Un nouveau revêtement en Argentine avant la réception du MotoGP

partages
commentaires
Un nouveau revêtement en Argentine avant la réception du MotoGP
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
Co-auteur: Federico Faturos
28 mars 2018 à 17:15

La moitié de la piste de Termas de Río Hondo a été récemment resurfacée pour éradiquer les imperfections dans certaines zones.

Marc Marquez, Repsol Honda Team, prend la tête au départ
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

Les travaux ont été effectués à la fin de l'année dernière, et se sont concentrés sur une section de 2,4 km sur un total de 4,8 km. Plus précisément, ceux-ci ont été réalisés sur les quatre premiers virages, l'enchaînement entre les virages 11 et 12, et le dernier changement avant la lignée d'arrivée.

"Les parties les plus critiques ont été resurfacées, pas chaque partie car il y avait des zones en parfaites conditions. Il y avait des bosses à l'entrée de deux longues lignes droites et où les motos vibraient beaucoup", a expliqué Sebastian Porto à Motorsport.com, qui a visité les installations durant la manche du Superbike argentin.

"Je m'y suis rendu pour m'entraîner avant que les travaux débutent, et il y avait beaucoup de bosses. Maintenant c'est parfait au niveau des bosses et de l'adhérence", a ajouté l'Argentin, qui a évolué aux avant-postes en 250cc en 2004.

Porto a expliqué que les ouvriers ont essayé ces derniers jours de réduire les lézards situés entre l'ancien et le nouvel asphalte. "Vous pouvez un peu sentir cela, avant le dernier virage."

Absence de données liées au nouvel asphalte

Alors que les pilotes et les mécaniciens ne vont pas disposer de données pour se faire une idée du niveau de grip sur les parties de la piste resurfacées, Michelin a décidé de fournir aux pilotes une autre option de pneus, à la fois pour l'arrière et l'avant. Par conséquent, quatre solutions pneumatiques seront disponibles au lieu de trois.

Il faut garder en tête qu'il y a deux ans, le Grand Prix d'Argentine avait été perturbé par un niveau de grip excessif de la piste – avec une délamination du pneu arrière de Scott Redding comme moment marquant du week-end.

Cet élément avait pris Michelin par surprise, alors que le manufacturier français abordait la deuxième manche depuis son retour en MotoGP. Celui-ci avait finalement procuré au plateau des pneus plus sûrs, avec un mélange plus dur que ceux proposés initialement.

Prochain article MotoGP
Rossi a essayé le dernier modèle de Ferrari à Fiorano

Previous article

Rossi a essayé le dernier modèle de Ferrari à Fiorano

Next article

Pol Espargaró présent à Jerez pour être prêt en vue de l'Argentine

Pol Espargaró présent à Jerez pour être prêt en vue de l'Argentine

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Oriol Puigdemont
Type d'article Actualités