MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Pedrosa en course ? Le coup de fil que KTM espère ne pas recevoir

partages
commentaires
Pedrosa en course ? Le coup de fil que KTM espère ne pas recevoir
Par :
24 sept. 2019 à 06:59

Le patron de KTM Motorsport soutient la décision de Pedrosa de ne plus courir, au point d'espérer que celui-ci ne changera pas d'avis maintenant que la place de Zarco s'est libérée dans l'équipe officielle. Et à condition que la blessure d'Espargaró ne chamboule pas les plans...

Depuis l'annonce le mois dernier de la rupture anticipée du contrat qui lie Johann Zarco à KTM, les spéculations ont été bon train pour savoir qui décrocherait ce guidon inattendu sur la grille 2020 du MotoGP. La première réaction a été de se tourner vers les pilotes maison, et parmi eux le palmarès de Dani Pedrosa engendre logiquement des fantasmes qui ont eu tôt fait de le placer en tête de liste dans les rumeurs.

Lire aussi :

La réalité est toutefois bien différente, puisque le pilote espagnol s'est retiré des courses à la fin de la saison dernière avec un soulagement non feint, lassé par la compétition et un corps passablement meurtri depuis l'adolescence. Aujourd'hui âgé de bientôt 34 ans, l'Espagnol jouit d'une semi-retraite paisible, ayant adopté un rôle de pilote d'essais qui semble réjouir aussi bien lui que son nouvel employeur. Pit Beirer assurait donc la semaine dernière qu'il n'y a pas eu de véritable doute sur cette question lorsque KTM a compris qu'il lui fallait chercher un nouveau pilote de course pour la saison prochaine.

"Nous avons eu cette conversation, mais dans la presse l'idée que nous essayions de pousser [pour qu'il coure] a pris plus d'importance [qu'elle n'en avait]", déclarait le patron de KTM Motorsport. "Quand Dani a signé son contrat avec nous, nous lui avons posé cette question au sujet de wild-cards, pour savoir si nous devions en prévoir, et il a clairement répondu que non. Il a dit qu'il avait arrêté de courir pour une bonne raison et il s'est donc complètement investi dans les tests. Étant donné que sa vie est devenue très bonne récemment, nous avons vu qu'il regardait à nouveau un peu plus vers les courses et nous lui avons posé la question, mais il a simplement dit non."

Ce choix du pilote espagnol est pleinement soutenu par KTM, qui sait aussi où se trouve son intérêt à avoir Pedrosa disponible et en forme pour mener son programme d'essais. "Nous sommes à 100% d'accord avec cette décision. L'avoir en piste aujourd'hui nous aiderait à obtenir des résultats, mais avant toute chose il ne pourrait pas atteindre les résultats qu'il a pu obtenir au cours de sa fantastique carrière, cela ne peut que le mettre en difficulté. Et puis nous avons clairement besoin de lui, car ce rôle de pilote d'essais qu'il occupe avec nous en ce moment est bien meilleur que ce à quoi je pensais ou ce que j'espérais. Il [est] une personne clé pour l'avenir de notre projet. Alors nous n'avons pas de problème avec le fait qu'il ait dit non, mais nous nous devions de le lui demander car il fait partie de la famille. Ce n'est absolument pas un sujet ni une discussion, que ce soit pour cette année ou l'année prochaine."

Lire aussi :

Que se passerait-il cependant si Dani Pedrosa devait changer d'avis ? "Dans notre situation, ce serait difficile de dire non", répondait alors Pit Beirer du bout des lèvres, visiblement face à un dilemme. "Mais nous n'allons clairement pas le lui demander et j'espère franchement que ce coup de fil n'arrivera pas. Si nous regardons ce projet à moyen terme, je pense qu'il est plus salutaire s'il ne m'appelle pas pour cela."

Sitôt ces déclarations faites, le patron du programme KTM s'est cependant retrouvé face à un autre dilemme qu'il espérait ne pas vivre. Pol Espargaró blessé dans une lourde chute subie pendant les essais du Grand Prix d'Aragón, le constructeur autrichien pourrait être contraint de lui trouver un remplaçant si l'Espagnol devait tarder à se remettre. La short list est toutefois bien faible, puisque Kallio a déjà été appelé en renfort dans l'équipe de course. Comme l'an dernier, KTM fait les frais de son absence dans d'autres championnat et en conséquence de son manque de pilotes. Espargaró fait le maximum pour accélérer sa guérison, mais il reste à savoir si KTM et Pedrosa changeront d'avis en cas de force majeure.

Mika Kallio, Red Bull KTM Factory Racing

Kallio évalué en conditions réelles

Tout aussi important que Pedrosa dans le programme d'essais de KTM, Mika Kallio était, lui, particulièrement demandeur de faire son retour sur la grille. Après avoir mis sa carrière de pilote de course entre parenthèses pour rejoindre la marque autrichienne au début de son programme, le Finlandais n'avait pu disputer que quelques wild-cards avant de se blesser il y a un peu plus d'un an et d'être contraint depuis à une absence assumée, KTM souhaitant à tout prix éviter que ses testeurs soient convalescents. Zarco sur le départ, la donne a toutefois changé : Kallio est celui qui pouvait remplacer le Français au pied levé pour cette fin de saison et il pourrait aussi être le meilleur candidat pour occuper ce poste fixe l'année prochaine.

"Mika est un roc dans ce projet MotoGP pour nous, depuis le début, et il est là aujourd'hui pour monter sur la moto. Mais il faut qu'on voie comment se passeront les prochaines courses pour lui, à quel niveau il est, s'il peut être aussi le gars qui le fera l'année prochaine ou bien s'il nous faut encore trouver une autre solution. Mais nous n'avons pas la réponse. Nous savons que nous avons du travail à faire. La moto a besoin de progresser, nous allons travailler sur la moto et la développer, mais l'identité du pilote numéro 4 n'est pas claire pour le moment", explique Pit Beirer.

Mika Kallio est-il en tout cas certain de garder ce guidon jusqu'à la fin du championnat, à Valence ? "Oui, absolument. Parce que cela n'est pas lié à un certain résultat. Nous travaillons avec lui sur notre moto, pour la développer, et il n'aura pas la pression d'apporter un résultat", assure le patron des troupes. "Il est juste là pour rouler librement, finir la saison et faire en sorte que les mécaniciens prennent du plaisir aussi."

Article suivant
Photos - La copie parfaite de Márquez en Aragón

Article précédent

Photos - La copie parfaite de Márquez en Aragón

Article suivant

Márquez : Confirmer le titre, mais "sans devenir fou"

Márquez : Confirmer le titre, mais "sans devenir fou"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Dani Pedrosa Boutique , Mika Kallio
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa