Des pilotes MotoGP ont découvert le nouveau virage 10 de Barcelone

Certains pilotes MotoGP ont réalisé de derniers roulages de préparation en Espagne, avant de s'envoler pour le Qatar où les tests officiels débuteront la semaine prochaine. L'occasion notamment de découvrir les modifications du virage 10 de Barcelone.

Des pilotes MotoGP ont découvert le nouveau virage 10 de Barcelone

Le report des essais de pré-saison a poussé de nombreux pilotes MotoGP à chercher de nouvelles solutions pour se préparer au championnat qui approche à grands pas. Depuis le début de l'année, on les a ainsi vus arpenter le bitume de quelques pistes choisies principalement en fonction de la météo clémente qui y règne l'hiver, dans le but de retrouver de bonnes sensations de vitesse au guidon de dérivées de motos de route, pourtant moins puissantes que leur bolide de course, réglementation oblige.

Lundi et mardi, on a ainsi vu Johann Zarco et Maverick Viñales faire un crochet par Almeria, au sud de la péninsule ibérique, au guidon respectivement d'une Ducati Panigale V4S et d'une Yamaha R1 spécialement décorées pour ces rendez-vous devenus désormais incontournables. Puis le Français a mis le cap au nord pour rejoindre mercredi le circuit de Barcelona-Catalunya, où l'attendaient bon nombre de ses collègues pour une nouvelle journée de piste.

Pour la seule catégorie MotoGP, étaient présents le Champion du monde en titre Joan Mir et son coéquipier chez Suzuki Álex Rins, mais aussi Fabio Quartararo pour le compte de Yamaha, Jack Miller pour Ducati, Pol Espargaró, Álex Márquez et Takaaki Nakagami pour Honda, et Aleix Espargaró pour Aprilia. Un grand nombre de pilotes engagés en Moto2 et Moto3 se trouvaient également sur place, et ce alors qu'un test privé se déroulait par ailleurs à Valence pour certaines équipes de ces catégories. "On aurait dit un test officiel !" s'amuse Jack Miller, que l'on a déjà vu à Jerez avec les autres pilotes Ducati il y a quelques jours.

Lire aussi :

Fabio Quartararo, en revanche, n'avait pas encore arpenté le bitume cet hiver, ayant concentré ses entraînements sur le motocross. "Je suis content d'être de retour, c'est un pas de plus vers le Qatar", se réjouit le Français auprès du site officiel du MotoGP. "Je n'étais pas venu sur un circuit depuis Portimão. Je me suis senti bien, tout était standard et c'était assez facile de piloter. Je suis heureux tout simplement de réveiller les muscles sur une moto de route."

"C'était cool de revenir après aussi longtemps, de voir des adversaires et des pilotes Moto2 et Moto3 se battre entre eux ! C'est bien de commencer à retrouver cet esprit de compétition avant le Qatar. Tous les hivers sont longs, mais celui-ci l'a été tout particulièrement", assure Pol Espargaró, impatient de découvrir sa nouvelle Honda la semaine prochaine. "Cet hiver, j'ai beaucoup poussé en dirt bike et en motocross, j'étais à fond ! Pendant peut-être un mois et demi, je n'ai fait que rouler à moto, et j'ai vraiment adoré ça. Je n'ai jamais fait autant de motocross !"

Jack Miller, Ducati Team

Jack Miller

Cette journée de roulage a également permis aux pilotes de découvrir avant le Grand Prix prévu sur place début juin les modifications apportées au virage 10 de la piste de Barcelone, dont les travaux viennent de prendre fin. Les premiers commentaires en ce sens sont positifs, les pilotes ayant retrouvé une portion plus similaire à ce qu'elle était avant les changements de ces dernières années. "Le tracé du virage est assez différent, mais c'est sympa. C'est à mi-chemin entre l'ancien tracé [MotoGP] et celui de la F1. Ça me plait", explique Fabio Quartararo.

"Le circuit de Montmeló est fantastique et c'est génial d'avoir un tracé similaire à celui de l'ancien circuit au virage 10. On peut emmener beaucoup de vitesse, l'asphalte offre beaucoup de grip, donc 10/10 pour le travail qu'ils ont fait !" se félicite quant à lui Jack Miller.

"Je suis content parce que j'ai pu faire beaucoup de tours et essayer le nouveau virage. C'était important pour comprendre comment le passer et trouver la bonne trajectoire afin d'en avoir une idée pour le jour où l'on reviendra ici avec la MotoGP. Une journée productive, j'en suis content et je suis prêt pour le Qatar", assure Joan Mir.

À noter enfin que, en attendant un hommage plus officiel de la part du championnat, les pilotes présents à Barcelone mercredi se sont réunis dans la pitlane afin d'observer une minute de silence en mémoire de Fausto Gresini, décédé mardi. Un moment de recueillement a également été observé à Valence, où le team Gresini a repris la piste mercredi avec ses pilotes Moto2 et Moto3.

Lire aussi :

Les pilotes observent une minute de silence en mémoire de Fausto Gresini

partages
commentaires
Yamaha n'a "pas de doutes" sur la fiabilité de son moteur

Article précédent

Yamaha n'a "pas de doutes" sur la fiabilité de son moteur

Article suivant

KTM ne veut pas former des pilotes pour les voir partir

KTM ne veut pas former des pilotes pour les voir partir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Auteur Léna Buffa