Pedrosa retrouve motivation et confiance

Dani Pedrosa a rétrogradé au cinquième rang du championnat, pourtant il a réalisé en Grande-Bretagne une performance plus encourageante que celles de ces dernières semaines.

Pedrosa retrouve motivation et confiance
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Il avait quitté Brno en admettant se sentir impuissant. On l'a retrouvé à Silverstone plus incisif, se montrant plus régulièrement dans la partie haute du classement durant tout le week-end. Cela lui a valu sa meilleure qualification depuis Barcelone, une quatrième place qui lui permettait de devancer Marc Márquez sur la grille pour la première fois de la saison.

Dimanche, Pedrosa s'est intégré dès l'extinction des feux dans le groupe de tête - lequel allait bientôt devenir celui des poursuivants de l'intouchable Viñales. S'il n'a pu se mesurer aux meneurs de ce groupe, il a pris durant quatre tours l'avantage sur Iannone, avant que l'Italien ne mette le turbo à la mi-course. Les chronos de Pedrosa ont commencé à s'étioler quelque peu à ce moment-là, ce qui a permis à Dovizioso de se rapprocher momentanément, sans toutefois l'inquiéter.

Au final, cette manche britannique se solde par une cinquième place, à six secondes du vainqueur, le meilleur résultat de Pedrosa depuis son podium à Barcelone. "Une course comme celle-ci donne un peu plus de motivation et de confiance", reconnaît-il.

Contrairement aux hommes du podium, le pilote catalan avait opté pour les deux pneus les plus tendres à l'avant et à l'arrière. "Au début, j'essayais d'épargner mes pneus parce que j'avais choisi les soft. J'avais fait ce choix à cause des conditions, car il faisait assez froid et il y avait du vent, et je m'étais senti plus à l'aise avec le soft", explique-t-il.

"Vers la fin c'était dur, la moto était difficile à piloter dans les 10 derniers tours", poursuit Dani Pedrosa. "En tout cas, c'était mon choix et je crois que cela m'a aidé à rester devant pendant la majeure partie [de la course]. Je gagnais en confiance tour après tour, [je regardais] quels étaient mes points forts et mes points faibles pour mieux faire les choses que sur les autres courses. Je n'ai pas été en mesure de me battre, mais j'ai pu plus ou moins rester [dans le groupe]."

Malgré les soucis qui ont émergé en fin de course, le pilote Honda ne regrette aucunement son choix de pneus. "J'avais des soucis à droite à l'avant et des soucis à gauche à l'arrière", explique-t-il. "Bien sûr, ceux qui ont choisi les pneus hard-hard ont pu maintenir un rythme élevé, mais il faut avoir un bon feeling et je n'étais pas très confiant pour partir avec les pneus durs. J'avais testé le hard à l'arrière, mais je n'avais même pas utilisé le hard à l'avant. Je pense que mon choix était ok, je savais que je pouvais être en difficulté à la fin mais, pendant la majeure partie [de la course], ça a été positif."

Ce retour dans le top 5 n'a pas empêché Dani Pedrosa de rétrograder d'un cran au championnat, devancé par un Maverick Viñales victorieux dimanche, néanmoins cela le remet en confiance pour la suite de la saison. "Il faut garder le même style pour la prochaine course", prévient-il, résumant les priorités : "Se concentrer pendant les essais, ne pas faire trop de changements sur la moto, essayer de travailler à une meilleure utilisation des pneus et savoir quels pneus s'adaptent le mieux à la piste, et puis juste se concentrer sur le travail."

Mug Dani Pedrosa
Mug Dani Pedrosa, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Neuf ans après Vermeulen, Viñales ramène Suzuki à la victoire

Article précédent

Neuf ans après Vermeulen, Viñales ramène Suzuki à la victoire

Article suivant

Márquez - Moins de tension avec Rossi en conférence

Márquez - Moins de tension avec Rossi en conférence
Charger les commentaires