Petronas quitte l'équipe SRT, qui va se concentrer sur le MotoGP

Petronas, partenaire principal du Sepang Racing Team, a décidé de se désengager du Championnat du monde à la fin de la saison. L'équipe SRT va quitter les catégories Moto2 et Moto3 pour se concentrer sur le MotoGP.

Petronas quitte l'équipe SRT, qui va se concentrer sur le MotoGP

Selon les informations de Motorsport.com, Petronas a décidé de mettre fin à son implication dans les trois catégories du Championnat du monde en fin de saison. Le Sepang Racing Team, structure derrière l'équipe parrainée par le pétrolier malaisien en MotoGP, a décidé de mettre fin ses activités en Moto2 et en Moto3 à la fin de l'année, dans une tentative de sauver son programme dans la catégorie reine.

Présente à plein temps en Moto3 depuis 2015 et en Moto2 depuis 2018, l'équipe a fait son arrivée en MotoGP en 2019, prenant la succession de Tech3 dans le rôle de team satellite de Yamaha. Pendant deux saisons, elle a fait rouler les espoirs Franco Morbidelli et Fabio Quartararo, affichant sa volonté de faire émerger des talents venant des plus petites catégories. Morbidelli est encore présent cette année, aux côtés de Valentino Rossi, placé par Yamaha.

Lire aussi :

La volonté de promouvoir des espoirs pourrait être mise en oeuvre une dernière fois puisque Darryn Binder pourrait passer du Moto3 au MotoGP dans la structure malaisienne, depuis plusieurs semaines en quête de successeurs à Morbidelli, attendu dans l'équipe Yamaha officielle pour remplacer Maverick Viñales, et à Rossi, qui va prendre sa retraite en fin d'année.

La première option du team SRT était de recruter Raúl Fernández, révélation du MotoGP que KTM ne voulait pas lâcher, ce qui a mené à l'annonce précipitée de sa titularisation chez Tech3. SRT s'est ensuite tourné vers Marco Bezzecchi, qui devrait finalement rejoindre le MotoGP avec VR46, déjà son équipe en Moto2.

Motorsport.com a appris que Yamaha a renégocié le contrat avec son équipe satellite afin de lui fournir soit deux motos dans une spécification B, soit deux prototypes de dernière génération, alors qu'elle dispose actuellement d'un modèle de dernière génération confié à Rossi et d'une machine hybride pour Morbidelli, basée sur la M1 version 2019 avec plusieurs évolutions. L'une de ces Yamaha devrait donc revenir au petit frère de Brad Binder mais l'identité du second pilote reste inconnue.

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Espargaró toujours prêt à accueillir Viñales chez Aprilia

Article précédent

Espargaró toujours prêt à accueillir Viñales chez Aprilia

Article suivant

Márquez fait de Quartararo son favori pour le titre

Márquez fait de Quartararo son favori pour le titre
Charger les commentaires