Le patron de Pramac rêve de garder Martín et Zarco en 2023

Les pilotes qui passent par le team Pramac rêvent tous de l'équipe d'usine Ducati, mais Paolo Campinoti aimerait pouvoir garder à la fois Jorge Martín et Johann Zarco en 2023.

Le patron de Pramac rêve de garder Martín et Zarco en 2023

Malgré l'actuelle trêve qu'impose le calendrier MotoGP, l'hiver n'est assurément pas si calme dans les bureaux des équipes. Outre la préparation de la saison à venir et le travail mené sur les nouvelles machines qui reprendront la piste dans un mois, c'est l'échiquier 2023 qui, déjà, se prépare.

Très précoce depuis plusieurs années, le marché des transferts promet d'être animé cette fois encore, alors qu'au moins huit des douze pilotes des équipes d'usine ont un contrat arrivant à échéance à la fin de la saison 2022. Dans les équipes satellites, certains trépignent d'impatience à l'idée de voir s'ouvrir quelques portes pour monter en grade. C'est le cas notamment de Jorge Martín, rookie très remarqué en 2021 et bien décidé à ne pas user trop longtemps ses cuirs sur la selle d'une moto satellite.

Actuellement, l'Espagnol est associé à Johann Zarco chez Pramac Racing. C'est le Français qui a eu l'avantage au championnat à la fin de leur première saison de collaboration, mais Martín s'est illustré par une victoire en dépit de son manque d'expérience et d'une blessure qui l'a éloigné plusieurs semaines. Après une saison qu'il a décrite lui-même comme ayant été "à la fois la meilleure et la pire", il compte prouver à la direction de Ducati qu'il mérite d'intégrer rapidement l'équipe d'usine.

Son patron actuel, Paolo Campinoti, aimerait pourtant ne rien changer à son line-up actuel, après une saison historique pour la structure italienne grâce à une victoire sur un total de sept podiums, cinq pole positions, un top 5 au championnat pilotes et le titre de Rookie de l'année, ainsi que la quatrième place parmi les équipes.

"Ce ne sera pas facile, mais en ayant maintenu la structure inchangée, nous pouvons essayer", souligne Paolo Campinoti dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport lorsqu'il lui est demandé si ce bilan pourra être réédité en 2022.

"Ceux qui arrivent dans notre équipe suivent un parcours naturel en vue d'une possible accession à l'équipe officielle Ducati", a-t-il poursuivi. "Jorge a les cartes en main pour y parvenir, mais étant donné que dans le même temps je crois que Bagnaia et Miller ont tout pour être confirmés chez Ducati, mon rêve est de conserver à la fois Martín et Zarco avec nous en 2023."

Les deux pilotes de l'équipe Pramac sont directement sous contrat avec Ducati, de même que Pecco Bagnaia et Jack Miller. Ces deux derniers ont été promus dans l'équipe officielle en 2021 après avoir eux aussi fait leurs gammes dans le team de Claudio Campinoti, comme Danilo Petrucci avant eux.

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Mooney, sponsor de toutes les activités de VR46 et de Valentino Rossi en GT
Article précédent

Mooney, sponsor de toutes les activités de VR46 et de Valentino Rossi en GT

Article suivant

Rossi et Ducati n'étaient "pas faits l'un pour l'autre" il y a dix ans

Rossi et Ducati n'étaient "pas faits l'un pour l'autre" il y a dix ans
Charger les commentaires