Pari gagné pour Bradley Smith

Dans ce GP de Saint-Marin à rebondissements, où les pilotes sont passés par deux fois dans les stands pour changer de moto, il en est un qui n’a jamais quitté la piste. C'est Bradley Smith, qui n’a stoppé que sous le drapeau à damiers.

Cette saison 2015 est décidément celle de la révélation pour Bradley Smith. Conquérant dans une catégorie satellite que l’on avait déjà donnée à Cal Crutchlow, le pilote Tech3 a de nouveau fait parler de lui dans un Grand Prix de Saint Marin où il fallait fermement croire en soi. Une confiance que le Britannique a développé sur une piste de Misano détrempée avec des pneus slicks. Chutant à la 21ème position et priant pour une météo plus favorable, le ciel l’a entendu pour mieux lui assécher les trajectoires. Il était temps alors, pour l’équipier d’un Pol Espargaró transparent, de rendre la monnaie à ses adversaires.

Et la remontée a été d’autant plus fulgurante qu’ils ont été contraints de passer une seconde fois dans les stands. Cependant, pendant le moment de crise, il a fallu une bonne dose de courage pour tenir un rythme décent sur une piste détrempée avec des gommes lisses : "J’ai eu des moments difficiles" avoue Bradley, "notamment en perdant presque la moto à 218 km/h. Je ne vais pas vous mentir, moi-même j’avais des doutes sur ma folle décision!"

"Mais j’ai manqué le bon moment pour rentrer puis j’ai attendu en espérant une éclaircie si bien qu’après c’était trop tard. Il ne me restait plus qu’à continuer pour espérer un résultat. C’est aussi le genre d’opportunité qu’un pilote satellite doit saisir. Et se voir un moment 21ème pour finir ensuite second, c’est un sentiment spécial."

Au passage, c’est le second podium conquis par Bradley Smith dans sa carrière après celui de Phillip Island l’an passé. Que nous réserve-t-il pour Aragon, dans quinze jours? "Les officiels Yamaha ont fait des tests là-bas et on a donc de bonnes informations. On verra ce qui se passera." Bradley Smith est un solide cinquième au championnat, comptant 54 points de plus que son binôme Pol Espargaró, neuvième, qui a un contrat officiel Yamaha.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Sous-évènement Course
Circuit Misano
Pilotes Bradley Smith
Équipes Tech 3
Type d'article Résumé de course
Tags misano, pol espargaro, yamaha