Pedrosa en retrait sur la grille pour sa dernière au Japon

partages
commentaires
Pedrosa en retrait sur la grille pour sa dernière au Japon
Par : Willy Zinck
20 oct. 2018 à 13:45

L'Espagnol craint le fait de perdre trop de temps en début de course en tentant de combler son retard sur le groupe de tête, alors qu'il s'élancera demain depuis la 11e place sur la grille.

Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Pour sa dernière sur l'un des circuits qu'il affectionne le plus et qui fait partie de ceux où il s'est le plus souvent imposé, Dani Pedrosa aurait sans doute souhaité s'élancer depuis une position autrement plus avancée sur la grille que la 11e place.

Déçu de son résultat du jour, le numéro 26 sait que c'est une course d'attaque qui va l'attendre demain s'il souhaite quitter Motegi sur une bonne note. Mais la tâche sera loin d'être facile depuis la quatrième ligne de la grille.

"Nous n'avons pas fait une bonne séance de qualifications, et c'est dommage car c'était très important en vue de la course", a-t-il réagi à l'issue de la journée. "Maintenant, il faut rattraper le terrain, ce qui n'est jamais facile depuis cette position, et de faire des dépassements en début de course. Mais c'est la situation, et il faut aller de l'avant et prendre un bon départ demain."

Lire aussi :

Un handicap de plusieurs secondes

S'il pense détenir le rythme de course nécessaire pour faire un bon résultat au Japon, l'Espagnol concède qu'il partira cependant avec un handicap, directement lié avec sa position éloignée sur la grille, et estimé à une durée difficilement compressible de plusieurs secondes.

"Je pense que le plus gros problème, c'est que durant les premiers tours, en partant depuis la 11e place, vous perdez de suite deux ou trois secondes", poursuit-il. "Et ensuite il faut dépasser et vous perdez encore deux ou trois secondes dans les deux tours suivants."

Lire aussi :

L'un des échappatoires de l'ibère pourrait bien être la stratégie, et plus précisément la bonne lecture du comportement des différents pneus à disposition des pilotes ce week-end.  "Cela ne va pas être facile de revenir devant, mais il faut aussi voir quel pneu on va utiliser en course, et quelles sont nos options", explique-t-il ainsi.

Auteur de performances honorables lors des dernières manches, Pedrosa cherchera néanmoins à faire oublier à Motegi sa déconvenue de la Thaïlande, où il avait chuté en toute fin de course alors qu'il avait le rythme nécessaire pour finir dans le groupe de tête.

Article suivant
Première ligne surprise pour Miller à Motegi

Article précédent

Première ligne surprise pour Miller à Motegi

Article suivant

Bautista remplacerait "avec plaisir" Lorenzo en Australie

Bautista remplacerait "avec plaisir" Lorenzo en Australie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Catégorie Qualifications
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Dani Pedrosa Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions