Peu de nouveautés majeures mais un test utile pour Aprilia

Aprilia a disputé le test de Jerez avec sa moto 2021 mais la marque avait néanmoins des évolutions autour de l'échappement et de l'embrayage, tandis que Maverick Viñales disposait d'un réservoir à la forme revue pour améliorer son pilotage.

Peu de nouveautés majeures mais un test utile pour Aprilia

Aprilia est entré dans une nouvelle ère de son implication en MotoGP au test de Jerez. Pas tant sur le plan technique, seules quelques pièces pour 2022 ayant été évaluées par Aleix Espargaró et Maverick Viñales, mais surtout parce que le constructeur italien fait désormais rouler ses pilotes avec sa propre structure et sans s'appuyer sur Gresini, maintenant lié à Ducati.

Ce test a principalement permis aux deux titulaires, accompagnés par le pilote d'essais Lorenzo Savadori, de travailler sur leur pilotage. "La moto était exactement la même", a déclaré Espargaró au site officiel du MotoGP. "On a de très petites différences, mais en fait la moto est à 95% la même qu'à Valence. Donc malheureusement, on n'aura rien de nouveau, il faudra attendre la Malaisie [et le test prévu au début du mois de février]."

Parmi ces différences figuraient un nouvel échappement, qui n'a eu aucune influence sur le comportement de la moto selon Maverick Viñales. "C'est très similaire", a déclaré celui qui a rejoint la marque cet été. "On ne peut pas sentir la différence. Il y a un changement, c'est vrai, mais dans le pilotage on ne sent aucune différence, donc c'est positif."

Et Viñales comptait justement beaucoup sur ce test pour travailler sur son pilotage et gagner en confort sur une Aprilia dont il ne maîtrise pas encore tous les secrets. Afin de l'aider dans sa quête d'une meilleure position sur la RS-GP, la marque italienne a modifié la forme du réservoir pour le test de Jerez.

"C'est ça qu'on a testé. On n'a rien testé de particulier ici. On a a juste travaillé sur la position pour être plus à l'aise sur la moto et continuer à être de plus en plus rapide. C'est le principal objectif. Les sensations se sont améliorées. On a fait beaucoup de tours, on a récolté beaucoup d'informations. On doit faire des progrès pour le prochain test."

Maverick Viñales

Maverick Viñales

Viñales a disputé ce test avec un châssis hybride introduit lors de la dernière course de la saison et destiné à récolter des données en vues de la saison 2022 : "Depuis Valence, je roule avec un châssis différent pour essayer de comprendre la direction à prendre pour la prochaine [moto] et il semble que la direction est assez évidente, donc je suis assez content qu'on ait l'esprit clair et une direction claire. Je pense que c'est le plus important".

Aleix Espargaró a aussi pu tester quelques nouveautés, dont un nouvel embrayage afin de donner un meilleur envol à l'Aprilia : "On a fait beaucoup de simulations de départ avec le nouvel embrayage et pas vraiment des nouveautés. On a un peu travaillé sur la moto. Je n'ai pas été très rapide, c'était juste une nouvelle journée d'essais. Je suis vraiment impatient de tester la nouvelle spécification qui arrivera en Malaisie. Maintenant on a une longue pause pour nous reposer. Je suis impatient".

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Honda est "sur la bonne voie" avec son prototype pour 2022
Article précédent

Honda est "sur la bonne voie" avec son prototype pour 2022

Article suivant

Dovizioso encore à la peine en sortie de courbe avec la Yamaha

Dovizioso encore à la peine en sortie de courbe avec la Yamaha
Charger les commentaires