MotoGP
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
18 Heures
:
14 Minutes
:
17 Secondes
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
22 jours

Petrucci sent qu'il a perdu son point fort

partages
commentaires
Petrucci sent qu'il a perdu son point fort
Par :
25 sept. 2019 à 11:50

Le pilote Ducati se trouve en difficulté depuis la reprise du championnat le mois dernier. Son problème étant clairement identifié, il assure que l'équipe italienne va l'aider à le résoudre.

Pour Danilo Petrucci, les déceptions s'enchaînent. Lui qui comptait une moyenne de 13,4 points par course jusqu'à la pause estivale, n'en a plus marqué que 6,8 par Grand Prix depuis la reprise, en août. En cinq courses, il n'est pas monté plus haut que la septième position, à Silverstone, affichant un retard sur les vainqueurs allant de 13 secondes à Brno à 31 à Misano, et même 33 dimanche dernier en Aragón, où il s'est classé 12e.

Lire aussi :

Des résultats qui font l'effet d'une claque, car même s'ils témoignent de la baisse générale des performances des Ducati sur cette partie du championnat, ils sont bien plus décevants encore que ceux des autres pilotes. Là où Andrea Dovizioso et Jack Miller ont réussi à connaître des rebonds, avec une victoire et un total de cinq podiums à eux deux, Petrucci s'est empêtré. "Je suis le premier à ne pas être content de cette situation", pestait-il à l'arrivée, dimanche. "J'ai terminé la course quand les autres se tapaient déjà dans les mains. Au début du championnat, j'étais très en colère quand je terminais quatrième, et maintenant on en est très loin."

Les difficultés que rencontre Petrucci sont cependant clairement identifiées. Elles se concentrent sur les pistes manquant d'adhérence, où le pilote se trouve alors en délicatesse en entrée de virage, perdant ce qui a pu être son point fort jusqu'à présent. "Techniquement, il est très difficile pour moi d'entrer dans les virages aussi vite que je le voudrais, or c'est la raison principale pour laquelle j'étais rapide au début du championnat. Durant la dernière partie de l'entrée dans le virage, j'étais très rapide parce que j'arrivais à stopper la moto sur une très courte distance, or ça n'est pas possible [en ce moment]."

"Là où je suis très bon, c'est pour stopper la moto quand elle est inclinée. C'est ce qui m'a permis de gagner une course, de récupérer des places au Mans, d'être très rapide au Sachsenring, à Assen, Barcelone. Et en ce moment, quand je fais cela, je sens toujours un manque de traction à l'arrière au moment où je commence à relâcher les freins. Cela signifie que je dois freiner plus fort pour stopper la moto à l'entrée dans le virage et ouvrir les gaz différemment, je dois donc complètement changer ma façon de passer les virages. Ça n'est pas facile."

Lire aussi :

"Mis à part Silverstone, il y a eu un manque de traction sur chacun des quatre derniers circuits, mais ce n'est pas une excuse", précise le pilote. Il assure que Ducati va l'aider à se sentir mieux et prévoit de passer du temps à Borgo Panigale cette semaine afin de travailler sur ses données et de chercher une solution. "Ducati a décidé de m'aider beaucoup plus parce que j'en ai besoin", souligne-t-il. "L'équipe a compris qu'il fallait qu'on change quelque chose sur les réglages de la moto, parce que dans ce genre de situations, je n'arrive pas à exploiter mes capacités. Il m'est très difficile à l'heure actuelle d'être rapide. […] Il faut que l'on vérifie l'équilibre de la moto parce qu'elle ne me permet pas d'être rapide dans ces conditions."

La 3e place du championnat en jeu

Alors qu'il comptait 20 points d'avance sur Álex Rins avant la pause, Danilo Petrucci se trouve désormais un point derrière le pilote Suzuki, qui lui a ravi la troisième place du championnat. Après sa victoire à Silverstone, déjà, l'Espagnol avait grimpé d'un cran puis il avait rétrogradé à Misano du fait de sa chute, mais il affiche en tout cas des performances moyennes qui ont de quoi faire trembler le #9.

"On est toujours en bagarre pour la troisième place au championnat, mais il est clair que les quatre dernières courses n'ont pas été bonnes, pour une raison ou une autre", concède Petrucci. "Je veux vraiment revenir aux positions que je veux occuper. C'est possible, parce que Ducati a terminé [dimanche] sur le podium et c'est là que je veux être. […] Ça n'est pas facile, mais on est encore là. Et comme je l'ai souvent dit, je ne sais pas si beaucoup de personnes s'attendaient à me voir en bagarre pour le top 3 au championnat cette année."

Article suivant
Stats - Márquez éblouit sur sa troisième piste fétiche

Article précédent

Stats - Márquez éblouit sur sa troisième piste fétiche

Article suivant

Gibernau et De Puniet sur le départ en MotoE ?

Gibernau et De Puniet sur le départ en MotoE ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Aragón
Catégorie Course
Lieu MotorLand Aragón
Pilotes Danilo Carlo Petrucci
Équipes Ducati Corse Boutique
Auteur Léna Buffa