La chute de Petrucci, "une surprise pour tout le monde"

partages
commentaires
La chute de Petrucci,
Par : Michaël Duforest
20 oct. 2018 à 08:07

Qualifié en 15e position sur la grille de départ du Grand Prix du Japon, Danilo Petrucci a réalisé sa pire séance qualificative depuis le Grand Prix d'Argentine, après avoir chuté lors des EL3

En difficulté dès hier, Petrucci continue de vivre un week-end galère. Après une chute lors de la troisième séance d'essais libres, l'Italien a dû passer par la Q1 pour la première fois depuis le Grand Prix de France, au Mans.

Si sur le Circuit Bugatti le pilote Pramac a pu se remettre de ce faux pas et se hisser en première ligne, pareil miracle n'a pas eu lieu à Motegi, et c'est donc de la 15e place que Danilo Petrucci devra s'élancer ce dimanche.

Lire aussi :

"Tout a commencé ce matin, avec ma chute en EL3. J'ai perdu la chance d'aller directement en Q2. En Q1 je ne me sentais pas si mal, et en EL4 aussi, mes sensations avec la moto n'étaient pas mauvaises. J'ai fait deux erreurs dans mes deux tentatives en qualifications et ça veut dire que je ne suis pas dans le top 2, qui s'est qualifié pour la Q2", a-t-il déclaré à Motorsport.com.

Engagé dans une lutte intense pour le titre de meilleur pilote indépendant, face à Johann Zarco et Cal Crutchlow, le porteur du numéro 9 va tout faire pour remonter en course, d'autant plus que ses rivaux partent sur les deux premières lignes de la grille.

"Je suis un peu triste car, comme je le dis, mes sensations ne sont pas mauvaises, mais ça n'était pas suffisant. On va essayer de faire au mieux demain pour terminer dans le top 10. Malheureusement, j'ai choisi le mauvais week-end pour avoir des soucis car mes concurrents directs pour le top 5 [du championnat], Cal et Johann, sont très rapides. On verra, on doit donner 101% demain."

Revenant sur sa chute lors des EL3, Danilo Petrucci explique la surprise ressentie par lui-même et toute son équipe, rien ne laissant penser qu'il pouvait perdre le contrôle à cet instant précis, dans un tour de sortie.

Lire aussi :

"J'étais dans mon tour de sortie, mon pneu avant était chaud mais c'était incroyable, une surprise pour tout le monde. J'ai détruit mon bras oscillant, et il ne me restait qu'une moto pour l'après-midi. Ça fait que l'on a eu des soucis pour essayer de nouveaux réglages pour aujourd'hui."

On n'avait plus vu le futur pilote officiel Ducati dans pareille posture depuis l'Argentine, où il avait toutefois pu récupérer un top 10 en course. Petrucci espère le même scénario au Japon.

"Pour le moment, c'est pareil qu'en Argentine, mais les conditions étaient mixtes le samedi et le dimanche, et j'ai pu finir dans le top 10. C'est l'objectif pour demain, je vais essayer de laisser l'Argentine être le pire week-end, et pas celui-là."

Propos recueillis par Jamie Klein

Article suivant
La grille de départ du GP du Japon MotoGP

Article précédent

La grille de départ du GP du Japon MotoGP

Article suivant

Dovizioso en est sûr : Márquez va remonter en course

Dovizioso en est sûr : Márquez va remonter en course
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Catégorie Qualifications
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Pramac Racing
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions