De nouveaux messages d'avertissement à destination des pilotes

Deux nouveaux messages d'avertissement pourront être envoyés directement aux pilotes par la direction de course à compter du Grand Prix d'Autriche.

De nouveaux messages d'avertissement à destination des pilotes

Le MotoGP va introduire ce week-end, lors du Grand Prix d'Autriche, des moyens de communication supplémentaires avec les pilotes via le tableau de bord de leur moto. Désormais, la direction de course pourra leur envoyer des messages autour de deux thématiques importantes : un problème matériel ou de comportement.

Cette nouveauté fait principalement suite à la mésaventure vécue par Fabio Quartararo à Barcelone il y a quelques mois. Dans les derniers tours du Grand Prix de Catalogne, le Français avait eu un problème avec sa combinaison et avait terminé l'épreuve avec son cuir grand ouvert sur le torse. Troisième sous le drapeau à damier, il avait écopé d'une pénalité de trois secondes le faisant chuter à la sixième place.

Dans un tel cas de figure, le pilote serait désormais prévenu directement sur son tableau de bord par la direction de course afin de se remettre en conformité avec les exigences de sécurité si nécessaire. Il existait déjà un message prévu à cet effet, mais pas suffisamment approprié pour certaines situations.

"Depuis plusieurs années, il y a des messages sur le tableau de bord que la direction peut envoyer aux pilotes sur la moto ; des signaux de drapeau et des informations concernant les pénalités, ce genre de choses", explique Mike Webb, directeur de course du MotoGP. "Mais certaines choses se sont produites récemment, dont une au Grand Prix de Catalogne avec quelque chose qui n'était jamais arrivé auparavant : l'équipement d'un pilote avait un problème et nous devions lui dire de régler ça. Il n'y pas vraiment de signal approprié. Nous avons des signaux pour une défaillance mécanique, pour des disqualifications ou autre, mais après cet incident, nous avons décidé qu'il fallait un signal spécifique concernant l'équipement du pilote car c'est différent d'un incident mécanique, où si la moto a une fuite d'huile par exemple, il est important qu'elle aille immédiatement hors piste."

"En cas de problème ou de fixation défaites sur l'équipement du pilote, ou s'il y a quelque chose qui n'est pas un problème immédiat mais qui doit être réglé, c'est une situation différente. Nous avons donc un nouveau signal sur le tableau de bord, qui affiche 'equipment' et dont la signification a été expliquée aux pilotes et aux équipes : il y a un problème avec l'équipement et il faut le régler immédiatement. Si ça veut dire qu'il faut passer par les stands pour le régler, OK. Si c'est possible de régler ça soi-même en piste, c'est OK aussi. Ce qui est demandé, c'est de régler ça immédiatement."

Le MotoGP a profité de cette mise à jour pour inclure un autre nouveau message, qui permettra d'avertir les pilotes en cas de mauvais comportement en piste.

"L'autre nouveauté est une requête des commissaires concernant le comportement des pilotes", confirme Mike Webb. "Parfois, un pilote peut faire quelque chose qui ne nous plaît pas, mais qui est limite et qui peut provenir d'une erreur de jugement ou d'une erreur. Cependant, si ce comportement se répète, il provoque une pénalité. Les commissaires veulent un signal d'avertissement pour dire 'Ne fais pas ça, nous t'observons et si tu recommences il y aura une pénalité'. Il y a donc un nouvel affichage sur le tableau de bord intitulé 'warning' et qui concerne spécifiquement le comportement du pilote."

Lire aussi :

partages
commentaires
Carmelo Ezpeleta n'a pas tenté de retenir Valentino Rossi

Article précédent

Carmelo Ezpeleta n'a pas tenté de retenir Valentino Rossi

Article suivant

Crutchlow voyait Razgatlioglu comme un "choix évident" pour Petronas

Crutchlow voyait Razgatlioglu comme un "choix évident" pour Petronas
Charger les commentaires