Petrucci : "Nous devons récupérer le terrain perdu ce matin"

Le pilote Ducati a connu une première journée en deux phases en Catalogne, avec des EL1 à oublier suivis des EL2 où il a réussi à se remobiliser.

Petrucci : "Nous devons récupérer le terrain perdu ce matin"

S'il est toujours difficile d'obtenir sa première victoire en MotoGP, la gestion de celle-ci une fois acquise est souvent bien plus ardue encore. Moins de deux semaines après son premier succès dans la catégorie reine, au Mugello, Danilo Petrucci a semblé avoir bien du mal à se remettre dans le bain ce matin, à l'occasion des premiers essais libres en Catalogne.

Crédité du 18e temps seulement à l'issue de la première séance d'essais libres, l'Italien a en effet souffert d'un manque de grip général sur sa Ducati, lié en grande partie à la saleté présente sur la piste en ce début de week-end. Pour le numéro 9, le prix à payer a été assez élevé, avec une séance pour rien, dont il s'est remis avec succès dans l'après-midi en signant le huitième chrono des EL2. 

Lire aussi:

Mais rattraper le temps perdu lors de la première séance tient de la gageure. "Ce fut une journée difficile, en particulier durant la matinée", a-t-il concédé lors de son point presse vendredi. "La piste est vraiment très sale, nous ne comprenons pas si le problème vient de la piste ou du pneu. Nous avons été vraiment très lents. Cet après-midi ce fut un peu mieux. Nous devons récupérer le temps perdu ce matin. Lors des trois dernières manches, à Jerez, au Mans ainsi qu'au Mugello, j'ai eu de très bonnes sensations avec la moto. Cette fois-ci ce ne fut pas le cas, la situation est plus difficile, mais nous avons quelques solutions pour demain. En particulier, nous pouvons au moins viser le top 10 si demain la piste se montre plus rapide. Mais au moins nous sommes proches du top 5, même si les sensations ne sont pas optimales."

Roulage en formation avec Dovizioso

Pour tenter de sortir de la perspective négative dans laquelle il semblait s'inscrire, Petrucci s'est donc reposé sur une petite tactique mise au point avec son coéquipier Andrea Dovizioso, les deux hommes roulant de concert afin d'observer leur style de pilotage respectif.  "C'est une aide, quelque chose que nous avons décidé de faire durant la journée, et honnêtement je n'ai pas trop peur des temps au tour pour la course", a tenu à rassurer Petrucci. "Nous sommes dans le coup, je pense que nous pouvons nous battre pour le top 5, mais pour le moment nous manquons de beaucoup de vitesse sur un tour, et en particulier car il y a un gros manque de grip à l'intérieur des virages. Mon pneu arrière est toujours en train de glisser lorsque je freine et lorsque j'ouvre les gaz, et cela signifie que je perds beaucoup de temps. Nous avons découvert des choses positives et négatives, et demain je pense que nous pouvons rester comme d'habitude avec les têtes d'affiche."

Passée la petite frayeur de la matinée, le numéro 9 se sent désormais prêt à repartir de l'avant pour la suite du week-end, et viser la zone que Ducati lui a fixée comme objectif cette saison : le top 5. Et ce n'est plus sa première victoire, définitivement digérée aujourd'hui, qui pourrait le perturber à atteindre ce but. "C'est une course comme les autres. J'ai juste eu plus de mains à serrer hier, mais ce matin la situation était la même", a-t-il plaisanté. "La seule chose c'est que je suis un peu plus lent par rapport au Mugello, mais l'objectif est toujours le même : se battre pour le top 5, et possiblement pour le podium. Pour le moment je ne pense pas que j'ai la vitesse pour me battre pour le podium, mais demain est un autre jour."

partages
commentaires
Du mieux pour Valentino Rossi, qui pointe dans le top 10

Article précédent

Du mieux pour Valentino Rossi, qui pointe dans le top 10

Article suivant

Rins victime d’un pneu défectueux en EL2

Rins victime d’un pneu défectueux en EL2
Charger les commentaires