MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
10 jours
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
23 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
37 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
51 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
65 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
79 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
93 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
100 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
114 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
121 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
163 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
170 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
184 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
198 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
219 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
233 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
241 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
247 jours
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
261 jours

Oliveira : "Je n'ai jamais senti que mon avenir était en doute"

partages
commentaires
Oliveira : "Je n'ai jamais senti que mon avenir était en doute"
Par :
6 mai 2019 à 14:38

Rookie cette année en MotoGP, Miguel Oliveira a rapidement convaincu KTM de le maintenir chez Tech3 pour la saison prochaine. Un gage de confiance qui lui permet de prendre le temps nécessaire pour faire ses preuves.

En marge de ce qui n'était que le quatrième Grand Prix de sa saison de rookie, Miguel Oliveira a été reconduit par Red Bull KTM Factory Racing qui a exercé son option contractuelle pour qu'il continue à évoluer au guidon de la RC16 du team Tech 3 en 2020. Une décision que le Portugais a accueillie publiquement avec un certain flegme, même si l'on pourrait supposer que, dans un plateau déjà largement verrouillé pour l'année prochaine, faire partie des rares pilotes incertains de leur avenir aurait pu lui causer quelques inquiétudes passagères. 

Lire aussi:

"Bien entendu, ça aide, mais je n'ai jamais senti que mon avenir était en doute, particulièrement après les résultats que j'ai obtenus pendant les tests et les premières courses", assure Oliveira auprès de Motorsport.com, en tout cas ravi de garder sa place. "Pour moi, c'est très bien de continuer avec la famille Tech3 et aussi de poursuivre ce projet KTM."

Ce projet, il y prend une part active, en lien direct avec le constructeur autrichien, qui fait descendre vers Tech3 les résultats de ses recherches en matière de développement. "Je teste ce que l'équipe officielle a testé au préalable et ce qu'elle a approuvé. Je pense que nous recevrons encore plus de matériel que ce que teste l'équipe factory", nous explique le pilote portugais.

S'il n'a pas la main sur le degré d'implication qui peut être le sien dans le développement de la KTM, il salue néanmoins le pont réel qui existe entre les deux équipes et qui est au bénéfice direct des pilotes : "Ce qu'il y a de bien, c'est que KTM pousse chaque jour pour nous donner du nouveau matériel et ne pas bloquer nos progrès. C'est très important dans un projet comme celui-ci. Ils sont à fond avec les quatre pilotes et c'est vraiment bien d'être impliqué de la sorte."

"Encore beaucoup à donner"

Crédité à ce jour de sept points, grâce à deux entrées dans le top 15, Miguel Oliveira sait pertinemment que la route est encore longue. Il entend continuer à faire ses gammes et peu à peu monter en puissance, avec désormais la certitude de pouvoir inscrire son développement sur le moyen terme. 

Lire aussi:

"Je pense avoir encore beaucoup à donner", affirme l'ancien vice-Champion du monde Moto2 et Moto3. "En quelques courses je ne peux pas démontrer tout mon potentiel avec la moto et j'ai besoin de temps pour comprendre comment piloter et dépasser les difficultés, car techniquement on semble être en désavantage. Cela prend donc du temps, sur certaines pistes c'est plus difficile que sur d'autres. […] Nous avons besoin de temps pour comprendre quelle direction prendre."

Article suivant
Yamaha prend des mesures techniques après l’abandon de Quartararo

Article précédent

Yamaha prend des mesures techniques après l’abandon de Quartararo

Article suivant

Essais de Jerez - Quartararo retrouve la première place devant Crutchlow !

Essais de Jerez - Quartararo retrouve la première place devant Crutchlow !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Miguel Ângelo Falcão de Oliveira
Équipes Red Bull KTM Tech3
Auteur Léna Buffa