C'est décidé : Pecco Bagnaia portera le numéro 1 cette saison

Pour la première fois en plus de dix ans, il y aura un #1 sur la grille MotoGP en 2023. Après une longue hésitation, Pecco Bagnaia a en effet décidé d'arborer le numéro de course auquel son statut de Champion du monde lui donne droit.

C'est décidé : Pecco Bagnaia portera le numéro 1 cette saison

Cette fois, son choix est fait : Pecco Bagnaia défendra son titre de Champion du monde en arborant le numéro 1 durant la nouvelle saison MotoGP. Il l'a dévoilé lundi, lors de la présentation de l'équipe officielle Ducati dans le décor traditionnel de Madonna di Campiglio, la station de sports d'hiver qui a de longue date été associée au constructeur italien.

Sacré la saison dernière, une victoire validée lors du dernier Grand Prix, à Valence, face à son ultime adversaire qui était Fabio Quartararo, le pilote italien avait tout de suite admis qu'il hésitait sur la manière dont il porterait ce statut de champion en titre en 2023. Malgré l'attrait que représente ce #1, dont l'utilisation n'est consentie qu'à une poignée de pilotes au fil des années, Bagnaia y voyait une certaine pression et a souhaité prendre le temps de la réflexion durant l'hiver. Il n'a finalement pas pu résister à la fascination de cette plaque de champion et troquera donc, pour un an au moins, son 63 contre le 1 qu'il a pu admirer chez d'autres par le passé.

Il y a quelques jours encore, Pecco Bagnaia avouait avoir "changé énormément de fois d'avis" au cours de l'hiver et souhaiter faire son choix définitif au dernier moment. "Ça a été un choix assez compliqué", a-t-il confirmé lundi, au moment de le dévoiler officiellement, "mais dont je suis très content. Je l'ai choisi au moment du shooting de la semaine dernière, j'ai décidé au moment où il a fallu mettre le numéro sur la moto et je suis content."

Son choix d'apposer la plaque de numéro 1 sur sa moto a fuité ces derniers jours lorsque les photos réalisées ont malencontreusement été affichées un peu trop tôt sur le site internet du constructeur, de même que celles d'Álvaro Bautista, titré en WorldSBK et qui, comme Bagnaia, a entretenu le suspense avant d'opter pour le numéro 1, lui aussi dévoilé ce lundi. Ducati aura donc deux #1 cette saison, dans les deux championnats d'élite des courses moto sur piste.

Ce numéro va être le quatrième que Pecco Bagnaia portera en Grand Prix, lui qui à ses débuts avait choisi le 21, comme Troy Bayliss, l'une de ses idoles. Ce chiffre étant déjà pris en Moto2 lorsqu'il a rejoint la catégorie intermédiaire, il avait décidé de le doubler et avait donc porté le 42, avant de passer au 63 (21+42) à son arrivée en MotoGP, pour les mêmes raisons.

"Le 63 reste et restera toujours", a précisé Bagnaia, dont le numéro de course habituel reste visible en petit, à l'intérieur du 1 qui trône fièrement à l'avant de sa machine, en rouge sur un fond noir. "Mais j'ai réfléchi au fait que ça faisait longtemps que l'on n'avait pas vu le 1 en MotoGP. Or, j'ai toujours admiré ceux qui couraient avec le numéro un, ça m'a toujours plu. Le #1 représente qui on est et, à mon avis, il était juste de rendre hommage à ce qui a été accompli l'année dernière avec ce numéro un."

C'est la première fois depuis 2012 que la grille MotoGP va retrouver le #1. Depuis la création de la catégorie en 2002, ils ont été très rares à l'arborer : Nicky Hayden en 2007, Jorge Lorenzo en 2011 et Casey Stoner en 2008 et 2012. Tous les autres pilotes ayant remporté le titre ont choisi de conserver leur numéro de course habituel, par superstition ou pour des raisons plus prosaïques liées à leur image et aux produits dérivés pour lesquels leurs numéros sont des marqueurs commerciaux.

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

LIVE - Suivez la présentation de l'équipe Ducati

Ducati présente sa livrée pour 2023