MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Objectif février pour l'Aprilia 2020, entièrement repensée

partages
commentaires
Objectif février pour l'Aprilia 2020, entièrement repensée
Par :
Co-auteur: Gerald Dirnbeck
8 nov. 2019 à 10:45

On le sait, Aprilia travaille d'arrache-pied pour concevoir la version 2020 de sa RS-GP, laquelle présentera une très grande part de nouveautés. Bien que l'expérience acquise avec la moto actuelle doive être profitable, Massimo Rivola annonce que la nouvelle RS-GP n'utilisera plus aucun composant de cette machine.

Lorsque débutera la saison 2020 du MotoGP, Aprilia se présentera avec une RS-GP entièrement repensée. Le constructeur de Noale a atteint ses limites avec le concept actuel, et celles-ci ne peuvent désormais plus être repoussées qu'avec un nouveau et profond développement. Présent cette semaine à l'EICMA, à Milan, Massimo Rivola nous a donné quelques précisions sur cette nouvelle moto en cours de conception.

Le PDG d'Aprilia Racing qualifierait-il l'Aprilia 2020 de nouvelle conception ? "Oui et non", répond-il à Motorsport.com. "La nouvelle moto sera toujours équipée d’un moteur V4, mais avec un angle différent. Il s'agira donc d'un nouveau développement." Jusqu'à présent, le moteur V4 de l'Aprilia se distinguait de la concurrence par sa plus grande compacité, grâce à un angle plus petit, mais il délivrait toutefois moins de puissance. On peut donc penser qu'Aprilia se dirigerait vers un V4 à 90°, un moteur qui serait alors très similaire à celui de la Honda RC213V.

Lire aussi :

Mais le moteur n'est pas le seul domaine dans lequel Noale est à l'œuvre. "L'électronique est nouvelle d'une course à l'autre, alors elle sera elle aussi différente, bien sûr. Et il y aura également des innovations au niveau aérodynamique", décrit Massimo Rivola. "Oui, c'est une toute nouvelle moto. [Mais] nous utilisons la base de la moto actuelle depuis de nombreuses années. Nous ne pouvons donc pas ignorer l'expérience et toutes les informations que nous avons avec cette moto."

Bradley Smith

"Ce qu'il y a de bon avec la moto actuelle, c'est qu'elle fonctionne assez bien dans les virages. Nous avons pu le voir à Phillip Island", souligne le patron de l'équipe, en se référant au Grand Prix qui a rapporté à Aprilia son meilleur résultat de la saison (une sixième place) et a même vu Andrea Iannone occuper la tête de la course.

"La moto actuelle se pilote mieux que la précédente, mais nous sommes à la traîne dans certains domaines. Nous devons nous pencher sur les domaines où nous avons le plus de retard", poursuit Rivola. "Nous avons pu voir que lors des gros freinages et dans les relances à faibles rapports, nous sommes à la peine. Peut-être est-ce dû à l'accélération, peut-être est-ce dû au grip et peut-être est-ce dû à l'électronique pour contrôler le grip. C'est un mélange. Peut-être que nous avons trop de patinage et qu'il nous faudrait plus d'ailerons. C'est un ensemble de choses."

Lire aussi :

Comme le pressentait Aleix Espargaró, la nouvelle moto ne sera toutefois pas prête à être testée ce mois-ci lors des premières séances d'essais de l'intersaison. "Le test de Sepang est l'objectif. Mais nous y aurons deux nouvelles motos, pas encore quatre", indique Massimo Rivola. "Je peux vous dire que c'est un objectif ambitieux car nous refaisons tout à neuf. Nous n'utiliserons aucune pièce de la moto actuelle. C'est un gros défi. L'objectif est de réaliser le premier shakedown, en février, avec deux motos de 2019 et deux nouvelles motos. Nous pourrons alors commencer à faire des comparaisons."

Et face à un programme aussi ambitieux, le patron des troupes de Noale se veut d'ores et déjà modeste sur les performances réalisables. "Je l'ai dit aux pilotes : 'Ne pensez pas que la nouvelle moto sera immédiatement meilleure. La moto actuelle a été développée pendant des années'. Nous commençons maintenant un tout nouveau projet. Il va nous falloir comprendre quel sera le comportement de la nouvelle moto."

Article suivant
Folger annonce qu'il ne sera plus pilote d'essais Yamaha en 2020

Article précédent

Folger annonce qu'il ne sera plus pilote d'essais Yamaha en 2020

Article suivant

L'épingle de Sepang, un profil "stupide" poussant au contact

L'épingle de Sepang, un profil "stupide" poussant au contact
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Sebastian Fränzschky