Pedrosa : difficile de se pencher sur les réglages dans ces conditions

partages
commentaires
Pedrosa : difficile de se pencher sur les réglages dans ces conditions
Par : Medhi Casaurang-Vergez
25 mars 2017 à 11:46

Le pilote espagnol ne tire pas beaucoup d'enseignements après la deuxième journée d'essais à Losail, et ce à cause d'un manque d'adhérence sur la piste.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Sete Gibernau et Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, et Giacomo Guidotti

Dani Pedrosa a réalisé un grand écart dans la hiérarchie des essais libres. La première session du vendredi ne lui a pas permis de viser mieux qu’une maigre 19e meilleure performance, à une seconde et demie du leader Scott Redding. "Dans la 'matinée' nous avons eu une séance moyenne, mais nous étions en train de régler le système de contrôle de traction", se justifiait-il hier soir.

Après avoir travaillé sur la Honda à la pause, l’Espagnol chevauchait de nouveau sa machine pour la seconde séance du jour. À la clé, un temps de 1’55"113, lui permettant de se hisser jusqu’au cinquième rang, devant même son équipier Marc Márquez, qui lui n'a pas pu améliorer son chrono de jeudi.

Une journée en dents de scie qui n’est pas de nature à rassurer le porteur du numéro 26. "Les conclusions du jour sont claires : il n’y a pas beaucoup d’adhérence, la piste était trop sale et le grip trop faible, surtout aux EL2. Dans ces conditions, on ne remarque pas les changements apportés sur la moto. Il faut davantage rouler plutôt que travailler sur le set-up", expliquait-il.

Les deux séances n’ont visiblement guère apporté d’évolution pour Pedrosa, qui est resté sage avec ses ingénieurs. La moto est restée sensiblement la même, avec ses défauts et ses qualités aperçus jeudi. L’objectif étant de ne pas se perdre dans les réglages. "Finalement, nous sommes restés calmes sur les réglages, nous essayions de voir si la piste s’améliorait légèrement dans la soirée. Nous avons un peu plus travaillé en vue de la course. Mais avec ces conditions, c’est difficile de se pencher sur les réglages, alors nous nous sommes concentrés pour ne pas tout changer."

La préférence du pneu médium

"Il est important que les pneus puissent bien fonctionner dans ces conditions, et c’est ce que nous avons cherché à faire [vendredi]. Puis dans la dernière séance nous sommes revenus aux réglages de jeudi, c’était un peu mieux. Il reste encore des choses à améliorer sur cette zone [samedi]."

Quant aux pneus, Pedrosa a certes regardé ses adversaires sortir avec des gommes tendres, mais il préfère une autre option, indiquant que pour lui "le pneu médium à l’arrière est le mieux".

Là où son équipier a longuement expliqué les soucis d’accélération de la Honda, Pedrosa ne s’y est pas attardé. "L’accélération est importante sur ce circuit, surtout en sortie du dernier virage. On a vu que les Ducati avaient une très bonne accélération d’ailleurs. Mais demain, le plus important sera mon feeling sur la moto. On verra ensuite les points forts et les points faibles, afin de gérer le package de la meilleure façon possible", concluait-il.

T-shirt Honda Dani Pedrosa
T-shirt Honda Dani Pedrosa

Photo de: Motorsport.com

Article suivant
Dovizioso veut encore progresser pour menacer Viñales et Márquez

Article précédent

Dovizioso veut encore progresser pour menacer Viñales et Márquez

Article suivant

Iannone fait un pas en arrière et 15 en avant !

Iannone fait un pas en arrière et 15 en avant !
Charger les commentaires