Pas d'inquiétude chez Yamaha malgré une première journée discrète

En Argentine, lors de la première journée d'essais libres, les pilotes officiels Yamaha n'ont pas été particulièrement en vue, bien qu'au final, tant Jorge Lorenzo que Valentino Rossi figurent dans le Top 10 au moment de combiner les chronos des deux sessions disputées.

Lors de la première séance, le Majorquin ne pointait qu'au vingtième rang alors que son équipier ne figurait que six positions plus haut dans la hiérarchie. Mais en EL2, ils se sont rapprochés des meilleurs, avec un sixième chrono pour Lorenzo, et un neuvième temps pour Rossi.

Lorenzo se montre satisfait

Le bilan n'est pas catastrophique, donc, comme le confirme l'Espagnol tout d'abord, qui a semblé en forme avec la gomme extra-hard amenée ici par Bridgestone : "Forcément, l'adhérence s'est améliorée entre les deux séances et je me suis senti vraiment bien avec le pneu dur. Nous avons monté un pneu soft vers la fin pour améliorer les chronos et nous y sommes parvenus. A l'exception d'Aleix Espargaró avec le pneu super-soft, nous sommes très proches du reste et nous allons voir ce que cela donne demain."

Il aborde la suite avec sérénité : "La différence sera moindre qu'entre les deux sessions du jour mais il devrait y avoir une progression et le pneu arrière devrait tenir plus longtemps. J'ai un bon feeling avec le pneu dur et nous devons donc trouver un bon set-up pour le pneu soft également."

Rossi doit encore peaufiner ses réglages

Du côté de Valentino Rossi, le discours est légèrement moins optimiste, même si l'inquiétude n'est pas le maître mot après les deux premières séances : "Pour les EL2, les conditions de piste s'étaient réellement améliorées et le temps au tour est déjà très compétitif. Le gros problème, ce sont les pneus; nous devons nous décider au sujet de l'arrière mais aussi de l'avant. La première impression sur la moto est que cela ne va pas si mal, même si nous devons travailler sur l'équilibre et les réglages."

Il conclut en affirmant : "Notre position n'est pas fantastique, mais nous ne sommes pas bien loin des types tout devant, donc demain nous allons essayer d'améliorer notre feeling avec la moto, ainsi que le temps au tour."

Effectivement, cela sera nécessaire afin de se qualifier sur l'une des deux premières lignes de la grille de départ, ce qui permettrait de négocier la course d'une façon plus sereine. La lutte avec Marc Márquez et les Ducati officielles sera sans nul doute intense; aussi, aucun droit à l'erreur ne sera accordé pour le duo italiano-espagnol de la firme japonaise.

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Circuit Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Valentino Rossi , Jorge Lorenzo , Aleix Espargaró , Marc Márquez
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Résumé d'essais libres
Tags argentine, jorge lorenzo, motogp, valentino rossi, yamaha