La quête de Petronas pour reproduire en MotoGP ses succès de la F1

partages
commentaires
La quête de Petronas pour reproduire en MotoGP ses succès de la F1
Oriol Puigdemont
Par : Oriol Puigdemont
27 nov. 2018 à 17:56

Après avoir conclu un accord pour sponsoriser la nouvelle équipe satellite de Yamaha en MotoGP, Petronas espère égaler le succès rencontré en Formule 1 avec Mercedes.

Franco Morbidelli et Fabio Quartararo et le reste de l'équipe SIC Racing Team
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Razlan Razali, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT and Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Quand ils en ont eu l'opportunité, les dirigeants de Petronas n'ont pas hésité à aller en MotoGP. Intégrer la catégorie reine en tant que sponsor titre d'une nouvelle équipe soutenue par une usine n'est pas une chance qui se présente tous les jours.

L'immense succès du géant pétrolier malaisien avec Mercedes en F1, qui a remporté cinq titres pilotes au cours des cinq dernières années, fournit un plan de marche pour glaner la récompense suprême en course moto.

Tech3 a conclu un accord pour devenir la seconde équipe KTM, mettant fin à une relation de 20 ans avec Yamaha, ce qui a ouvert la voie pour que le SIC (Sepang International Circuit) puisse prendre son envol avec le soutien de Petronas. 

Alors que Tech3 a dû se contenter de machines de seconde main en provenance de l'usine, la nouvelle structure Petronas SRT aura une relation plus étroite avec Yamaha qui, à tous les niveaux, fournira à Franco Morbidelli une moto dont les spécifications seront très similaires à celles des pilotes factory Valentino Rossi et Maverick Viñales.

Johan Stigefelt, ancien pilote en Grand Prix, est le responsable de ce tout nouveau projet, habilement soutenu par Wilco Zeelenberg, l'ancien bras droit de Jorge Lorenzo. Au cours de la première année, l'objectif est de simplement s'installer en MotoGP – et ensuite de grandir, grandir et grandir. 

Lire aussi:

C'est exactement ce que Petronas attend ce son projet, à la fois en termes de résultats et vis-à-vis de la technologie appliquée dans ce domaine. Après tout, il n'y a pas de meilleur banc d'essais pour la moto que le MotoGP, et c'est la motivation clé de la firme au moment de débuter cette nouvelle aventure.

"La course moto est une des disciplines les plus populaires chez les jeunes en Malaisie", explique Afiza Mohd Yusof, en charge du sponsoring chez Petronas, à Motorsport.com. "Nous fournissons les lubrifiants et l'huile pour l'équipe Mercedes en F1, et les résultats ne pourraient être meilleurs. Désormais, nous voulons trouver un tel succès en MotoGP."

"Nous devons réapprendre, parce que tout ce qui nous a menés au succès en F1 ne peut être appliqué au MotoGP. Ce que nous voulons, c'est pouvoir développer nos produits sur un banc d'essais aussi exigeant que ce championnat. Nous ne sommes pas uniquement un sponsor pour Yamaha, mais nous faisons également partie de l’équipe et nous allons le montrer à chaque Grand Prix."

Datuk Razlan Razali, PDG du Sepang International Circuit, est l'autre personnage clé derrière ce programme ambitieux. Il fut l'homme en charge de la communication avec les différentes parties et a tout mis en place lorsque l'opportunité s'est présentée. 

Lire aussi:

"Nous n'avions pas prévu notre arrivée en MotoGP, même s'il était évident qu'il s'agissait de notre souhait", a déclaré Razlan. "Avec Yamaha, tout dépend du budget, c'est aussi simple que ça. Au début, nous voulions que les deux pilotes aient une moto officielle, mais ça n'a pas de sens de dépenser de l'argent pour une moto officielle alors que Fabio [Quartararo, le second pilote de l'équipe] doit apprendre et s'habituer à la catégorie."

"Nous attendons beaucoup de Franco, il arrive après avoir été le meilleur rookie de la saison [2018]. Il nous a vraiment impressionnés lors des deux premiers jours sur la moto [au cours du test d'après-saison de Valence, la semaine dernière]. Nous voulons être la meilleure équipe indépendante et il veut être le meilleur pilote indépendant ; c'est pourquoi il aura une moto officielle." 

La présentation officielle du Petronas SRT aura probablement lieu à Sepang, juste avant le premier test de pré-saison en 2019, qui se tiendra du 6 au 8 février. 

 
Article suivant
Oliveira chez Tech3, "une courbe d'apprentissage pour tout le monde"

Article précédent

Oliveira chez Tech3, "une courbe d'apprentissage pour tout le monde"

Article suivant

Avoir pris la mauvaise direction il y a 2 ans, l'erreur de Yamaha

Avoir pris la mauvaise direction il y a 2 ans, l'erreur de Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , MotoGP
Pilotes Franco Morbidelli , Fabio Quartararo
Équipes Drive M7 SIC Racing Team
Auteur Oriol Puigdemont