MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Petrucci : Ducati affronte "le pilote le plus fort de l'Histoire"

partages
commentaires
Petrucci : Ducati affronte "le pilote le plus fort de l'Histoire"
Par :
4 oct. 2019 à 06:05

Danilo Petrucci estime que le but de titre mondial MotoGP de Ducati n'est pas facilité par le fait que la marque italienne doive faire face à celui qui est selon lui tout simplement "le pilote le plus fort de l'Histoire", en la personne de Marc Márquez.

Ducati est désormais voué à attendre les célébrations du nouveau couronnement de Márquez comme l'ensemble des observateurs du MotoGP. Celui-ci pourrait intervenir dès ce week-end, en Thaïlande, si l'Espagnol venait à marquer deux points de plus que le pilote factory Andrea Dovizioso, qui reconnait par ailleurs que le constructeur italien a du travail pour combler ses faiblesses face au package Márquez-Honda et ne pas paniquer face à la situation.

En amont du Grand Prix se déroulant ce week-end à Buriram, son équipier Danilo Petrucci a lui aussi été interrogé sur ce que devait faire Ducati pour permettre à son line-up de revenir se battre pour le titre mondial, et si un effort plus radical était nécessaire de la part du constructeur. "Ce n'est pas à moi de dire s'il faut une évolution ou une révolution de la Desmosedici", a estimé l'Italien, actuel quatrième du championnat, une unité derrière Rins. "Il nous faut toujours progresser, mais battre Marc devient de plus en plus difficile", concède-t-il par ailleurs, notant, comme Rossi, le niveau atteint par l'Espagnol. "Andrea est un pilote très fort, qui mérite de remporter le championnat du monde pour tout ce qu'il fait. Ducati fait de son mieux. Il y a des idées pour faire progresser la moto, mais les concevoir, les tester et voir si elles fonctionnent prend du temps. Nous devons progresser dans tous les domaines et travailler plus dur car nous nous battons contre le pilote le plus fort de l'Histoire."

Lire aussi :

"Comprendre pourquoi je ne parviens pas à être rapide"

Petrucci ne connaît pas une grande forme depuis le retour du break estival : sa 12e place à l'arrivée du dernier GP en date, en Aragón, était même sa plus lointaine arrivée de la saison. Sa meilleure arrivée sur les cinq derniers GP est la septième place de Silverstone, le laissant menacé par Maverick Viñales au général.

"À l'exception de Silverstone, qui n'a pas été une course positive mais où j'ai au moins remonté de nombreuses positions [après être parti 11e sur la grille, ndlr], nous avons tous été plus lents en course et je n'ai pas été en mesure de piloter et freiner de la manière dont je le souhaitais", poursuit-il. "Sur les deux dernières courses, je me suis beaucoup plaint du fait de ne pas réaliser de progrès avec un pneu neuf. Misano et Aragón ont été terribles."

Le pilote italien a indiqué en arrivant à Buriram avoir pu discuter avec les responsables de Ducati au cours d'une longue réunion à Borgo Panigale. L'optimisme est de mise avant la tournée asiatique du championnat, qui a débuté avec la première séance d'essais libres en Thaïlande cette nuit.

"La semaine dernière, nous avons eu une très bonne réunion chez Ducati, et maintenant je sais mieux où je dois travailler. Ça ne sera pas facile car mon style de pilotage conditionne d'autres choses, mais je dois m'adapter car parfois les conditions de la piste, avec la température et les pneus, ne peuvent pas convenir à mon style donc je dois m'adapter. Mais maintenant que je vois la situation plus clairement, je suis plus heureux et plus relax à propos de cette course."

"Ils m'ont montré des données, des choses que je sais déjà mais en m'expliquant comment une différence sur le pilotage affecte les pneus ou la moto. C'était très utile, et j'étais content d'être là, même si je n'étais pas très content du fait d'avoir dû demander cette réunion. Mais d'un autre côté, j'étais content car toutes les personnes à l'usine ont dit 'ok, on a du mal mais tu fais du très bon travail et tu vas régler le problème.' J'étais heureux de voir tous ces gens très confiants pour moi."

Avec German Garcia Casanova et Michaël Duforest

Article suivant
Márquez transporté à l'hôpital pour des examens

Article précédent

Márquez transporté à l'hôpital pour des examens

Article suivant

Márquez indemne après sa chute à Buriram

Márquez indemne après sa chute à Buriram
Charger les commentaires