MotoGP GP de Catalogne

Pecco Bagnaia n'aurait pas de blessure sérieuse

Après sa lourde chute au Grand Prix de Catalogne, Pecco Bagnaia est peut-être touché à la jambe droite mais ne souffre pas de blessure grave selon les premiers examens. Enea Bastianini souffre en revanche d'une fracture.

Francesco Bagnaia, Ducati Team

Pecco Bagnaia semble avoir échappé à toute blessure grave dans sa grosse chute au départ du Grand Prix de Catalogne, même si cela devra être confirmé par des examens à l'hôpital. Sorti du premier virage en tête, le Champion du monde a subi un violent highside et après être lourdement tombé, il s'est retrouvé au milieu de la piste. Brad Binder n'a pas pu l'éviter, roulant sur ses deux jambes.

Les premiers examens pratiqués au centre médical, dans le paddock du circuit de Barcelone, indiquent que la jambe droite est peut-être touchée, ce qui devra être confirmé par un scanner. Bagnaia semble en tout cas avoir échappé à une blessure sérieuse.

"Pecco va bien", a déclaré le Dr Ángel Charte, directeur médical du MotoGP, à DAZN. "Il a subi un polytraumatisme sérieux. Une moto a roulé sur lui, au niveau du fémur et du tibia. Nous avons fait une radio et nous avons détecté une petite blessure, dont nous ne savons pas si elle est récente ou ancienne. Nous devons procéder à un scanner en urgence, qui sera effectué au CHU de Catalogne. Au niveau crânien et thoracique, tout est normal. Il était orienté."

Si les premières radios ne permettent pas de distinguer si la blessure est ancienne ou liée à la chute de ce dimanche, c'est peut-être parce que Pecco Bagnaia s'était fracturé le tibia droit en chutant à Brno en 2020. Revenu à Misano, il avait décroché son podium en MotoGP alors qu'il se déplaçait encore avec une béquille. Le GP de Saint-Marin sera justement la prochaine étape, dans seulement une semaine, mais il faudra attendre le diagnostic final avant de savoir si le leader du championnat sera en mesure d'y prendre part.

Vainqueur du Grand Prix, relancé après une courte interruption, Aleix Espargaró a dédié sa victoire au champion en titre. "La première chose que je veux dire, c'est que je suis content, vraiment très content, qu'il ne se soit rien arrivé [de grave] aujourd'hui au premier départ", a déclaré le pilote Aprilia dans le parc fermé. "Heureusement, Pecco n'a rien de grave, on vient de me le dire. Cette victoire est donc pour Pecco. J'étais juste derrière et j'étais très inquiet."

Pecco Bagnaia semble bien s'en sortir malgré la violence de l'accident, mais son coéquipier Enea Bastianini, qui se trouve lui aussi à l'hôpital, est blessé. À l'origine du carambolage survenu dans le premier virage, l'Italien souffre "d'une fracture de la malléole tibiale de la jambe gauche et d'une fracture d'un métacarpien de la main gauche" selon Ángel Charte. La seconde pourrait, selon le médecin espagnol, nécessiter une opération. C'est la deuxième fois cette saison que Bastianini est blessé, lui qui a manqué deux mois et demi de course après un accident survenu dès le premier Grand Prix.

Les blessures ont été nombreuses depuis le début de la saison et Álex Rins manquait encore à l'appel ce week-end à Barcelone. Le pilote LCR pourrait faire son retour au GP de Saint-Marin, une décision étant attendue dans les prochains jours.

Avec Oriol Puigdemont

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Championnat - Bagnaia reste large leader malgré son abandon
Article suivant Binder a vécu "le pire cauchemar de tout pilote" en heurtant Bagnaia

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse