Pour Petrucci, Gardner et Fernández méritent d'être en MotoGP

Danilo Petrucci sait faire la part des choses entre ses difficultés avec la KTM et le mérite des deux jeunes pilotes attendus chez Tech3 la saison prochaine.

Pour Petrucci, Gardner et Fernández méritent d'être en MotoGP

Placé sur la sellette avant la pause estivale par l'officialisation de Remy Gardner et les nouvelles informelles de la promotion de Raúl Fernández en MotoGP, Danilo Petrucci s'est montré beau joueur. En faisant la part des choses entre ses débuts compliqués avec KTM et les performances des deux jeunes pilotes en Moto2, l'Italien a avant tout salué leur mérite et estimé que leur arrivée en MotoGP serait juste.

"Raúl comme Remy méritent d'être en MotoGP, ils mènent le Moto2, mais manque de chance ils courent sous les couleurs de KTM, alors il est normal que KTM veuille les garder. C'est juste", a-t-il estimé pendant le week-end d'Assen. Il indiquait alors ne pas avoir eu de discussion sur le sujet avec KTM, mais avoir "juste lu l'info sur Internet".

Bien que déçu des performances qu'il a pu réaliser depuis ses débuts au guidon de la RC16, Petrucci apparaissait serein avant d'observer la pause estivale, "la conscience tranquille". Conscient que le temps manque lorsque le marché est si compétitif, il estimait "avoir donné le maximum" pour s'adapter à une moto très différente de la Ducati qu'il a pilotée pendant six ans et pas vraiment taillée pour lui.

"Je fais le maximum depuis pas mal de temps pour m'adapter", a-t-il souligné. "J'ai eu peu de temps et peu d'occasions pour traduire mon expérience par les actes et montrer ce que je pouvais apporter dans le développement de la moto. Par contre j'ai toujours pensé à faire au mieux en course."

"Clairement, avec le recul, on se dit qu'on pouvait faire mieux ici ou là, mais quand on vit le moment on pense toujours faire le maximum. Il m'a fallu un peu de temps pour m'adapter à cette moto, mais on voit aussi que Pol [Espargaró] y a mis du temps", ajoutait-il. "Comme je l'ai dit, ils méritent tous les deux la MotoGP et clairement KTM ne veut pas les laisser s'échapper, je n'ai donc pas grand-chose à objecter."

Actuel leader du Moto2, Remy Gardner a été annoncé chez Tech3 dès début juin. Son coéquipier chez Ajo, Raúl Fernández, avec qui il partage six victoires sur les neuf courses disputées à ce stade, dont quatre doublés, est l'un des noms qui circulent le plus sur le marché actuellement, mais ses liens avec KTM devraient bel et bien lui valoir la même promotion que l'Australien. Les retrouvailles du paddock, la semaine prochaine en Autriche, devrait accélérer les officialisations attendues. Petrucci, pour sa part, s'est déjà dit intéressé par le Dakar et a reçu le soutien de KTM en ce sens.

Lire aussi :

partages
commentaires
Dovizioso a "beaucoup aidé" Aprilia avec ses tests

Article précédent

Dovizioso a "beaucoup aidé" Aprilia avec ses tests

Article suivant

Pour Bagnaia, ce n'est pas Yamaha qui domine mais Quartararo

Pour Bagnaia, ce n'est pas Yamaha qui domine mais Quartararo
Charger les commentaires