Pas surpris par Márquez, Rossi veut améliorer son rythme

partages
commentaires
Pas surpris par Márquez, Rossi veut améliorer son rythme
Par : Léna Buffa
15 févr. 2017 à 09:30

Deuxième des essais qui ont eu lieu ce mercredi à Phillip Island, le pilote italien sait parfaitement quel est le domaine perfectible dans sa performance. Et c'est justement là qu'il voit l'avantage de Márquez.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, et Silvano Galbusera
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Au terme de cette première des trois journées de roulage en Australie, Valentino Rossi dresse un bilan positif. Et s'il se dit plutôt satisfait, c'est grâce à la progression encourageante qu'il a enregistrée au fil des heures. Il faut dire que, ce matin, le pilote Yamaha se trouvait en dehors du top 10 lorsque son coéquipier jouait déjà les premiers rôles.

"On a beaucoup travaillé et, au final, mon temps et ma deuxième position sont positifs, car on a eu du mal ce matin. Je n'avais pas beaucoup de feeling avec la moto et j'étais assez lent, mais on a regardé les données pendant la pause, on a un peu travaillé", explique le pilote Yamaha, qui rapporte avoir été en difficulté au freinage et ne pas s'être senti à l'aise lorsqu'il tentait d'attaquer ce matin.

Mieux loti durant la seconde moitié de la journée grâce aux changements apportés à son set-up, il a fini par remonter dans les dernières minutes, pour se positionner au deuxième rang, à 0"186 du leader du jour, Marc Márquez. "Le team a fait du bon boulot, les réglages étaient meilleurs cet après-midi et j'ai sans cesse été assez compétitif. Et puis au final, j'ai fait un bon tour en pneus neufs et je suis deuxième", résume-t-il.

Le pilote italien compte désormais sur la stabilité de la météo pour que cette séance puisse être exploitée pleinement et lui permette d'emmagasiner autant de kilométrage et de données que nécessaire. "Il y a encore beaucoup de travail à faire, en particulier sur le rythme. On est encore en difficulté en pneus usés. Il faut travailler et on espère donc réussir à faire quelque chose dans les prochains jours", explique-t-il.

"Il faut qu'on travaille sur la moto, parce que, avant toute chose, on ne la comprend pas encore à 100% pour pouvoir trouver son potentiel maximum", précise Rossi, qui œuvre notamment à la comparaison des nouveaux châssis et carénages : "C'est la priorité pour demain, surtout le châssis. J'aime beaucoup le nouveau, mais je n'ai pas encore pris de décision à 100%. On l'essaiera encore une fois demain."

Márquez ? "L'homme à battre"

Interrogé sur les performances de Marc Márquez, leader du jour, Valentino Rossi a assuré n'être aucunement surpris par sa compétitivité. "Viñales était très fort à Valence et Sepang, mais si vous contrôlez attentivement les temps, Márquez a été plus rapide à Valence, en Malaisie et aujourd'hui", pointe-t-il. "Je pense donc qu'il est l'homme à battre. Surtout en termes de rythme, car il est toujours très régulier, et ils (Honda, ndlr) travaillent beaucoup pour la course, en pneus usés. Je pense qu'il est la référence."

Alors que le champion du monde en titre se montre pour le moins mesuré lorsqu'il évoque les performances de la Honda, Rossi estime qu'il tente de noyer le poisson… "On essaye toujours d'en dire un peu moins ou de rendre les choses plus négatives [qu'elles ne le sont vraiment] parce qu'on veut toujours créer la surprise au Qatar. Mais, sincèrement, je savais déjà qu'il était le plus rapide."

La déduction est donc simple : il faut tenter de rattraper le pilote Honda en le contrant sur son point fort. "Pour moi, Márquez et Honda sont désormais supérieurs en termes de rythme. En pneus usés, il est toujours capable d'afficher un très bon rythme et de signer de très bons chronos. Il faut qu'on travaille sur ce point", conclut Valentino Rossi. 

Bonnet Valentino Rossi
Bonnet Valentino Rossi, sur Motorstore.com
Prochain article MotoGP
Márquez - "Il nous reste encore beaucoup de travail sur l'électronique"

Previous article

Márquez - "Il nous reste encore beaucoup de travail sur l'électronique"

Next article

Devancé par Rossi, Viñales reste optimiste pour la suite des essais

Devancé par Rossi, Viñales reste optimiste pour la suite des essais