Les deux pilotes Aspar accidentés et sur la touche pour les essais

partages
commentaires
Les deux pilotes Aspar accidentés et sur la touche pour les essais
Par : Léna Buffa
16 nov. 2017 à 11:35

Triste séance d'essais pour le team Aspar, cette semaine. Les deux pilotes ont en effet été accidentés dès le premier jour et ont dû mettre un terme prématurément à leur travail.

Álvaro Bautista était le premier à prendre la piste mardi, pour entamer les traditionnels essais post-course de Valence. Las, sa séance a tourné court, puisqu'il a d'abord dû rejoindre son stand et y passer la matinée après n'avoir pu effectuer qu'un rapide shakedown, bloqué par un souci technique.

Et pour ne rien arranger, son retour en piste à l'heure de midi s'est soldé par une lourde chute dès l'entame de son premier tour lancé. Transporté à l'hôpital, il a été rassuré sur l'absence de fracture, mais une forte contusion lombaire a marqué la fin de ses premiers essais avec sa nouvelle Ducati GP17.

"On a eu un problème de boîte de vitesses", explique le pilote espagnol. "Quand j'ai passé la troisième, j'ai mis un faux point mort et, quand j'ai ensuite coupé les gaz, il s'est enclenché, l'arrière s'est bloqué et j'ai été désarçonné. Heureusement, je ne me suis rien cassé, mais je suis retombé lourdement sur la tête et la cheville, et j'ai pris un coup dans le dos quand je glissais, ce qui est le plus douloureux."

 

Bien qu'il n'ait pas été en mesure de boucler un seul tour rapide, Bautista a indiqué avoir eu de bonnes premières sensations avec la GP17, qu'il découvrait. De l'autre côté du stand, Karel Abraham effectuait ses premiers tours de roues au guidon de la GP16, là aussi une moto plus récente que celle dont il disposait cette année, mais il n'a pas été beaucoup plus chanceux.

Le Tchèque est en effet tombé à grande vitesse en fin de journée, mardi, et ce fut là aussi le point final de sa séance. "Je dois dire que cette chute a été la plus rapide de ma vie, à près de 250 km/h, et franchement je ne sais pas ce qui s'est passé", explique-t-il. "On a fait un essai de départ en sortant du stand, qui s'est bien passé, et ensuite je tournais normalement – pas lentement, mais pas super vite. Et puis quand je suis sorti du virage, j'ai mis les gaz, j'ai eu le wheelie habituel à cet endroit, mais quand l'avant a touché le sol, j'ai complètement perdu le contrôle. C'était une grosse surprise, je ne comprends pas exactement ce qui s'est passé, mais c'était une très grosse chute, la moto est complètement détruite."

 

Le pilote tchèque a tout de même eu une journée quasi complète pour prendre la mesure de la Ducati GP16. "La moto est très différente de la Ducati GP15", constate-t-il. "Par exemple, la boîte de vitesses et complètement différente de celle que j'utilisais l'année dernière. Les premières sorties nous servaient donc à tous nous connaître – moi, la moto et le team."

Prochain article MotoGP
Le comportement en virage, l'axe de progression principal de Ducati

Previous article

Le comportement en virage, l'axe de progression principal de Ducati

Next article

Honda ne participera pas aux essais de Jerez

Honda ne participera pas aux essais de Jerez

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de novembre à Valence
Catégorie Mercredi
Lieu Valencia
Pilotes Álvaro Bautista , Karel Abraham
Équipes Ángel Nieto Team
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités