Pecco Bagnaia signe chez Pramac pour 2019 et 2020

partages
commentaires
Pecco Bagnaia signe chez Pramac pour 2019 et 2020
Par : Léna Buffa
Co-auteur: Michaël Duforest
21 févr. 2018 à 16:11

Le pilote italien est d'ores et déjà assuré de faire ses débuts en MotoGP la saison prochaine.

Par une annonce diffusée ce mercredi Pramac Racing a mis fin aux spéculations qui entouraient l'avenir de Pecco Bagnaia. L'équipe italienne, qui a la charge du programme junior de Ducati, fera débuter le jeune pilote italien en MotoGP en 2019 après la saison qu'il s'apprête à disputer en Moto2, la deuxième pour lui. Un contrat de deux ans est d'ores et déjà annoncé.

"L'an prochain, mes rêves vont devenir réalité", explique Bagnaia. "J'ai souvent dit que j'aimerais débuter en MotoGP au guidon d'une Ducati, et ça va enfin arriver. C'est un grand résultat pour moi et je dois remercier l'équipe, Sky et la VR46 Riders Academy, pour leur soutien et pour m'avoir suivi dans ma progression ces cinq dernières années."

Après l'arrivée en MotoGP de Franco Morbidelli, membre de la VR46 Riders Academy de Valentino Rossi, cette année, c'est la première fois qu'un pilote issu de l'association entre Sky et l'Academy va accéder à la catégorie reine, cinq ans après la création du dispositif. Précisons que Bagnaia possède une petite expérience en MotoGP, puisqu'il avait pris le guidon d'une Ducati du team Aspar fin 2016, après avoir remporté un pari avec son équipe de l'époque.

Les spéculations entourant l'avenir commun de Bagnaia et Ducati, cet hiver, avaient pourtant été temporisées − à défaut d'être démenties − par le pilote comme par le constructeur, les deux camps assurant que l'heure n'était qu'à la préparation de la saison à venir et qu'il eût été très précoce de se projeter sur 2019.

"Ça fait plaisir. Cela ne me crée aucune pression, je suis juste content, parce que cela veut dire que nous faisons tout comme il faut", commentait tout juste Bagnaia il y a quelques jours, pendant la présentation de son équipe, lorsqu'il était interrogé sur les bruits de couloir qui le disaient très proche de Borgo Panigale, ou plus précisément de son équipe junior. Et d'ajouter auprès du site officiel MotoGP, quelques jours plus tard, au sujet de l'éventualité d'intégrer la catégorie reine : "C'est une très bonne chose, mais pour l'instant il faut qu'on pense à la moto et à la saison 2018 pour voir si je peux y aller ou non."

Même son de cloche chez Ducati, lorsqu'en marge des essais de Buriram, il y a quelques jours à peine, Paolo Ciabatti assurait qu'aucune décision n'était prise à ce jour quant à l’arrivée de Bagnaia ou encore une hypothétique promotion de Danilo Petrucci vers l'équipe factory. "Rien n'a été décidé, nous n'avons même rien décidé avec Danilo [Petrucci]. La saison est sur le point de commencer, nous sommes pleinement concentrés pour commencer le championnat de la meilleure façon possible, qu'il s'agisse de nous, du team Pramac ou de Danilo", indiquait le directeur sportif de Ducati Corse.

Il n'en reste pas moins que Petrucci est entré dans 2018 en ayant d'ores et déjà la certitude de devoir quitter Pramac à la fin de la saison, étant arrivé à la fin d'un parcours qui jusqu'à présent faisait sens pour lui au sein d'un programme junior. Et s'il ignore pour l'heure si une place sera libérée dans l'équipe factory pour qu'il puisse y prétendre, il connaît donc désormais son successeur.

Prochain article MotoGP
Voici la nouvelle liste des engagés MotoGP pour la saison 2018

Previous article

Voici la nouvelle liste des engagés MotoGP pour la saison 2018

Next article

Officiel - Marc Márquez prolonge de 2 ans avec Honda

Officiel - Marc Márquez prolonge de 2 ans avec Honda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Francesco Bagnaia
Équipes Pramac Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités