MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
74 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
102 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
117 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
124 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
137 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
151 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
166 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
173 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
180 jours

Nakagami profite de la pause et "va beaucoup mieux"

partages
commentaires
Nakagami profite de la pause et "va beaucoup mieux"
Par :
16 avr. 2020 à 15:13

Le pilote LCR a vu son épaule convalescente nettement progresser depuis qu'il a repris la piste il y a un peu plus de deux mois.

À l'instar des autres pilotes dont l'intersaison avait été impactée par une blessure, Takaaki Nakagami profite de la pause forcée à laquelle il est soumis pour complètement se remettre. Actuellement au Japon, le pilote LCR témoigne des progrès de son épaule droite, touchée dans une chute survenue en juin dernier, au Grand Prix des Pays-Bas. Après avoir un temps caché son état, Nakagami avait fini par renoncer aux dernières courses de la saison afin d'être opéré, fin octobre.

De retour en selle début février pour les tests de pré-saison, il souffrait encore et regrettait un manque de dynamisme dans son pilotage lors de son premier roulage. Mais, petit à petit, la situation s'est améliorée. "Au test de Sepang, je n'allais pas bien du tout, j'étais à moins de 60%. Ensuite, deux semaines plus tard, on est allé au test du Qatar et jour après jour j'ai commencé à sentir les limites de la moto", explique-t-il auprès du site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

"Mon épaule s'améliore, ça va beaucoup mieux que le mois dernier", poursuit le pilote LCR, qui se trouve actuellement au Japon et y suit un entraînement en salle et à domicile tout en s'adonnant aux courses virtuelles − avec à son actif notamment un vol plané impressionnant lors du GP d'Autriche virtuel ! "Je ne sais pas quand aura lieu la première course, mais j'essaye de continuer à faire des exercices et de poursuivre la rééducation de mon épaule et j'espère pouvoir dire que je serai prêt."

 

S'il espère que son épaule sera complètement guérie pour la reprise, Nakagami sait aussi qu'il lui faudra un bon niveau de forme général pour tenir le rythme d'un championnat qui pourrait se révéler particulièrement condensé dès lors que la compétition pourra débuter. Bien qu'il soit en suspens pour le moment, le dernier calendrier annoncé par les instances présentait tout de même huit courses en l'espace de dix semaines, entre Europe, Asie, Australie et Amérique.

"Octobre et novembre seront extrêmement intenses. Ça ne m'est jamais arrivé ! Mais je n'y pense pas, parce que ce sera dur pour tout le monde, avec de grosses différences de fuseaux horaires. Il faudra être bien préparé, pas tant en ce qui concerne l'entraînement mais se sentir bien physiquement : bien dormir, bien manger. C'est la seule façon de rester en forme", pressent le pilote japonais.

Lire aussi :

Reste à voir quelles pourront être ses performances dans de telles circonstances. Le point positif à ses yeux est qu'il pourra compter sur une moto plus évoluée que l'an dernier, bien qu'il dispose d'un modèle de la Honda datant de la saison passée. "Ma moto est une moto de 2019. J'ai entendu que Cal [Crutchlow] avait été très en difficulté avec la moto de 2020, mais on n'a pas eu le temps de s'occuper de l'autre côté du stand, on s'est juste concentré sur notre plan. Je pense qu'il y a du potentiel, c'est ce que je ressens entre la moto de 2018 et celle de 2019. Je trouve qu'il y a des points positifs, pas partout, mais je pense pouvoir être plus rapide. Au test du Qatar, j'ai eu le sentiment de pouvoir me battre pour le top 5 ou 6 au [GP du] Qatar. C'est notre objectif et je pense qu'on peut y arriver", conclut-il.

Article suivant
Le MotoGP face à la crise : les motos 2020 conservées pour 2021

Article précédent

Le MotoGP face à la crise : les motos 2020 conservées pour 2021

Article suivant

Le GP d'Allemagne à la recherche d'une nouvelle date

Le GP d'Allemagne à la recherche d'une nouvelle date
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Takaaki Nakagami
Équipes Team LCR
Auteur Léna Buffa