Le nouveau pneu avant MotoGP peut-être repoussé à 2024

Le nouveau pneu avant développé par Michelin pourrait ne pas être proposé en MotoGP avant 2024. Une évolution de la carcasse arrière est en revanche envisagée pour la saison prochaine.

Le nouveau pneu avant MotoGP peut-être repoussé à 2024

L'introduction du pneu avant que développe Michelin pourrait ne pas être possible avant trois ans. Un temps envisagé pour 2021, ce nouveau produit avait dans un premier temps été reporté à 2022 face à l'impossibilité de mener des essais durant la première année de la pandémie de COVID-19. En juin dernier, Piero Taramasso nous indiquait qu'il était désormais exclu que ce pneu rejoigne l'allocation la saison prochaine. Aujourd'hui, le responsable deux roues de Michelin Motorsport envisage que son arrivée se fasse "peut-être même en 2024".

Malgré le retard pris face au manque de roulage, Michelin a poursuivi son travail sur ce nouveau pneu et indique être en bonne voie. "Nous avons une bonne base, que nous avons déjà testée sur certains circuits avec de bons résultats", explique le responsable à l'édition italienne de Motorsport.com.

Il faut toutefois poursuivre le travail de développement avant de pouvoir atteindre le niveau souhaité, sachant que ce pneu, qui doit offrir plus d'adhérence et une plus grande surface de contact au freinage et en entrée de virage, doit aussi tenter de régler un problème régulièrement observé en course.

"Nous aimerions que ce pneu soit moins sensible au fait de se trouver dans le sillage d'une autre moto. Après la course, il arrive que certains pilotes se plaignent du fait qu'en ayant été proches de la moto qui les devançait, leur pneu avant a surchauffé ou ait eu une pression trop élevée. Nous aimerions donc introduire quelque chose qui puisse atténuer cet effet et nous sommes toujours en train d'essayer de la concevoir. Ensuite, nous devrons faire des simulations et des tests, et il faudra donc un peu de temps", souligne Piero Taramasso.

Lire aussi :

Les essais se poursuivent en revanche sur la nouvelle carcasse de pneu arrière que le manufacturier a déjà proposée à l'évaluation des pilotes de course depuis les tests de pré-saison de Losail, puis lors du test post-course de Barcelone. Ce nouveau produit, censé monter plus vite en température, a une nouvelle fois été évalué à Misano, pendant les deux jours d'essais privés de la semaine dernière.

Décrivant ce pneu comme "une petite mise au point de la carcasse actuelle" introduite la saison dernière, Piero Taramasso précise : "Ce n'est pas une révolution, juste une petite évolution visant à améliorer la montée en température du pneu dans les deux ou trois premiers tours. En termes de performance et de constance, il devrait être identique au pneu précédent."

"Les premiers retours semblent assez positifs. C'est une évolution qui pourrait être introduite rapidement, dès l'année prochaine, mais il nous faut l'avis favorable des constructeurs pour le faire", ajoute le responsable.

Propos recueillis par Matteo Nugnes

partages
commentaires
Álex Márquez : "Pour rester en MotoGP, je dois beaucoup m'améliorer"

Article précédent

Álex Márquez : "Pour rester en MotoGP, je dois beaucoup m'améliorer"

Article suivant

Bagnaia en confiance à Austin après deux victoires

Bagnaia en confiance à Austin après deux victoires
Charger les commentaires