Le nouveau moteur KTM, une surprise qui convainc Pol Espargaró

partages
commentaires
Le nouveau moteur KTM, une surprise qui convainc Pol Espargaró
Par : Léna Buffa
6 mai 2017 à 06:30

Pol Espargaró s'est dit surpris par le nouveau moteur KTM et a annoncé qu'il continuerait à l'utiliser ce week-end, dans le cadre du Grand Prix d'Espagne.

Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing

L.B., Jerez - Le nouveau moteur KTM, arrivé à Jerez directement après avoir été testé au Mans mardi, a pu être utilisé par les pilotes de la marque autrichienne vendredi, à l'occasion des premiers essais du Grand Prix d'Espagne, et semble avoir conquis en particulier Pol Espargaró.

L'Espagnol a conclu la journée de vendredi en dixième position, de loin son meilleur classement depuis l'entame du championnat. Si ce résultat demandera à être confirmé sur la suite du week-end, et notamment avec des conditions météo stabilisées, c'est en tout cas un premier pas encourageant dont Espargaró veut retenir le positif.

"Un top 10 pour moi, c'est incroyable. Bien sûr, les conditions de piste n'étaient pas parfaites, mais être à une seconde et même moins pendant toute la séance, c'était incroyable pour moi et pour la marque. On n'a jamais été à une seconde, dans aucun test, aucun jour, c'est la première fois qu'on est là", s'enthousiame-t-il. "Si on avait monté le pneu soft, on serait à moins d'une demi-seconde. C'est incroyable !"

"C'est vraiment beau de revenir et de se sentir à nouveau comme un pilote parmi les autres et non comme le dernier", se réjouit le pilote KTM. "On vient à peine d'arriver ici et de monter le moteur, et les choses vont dans une direction parfaite. C'est assez étonnant de voir qu'on est là. Pendant la première séance, sur le mouillé, on n'était pas loin, mais dans la seconde on était plutôt proche. C'est une surprise, on est tous surpris."

Le nouveau moteur conçu par KTM est de configuration big bang et doit améliorer l'accélération de la RC16 et adoucir la transmission de la puissance pour en faire une moto plus aisée à maitriser pour les pilotes.

"La distribution de puissance est plus douce, plus fluide et plus facile", décrit Pol Espargaró. "De cette façon, on peut mettre un petit peu plus de puissance qu'avec l'autre moteur. Je ne sais pas exactement si cela vient à 100% du moteur, ou bien à 50% du moteur et à 50% de la piste, mais il est clair que le fait que l'on soit venu ici pendant la pré-saison pour un test et le fait d'avoir des informations, c'est très important pour le team. On part d'une très bonne base."

"Le bruit est similaire à ce que l'on avait l'année dernière [sur la Yamaha Tech3, ndlr]", pointe Bradley Smith. "Quant à savoir si cela nous aide en termes de performances, je n'en suis pas encore sûr à 100%, mais cela semble aller dans une meilleure direction."

Le début de l'apprentissage

Après cette première utilisation dans le cadre d'un week-end de course, Pol Espargaró a annoncé vendredi soir qu'il continuerait à utiliser ce moteur pour la suite du Grand Prix d'Espagne. Il entend ensuite profiter du test post-course de lundi pour réaliser un comparatif plus approfondi entre ce bloc et celui qu'il utilisait jusqu'à présent.

"Il faut que l'on clarifie tout cela lundi", a indiqué le pilote espagnol. "On va continuer avec ce plan. L'électronique doit fonctionner un peu mieux avec ce moteur. On doit tout gérer un peu mieux, adoucir un peu la gestion de puissance, le wheelie control et le TCS. Tout doit être plus contrôlé et on pourrait progresser un peu plus demain."

"On ne saura pas avant lundi si cela vient juste du moteur, du fait d'être sur cette piste, ou des deux. Lundi on testera l'ancien moteur et le nouveau, avec le nouveau châssis", prévient-il.

Plus pondéré, Bradley Smith a décidé d'avancer jour après jour. Classé 18e de la première journée, il a fait savoir vendredi soir qu'aucune décision n'avait encore été prise quant à la version du moteur qui serait utilisée pour la suite du week-end.

"Le team voulait faire une journée complète avec [le nouveau moteur], parce qu'ils voulaient qu'on cumule un peu de kilomètres, qu'on obtienne autant d'informations que possible", explique l'Anglais. "On a parcouru tellement peu de kilomètres au Mans, que le team a besoin de plus de temps pour continuer à évaluer la situation."

Article suivant
Viñales fait le dos rond en attendant l'amélioration de la météo

Article précédent

Viñales fait le dos rond en attendant l'amélioration de la météo

Article suivant

Les freinages et la vitesse en virage, les atouts de Honda pour Márquez

Les freinages et la vitesse en virage, les atouts de Honda pour Márquez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Vendredi - Essais Libres
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Bradley Smith , Pol Espargaró
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa