Pedrosa en souffrance - "Le moment le plus difficile de ma carrière"

Derrière la contre-performance de Dani Pedrosa sur le Grand Prix du Qatar se cachent des douleurs, réapparues durant la course. Une situation qui inquiète le pilote catalan, âgé de 29 ans.

Les douleurs de types arm-pump (syndrome des loges) sont un phénomène récurrent chez les pilotes, notamment les plus jeunes dont la musculature peut se développer rapidement. Le muscle se trouve soudain à l'étroit dans son enveloppe, ce qui provoque de fortes douleurs et des engourdissements. Les pilotes subissent généralement une intervention chirurgicale visant à libérer le muscle de cette pression.

Mais ces douleurs peuvent également être un mal récurrent de pilotes expérimentés, dont le physique s'est depuis longtemps stabilisé. C'est le cas de Dani Pedrosa, qui ne parvient pas à ce jour à trouver de solution à cette gêne, au point qu'il se montre aujourd'hui particulièrement pessimiste.

"La course ne s'est pas déroulée comme prévu et j'ai malheureusement eu de sérieux problèmes avec mon avant-bras droit, ce qui n'est pas une bonne nouvelle pour moi," s'inquiète le pilote Repsol Honda. "J'ai travaillé très dur cet hiver pour trouver une solution, parce que la saison dernière j'ai souffert à toutes les courses. Tous les médecins m'ont recommandé de ne pas me faire opérer et j'ai cherché des alternatives, mais force est de constater que rien ne fonctionne de manière positive pour moi."

"Il faut maintenant évaluer les solutions qui s'offrent à moi et voir ce que je peux faire. C'est probablement le moment le plus difficile de ma carrière," affirme Dani Pedrosa. "Je vais faire de mon mieux pour trouver une solution, mais à l'heure actuelle j'ai du mal à imaginer ce que cela pourrait être."

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Sous-évènement Course
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Dani Pedrosa
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Actualités
Tags arm pump, losail, qatar