Le palmarès complet de la saison 2020

Le MotoGP a honoré ses champions lors d'une cérémonie singulière, marquée par le soulagement d'avoir pu sauver un championnat initialement stoppé par la pandémie de COVID-19.

Le palmarès complet de la saison 2020

Année exceptionnelle oblige, c'est par une cérémonie écourtée que s'est conclue la saison MotoGP, en lieu et place du traditionnel gala habituellement organisé à Valence. Sur le circuit de Portimão, qui a accueilli le dernier Grand Prix d'un championnat haletant, Joan Mir a pu apposer la plaquette portant son nom au sommet du trophée des champions de la catégorie reine, alors que les prix ont été remis à un palmarès resserré, concentré sur les trois catégories principales et sur le MotoE, sans honorer cette fois les séries juniors.

Joan Mir et le trophée des champions 500cc/MotoGP

Si rendez-vous est donné à l'année prochaine pour retrouver une fête plus classique, c'est avec néanmoins une réelle conscience du chemin parcouru que les responsables du championnat ont exprimé leur soulagement de voir se conclure une saison qui s'était brutalement vue stopper au mois de mars, lorsque devait se tenir le premier Grand Prix. "Une soirée très spéciale" aux yeux de Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports, qui a souligné à quel point il était "très important de remercier" tous les acteurs du championnat ayant fait en sorte que cette saison ait pu se tenir avec au final de 14 Grands Prix pour le MotoGP et 15 pour les catégories Moto2 et Moto3.

"Quand nous avons commencé, en mars au Qatar, je me souviens que nous avions eu une grande discussion quant à savoir si nous devions ou non faire ce Grand Prix, mais nous avions finalement décidé de garder les pilotes qui étaient déjà sur place", a rappelé Jorge Viegas, président de la Fédération internationale de motocyclisme. "Et je me souviens que personne ne voulait monter sur le podium, par peur de féliciter les pilotes italiens, car il y avait de nombreux problèmes en Italie. Ensuite nous avons dû rester chez nous, mais nous n'avons eu de cesse de nous battre pour revenir, et grâce aux personnes incroyables qui sont impliquées dans la course moto, nous avons pu revenir, et ce avec succès."

"Quand nous étions au Qatar, début mars, nous avons commencé à comprendre que la saison serait difficile, mais elle l'est devenue encore plus par la suite. Nous avons eu beaucoup de chance d'avoir la possibilité de travailler ensemble", a souligné le PDG de Dorna Sports, évoquant "le choc" qu'a provoqué le début de la pandémie, avant que les efforts déployés permettent au championnat d'avoir lieu malgré tout. Un championnat que le responsable espagnol a décrit comme ayant été "incroyable". Et Carmelo Ezpeleta d'ajouter : "C'est quelque chose que nous avons obtenu tous ensemble et je suis absolument certain qu'après cette année nous serons encore plus forts que nous l'étions auparavant."

"Nous n'avons pas eu de spectateurs, mais les fans sont là, ils nous suivent, et je suis certain que ce championnat s'affirmera toujours plus comme la meilleure discipline de sports mécaniques au monde, je n'ai aucun doute sur ce sujet, car nous sommes ensemble", a renchéri le président de la FIM. "L'année prochaine sera, j'espère, beaucoup plus normale, mais s'il-vous-plait, que cette excitation reste la même, et que l'équilibre entre les pilotes perdure. Qui peut parier sur un pilote ? Personne ne sait qui va gagner. C'est l'essence de notre sport. C'est notre succès et, si nous restons unis, nous continuerons à assister à de formidables courses."

Lire aussi :

Afin de remercier tous les circuits qui ont accepté de s'engager dans l'organisation de Grands Prix pour la plupart sans spectateurs, les instances ont décidé d'attribuer le prix de Meilleur Grand Prix de l'année à l'ensemble des dix pistes finalement visitées par le championnat. "C'est très important, car tous ces circuits ont travaillé très dur dans ces circonstances très particulières pour organiser le championnat", a souligné Carmelo Ezpeleta.

Outre cette récompense, le BMW M Award et le prix du plus grand poleman de chaque catégorie avaient déjà été décernés samedi. Et voici le reste du palmarès honoré dimanche soir :

MotoGP :
- Champion du monde : Joan Mir
- 2e du championnat : Franco Morbidelli
- 3e du championnat : Álex Rins
- Champion du monde constructeurs : Ducati
- Champion du monde teams : Team Suzuki Ecstar
- Meilleur pilote indépendant : Franco Morbidelli
- Meilleure équipe indépendante : Petronas Yamaha SRT
- Prix Marco Simoncelli du Rookie de l'année : Brad Binder (11e du championnat)

Le top 3 du championnat MotoGP : Joan Mir, Franco Morbidelli et Álex Rins

Moto2 :
- Champion du monde : Enea Bastianini
- 2e du championnat : Luca Marini
- 3e du championnat : Sam Lowes
- Champion du monde Constructeurs : Kalex
- Champion du monde Équipes : Sky Racing Team VR46
- Prix Michel Métraux du Rookie de l'année : Arón Canet

Le top 3 du championnat Moto2 : Enea Bastianini, Luca Marini et Sam Lowes

Moto3 :
- Champion du monde : Albert Arenas
- 2e du championnat : Tony Arbolino
- 3e du championnat : Ai Ogura
- Champion du monde Constructeurs : Honda
- Champion du monde Équipes : Leopard Racing
- Prix Michel Métraux du Rookie de l'année : Jeremy Alcoba

Le top 3 du championnat Moto3 : Albert Arenas, Tony Arbolino et Ai Ogura

Coupe du monde MotoE :
- Vainqueur : Jordi Torres
- 2e : Matteo Ferrari
- 3e : Dominique Aegerter

partages
commentaires
Aprilia testera la RS-GP 2021 dès aujourd'hui

Article précédent

Aprilia testera la RS-GP 2021 dès aujourd'hui

Article suivant

Une fin de course difficile vaut un dernier top 10 à Johann Zarco

Une fin de course difficile vaut un dernier top 10 à Johann Zarco
Charger les commentaires