takaaki Nakagami, Team LCR Honda

Mais, Nakagami vise déjà bien plus haut, espérant se battre pour la victoire ou le podium "à chaque course""Je crois qu'on peut être plus constant, pour se battre devant ou au moins pour le podium. Mon objectif est de me battre pour le championnat cette année. Pour que ce soit possible, il faut être dans le groupe de tête à chaque course", détaille-t-il.

"Notre team a un gros potentiel et il faudra être plus constant, que les détails soient parfaits, et je crois qu'on peut jouer le championnat. J'espère obtenir mon premier podium dès la première course, au Qatar. Je veux donc bien débuter la saison, puis essayer d'être régulier pour figurer dans le top 3 ou le top 5."

Lire aussi :

Qui seront, selon lui, ses principaux adversaires dans cette quête ? "Tous les pilotes ont une moto compétitive et du potentiel, donc c'est dur d'en isoler un. La saison dernière, Joan Mir a été particulièrement constant et c'est pour ça qu'il est devenu Champion du monde. Les Suzuki ont l'air bonnes, et je pense aussi que Yamaha peut faire de gros progrès par rapport à la saison dernière. S'ils sont plus constants, ils seront durs à battre. Et puis Quartararo passe dans l'équipe officielle, donc ce sera dur."

"Beaucoup de pilotes sont très forts et ont une bonne moto", résume-t-il. "C'est dur de dire qui est le plus fort. Il y aura Suzuki et Yamaha, KTM a l'air très en forme aussi et les Ducati ont l'air bonnes. Ce sera une saison difficile, et les chronos sont très serrés, donc ce sera dur."

Avec Vincent Lalanne-Sicaud

partages
commentaires
Pour Marc Márquez, le premier candidat au titre 2021 est Joan Mir

Article précédent

Pour Marc Márquez, le premier candidat au titre 2021 est Joan Mir

Article suivant

Petrucci : Losail, pas la meilleure piste pour les tests mais on fera avec

Petrucci : Losail, pas la meilleure piste pour les tests mais on fera avec
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Takaaki Nakagami
Équipes Team LCR
Auteur Léna Buffa