Réactions
MotoGP GP de Saint-Marin

Pedrosa accorde plus de "valeur" au succès de Rossi à 37 ans

Après avoir épaté en finissant au pied du podium en course sprint au Grand Prix de Saint-Marin, Dani Pedrosa comprend mieux ce que représentaient les derniers succès de Valentino Rossi et Loris Capirossi à un âge qui est désormais le sien.

Dani Pedrosa, Red Bull KTM Factory Racing

Photo de: KTM

À quelques jours de ses 38 ans, Dani Pedrosa réalise un week-end très impressionnant à Misano, faisant encore mieux qu'à Jerez en début de saison. Déjà dans le coup vendredi, il a pris la cinquième place sur la grille de départ, ce qui a fait de lui le meilleur représentant de KTM. Il s'est défait de Maverick Viñales dès le départ de la course sprint et a passé toute l'épreuve au quatrième rang, menaçant même Pecco Bagnaia pour la troisième place dans les derniers tours.

Alors que certains journalistes ont comparé ce retour à celui de Michael Jordan en NBA, Pedrosa a estimé qu'il serait "un peu arrogant" de se comparer à la légende du basket, mais a surtout exprimé son admiration pour les pilotes qui sont restés au sommet à l'âge qui est aujourd'hui le sien.

"Ce que je peux dire c'est que maintenant, à cet âge, si je prends du recul pour penser à la journée à laquelle Valentino Rossi a remporté sa dernière course, à 37 ans, ou Loris Capirossi, à 38, j'étais très jeune à cette époque et je n'accordais pas suffisamment de valeur au fait qu'ils puissent gagner à cet âge", a déclaré l'Espagnol. "Maintenant que j'ai ces années, que je reviens pour quelques courses et que je me bats avec ces jeunes, je sais que c'est plus difficile d'être au sommet avec toutes ces années que quand j'étais plus jeune. Ça ne fait aucun doute."

"Je ne peux pas me prononcer sur moi mais je me souviens de ce que je vivais quand Valentino et Loris gagnaient à 38 ans et je n'y accordais pas suffisamment de valeur, maintenant j'ai conscience de la valeur de leurs victoires à cet âge."

Pedrosa estime également que réaliser cette performance aujourd'hui n'est pas plus simple que par le passé, se disant tout aussi impressionné par la génération actuelle que par celle qu'il a connue : "On a eu beaucoup de pilotes talentueux par le passé comme [Jorge] Lorenzo, Casey [Stoner], Valentino, Marc [Márquez] à cette époque mais on a aussi de bons pilotes aujourd'hui. Aujourd'hui, la façon dont Martín est parti et a fait la course a été incroyable, j'ai été surpris par sa prestation. Pecco roule blessé et il a été sur le podium après sa chute."

Dani Pedrosa, Red Bull KTM Factory Racing

Dani Pedrosa

Pedrosa ne s'est cependant pas attribué tous les lauriers après la performance du jour, saluant le travail de KTM : "L'équipe fait un bon travail et la moto est bonne. C'est évidemment un plus. L'équipe travaille bien, mes mécaniciens et tout le monde à l'usine qui prépare la moto apportent un gros soutien. C'est aussi pour ça qu'on est performants."

Une petite faiblesse dans les dépassements

Dani Pedrosa a conclu la course avec la légère frustration de ne pas avoir pu s'offrir un podium après avoir échoué à prendre l'avantage sur Pecco Bagnaia, reconnaissant une certaine faiblesse dans des duels auxquels il n'est plus habitué. Il reste néanmoins ravi de sa prestation ce samedi.

"Dans l'ensemble je suis très content, la couse s'est très bien passée. Je suis content de ma performance. Mon départ a été bon cette fois, meilleur qu'à Jerez donc c'était bien. Les premiers virages ont été bons et j'ai réussi à prendre une bonne position en début de course. J'étais surpris du rythme de Martín et Bezzecchi au début, ils étaient très bons dans le premier tour."

"Après quelques tours, j'ai essayé d'augmenter mon rythme et j'ai réussi à réduire l'écart avec Pecco mais après, même si mon rythme était meilleur, je n'ai pas trouvé l'ouverture, je n'ai pas trouvé le bon endroit pour le doubler et prendre la troisième place. C'est dommage parce que c'était une place sur le podium. Malheureusement, je n'ai pas réussi le dépassement. C'est peut-être ma faiblesse en ce moment, doubler les autres et être dans un groupe. Dans l'ensemble, c'était bien et je suis content."

"À ce moment-là, Binder est revenu parce que l'écart était plus faible avec Pecco mais je suis content parce que la moto a bien fonctionné et qu'on a recueilli beaucoup d'informations", a-t-il ajouté.

Pedrosa n'a justement pas oublié son rôle pour le développement de la KTM et a jugé les tours passés derrière Bagnaia riches d'enseignements : "Malheureusement, je n'ai pas pu finir sur le podium mais ce qui est positif, c'est que j'ai passé beaucoup de tours derrière Pecco donc j'ai pu étudier son rythme, comment il utilise la moto et comment elle fonctionnait, même s'il n'était peut-être pas dans une forme idéale aujourd'hui."

Dani Pedrosa, Red Bull KTM Factory Racing

Dani Pedrosa a beaucoup appris derrière Pecco Bagnaia

"J'ai vu certaines différences à certains endroits", a-t-il détaillé. "On va analyser si c'est le cas et si on a une marge de progression dans ces domaines. Ses points forts étaient assez évidents – je ne sais pas si ce sont des points forts de la Ducati ou ceux de Pecco – mais en tout cas on voit des domaines où l'on peut encore progresser."

Pedrosa a également pu mesurer les difficultés à doubler avec les motos actuelles, devenues très sensibles lorsqu'un pilote est dans le sillage d'un concurrent : "Je dirais que tous les circuits sont un peu différents et que l'on ressent plus ou moins cet effet. Quand j'étais loin de Pecco, je pouvais plus ou moins rouler à mon rythme, avec mon style. Quand je suis revenu sur lui, j'ai dû ajuster beaucoup de freinages et beaucoup de choses sur la moto parce qu'elle réagissait différent."

"Il y a aussi moins de constance. Dans certains tours, on est derrière et tout semble bon, mais dans d'autres la moto bouge comme une folle. C'est un peu plus difficile. C'est toujours mieux quand on n'a personne devant."

Avec Germán Garcia Casanova

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Martín ne croit pas que Bezzecchi et Bagnaia paient leurs blessures
Article suivant La grille de départ du GP de Saint-Marin MotoGP

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse