Les pilotes Aspar, invités surprises du groupe de tête

partages
commentaires
Les pilotes Aspar, invités surprises du groupe de tête
Par : Willy Zinck
8 avr. 2017 à 11:25

Álvaro Bautista et Karel Abraham se sont illustrés, au grand étonnement du paddock, lors de la première journée en Argentine, et espèrent bien tirer profit de leurs bonnes performances pour la suite du week-end.

Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Karel Abraham, Aspar Racing Team effectue un essai de départ
Karel Abraham, Aspar Racing Team
Karel Abraham, Aspar MotoGP Team
Karel Abraham, Aspar MotoGP Team
Karel Abraham, Aspar MotoGP Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Alvaro Bautista, Aspar Racing Team
Alvaro Bautista, Aspar MotoGP Team

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette première journée a accouché d'un dénouement des plus surprenants, avec de nombreuses têtes d'affiche repoussées, notamment lors de la seconde séance d'essais, en dehors du top 10.

Une situation des plus compromettantes pour les pilotes concernés, comme Andrea Dovizioso, Valentino Rossi ou bien encore Jorge Lorenzo, mais qui fait le bonheur d'autres pilotes étiquetés "de seconde zone".

Parmi eux, les pilotes Aspar ont particulièrement bien tiré leur épingle du jeu, Karel Abraham et Álvaro Bautista décrochant respectivement les troisième et quatrième chronos aux temps combinés, à moins d'une demi-seconde du leader, Maverick Viñales.

Des écarts étriqués qui ont renversé la hiérarchie

Pour Bautista, ce sont d'ailleurs ces faibles écarts qui sont à l'origine de cette hiérarchie quelque peu baroque. "Nous pouvons voir beaucoup de pilotes satellite dans le top 10, c'est étrange", reconnaît le pilote espagnol. "Cette piste n'est pas très difficile, donc les différences [entre les pilotes] ne sont pas si grandes."

Malgré ses propos qui poussent à la modestie, l'Ibère ne se montre pas pour autant ingrat envers tout le travail réalisé par son équipe, qui a rendu un tel résultat possible vendredi. "Nous avons été plus vite que les pilotes d'usine. Mais nous ne sommes que vendredi. L'important, c'est dimanche", tempère-t-il. "Pour moi, l'important ce sont les sensations que j'avais sur la moto aujourd'hui. J'ai eu un bon feeling. Je suis très content du travail que nous avons accompli aujourd'hui."

Chat échaudé craint l'eau froide, a-t-on coutume de dire. Le team Aspar semble avoir pris cet adage au pied de la lettre, alors que l'équipe s'était faite piéger lors de la première manche au Qatar, en n'assurant pas l'essentiel dès les premières journées. "Nous avons retenu les leçons du Qatar", confirme Bautista. "Car là-bas, lors de la première journée, nous n'avons pas chaussé de nouveaux pneus pour faire un time attack. Et lors de la deuxième journée, les conditions de piste avaient empiré. Nous n'avions donc pas été capables d'aller en Q2. Ici, nous avons donc décidé d'attaquer à la fin [de la séance], pour pouvoir participer à la Q2, en cas de pluie demain." Une stratégie qui pourrait s'annoncer payante alors qu'on annonce des précipitations pour samedi sur Termas de Río Hondo.

L'autre pilote du team Aspar, Karel Abraham, n'a pas été en reste vendredi. Avec le cinquième temps le matin, puis le troisième l'après-midi, le Tchèque, qui fait son retour cette saison en MotoGP après un an passé en Superbike, était pour le moins satisfait de son niveau de forme sur un tracé qu'il affectionne. "J'aime cette piste", confie-t-il. "L'équipe a fait un très bon travail ici. J'ai monté les pneus tendres et j'ai pu faire de bons tours, dont un vraiment très bon. Si je pouvais faire un top 10, ce serait vraiment bien pour moi, y compris en course. Mais du moment que je ramène des points, c'est bon pour moi."

Après avoir décroché les deux points de la 14e place au Qatar, le Tchèque peut viser un résultat similaire, sinon meilleur, en Argentine, alors que celui-ci a eu l'agréable surprise de pouvoir couvrir l'équivalent d'une distance de course avec le même train de pneus, même si celle-ci a été répartie sur les deux sessions. "Nous avons débuté la deuxième séance d'essais avec des pneus usés, que nous avions utilisés lors de la première, donc nous sommes parvenus à quasiment couvrir la distance d'un Grand Prix avec eux, tout en réalisant de très bons tours." De bon augure pour la suite des événements.

Prochain article MotoGP
Aleix Espargaró tire l'équipe Aprilia vers le haut

Previous article

Aleix Espargaró tire l'équipe Aprilia vers le haut

Next article

Une grève empêche l'arrivée d'un nouveau pneu Michelin

Une grève empêche l'arrivée d'un nouveau pneu Michelin

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Álvaro Bautista , Karel Abraham
Équipes Ángel Nieto Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions