Rins termine une saison "incroyable" sur le podium

partages
commentaires
Rins termine une saison
Par : Michaël Duforest
19 nov. 2018 à 13:00

Il souhaitait terminer sur le podium pour en inscrire un de plus que son équipier Andrea Iannone cette saison, c'est chose faite pour Álex Rins, deuxième à Valence.

Podium : le deuxième, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Le deuxième, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Podium : le deuxième, Alex Rins, Team Suzuki MotoGP, le troisième, Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing

Le pilote Suzuki, qui s'est élancé de la deuxième place sur la grille de départ, a pris un envol impeccable en "Course 1" pour s'adjuger la tête et s'enfuir, comptant plus de cinq secondes d'avance sur son plus proche poursuivant.

Quand la pluie a commencé à tomber dru, l'avantage d'Álex Rins a fondu comme neige au soleil (bien que ce dernier ne répondît pas à l'appel...) jusqu'à perdre le leadership sur une erreur dans le 14e tour, profitant à Andrea Dovizioso et Valentino Rossi. Dans le début du tour suivant, la course fut stoppée.

"Dans la première course, quand j'ai vu que j'avais quatre secondes d'avance, c'était incroyable. Ensuite, j'ai essayé de rester concentré à fond, mais quand la pluie est arrivée, je prenais peut-être beaucoup de risques. J'ai essayé de rester sur la moto, car c'était très compliqué, et ensuite Andrea et Valentino m'ont rattrapé. Quand j'ai vu Andrea lever son bras, au virage d'après je l'ai fait aussi car honnêtement c'était très dur de rester sur la moto."   

Lire aussi:

Le règlement du MotoGP stipulant que le classement est pris sur le dernier tour complété par l'ensemble du peloton... Álex Rins se retrouvait en pole position pour une joute de 14 tours ! Comme sur le premier départ, l'Espagnol tentait de partir en boulet de canon.

Mais cette fois-ci, Dovizioso et Rossi sont parvenus à lui prendre la roue, et le numéro 42 a très vite dû abdiquer. Mais la chute du Docteur en fin d'épreuve lui permet de terminer à nouveau deuxième, et de finir pour la cinquième fois sur le podium cette saison.

"Sur la deuxième course, j'ai essayé de faire la même chose. On n'a pas changé les pneus, toujours medium et soft, et j'ai essayé de démarrer de la même façon car je me battais avec Zarco [pour la cinquième place du championnat]. Je savais qu'hier il était plus rapide que moi. Andrea et Valentino, ils avaient un meilleur rythme, ils m'ont dépassé, mais deuxième pour Suzuki et moi, c'est incroyable."

Trop tôt pour penser à jouer le titre

Le dernier Grand Prix de la saison est aussi l'occasion de dresser le bilan des 11 mois écoulés dans le paddock du MotoGP. Pour Suzuki et Rins, après une année 2017 plus que difficile, le rebond est incroyable, la marque de Hamamatsu parvenant à enregistrer neuf podiums, une première depuis 1994 !

De tels résultats permettent de nourrir de beaux espoirs pour 2019 : "On a fait une incroyable deuxième partie de saison, on a donné beaucoup d'informations à Suzuki, pour essayer de développer la moto. Au Japon, Sylvain Guintoli a essayé un châssis différent, un moteur différent avec plus de puissance, on essaiera de rester concentré pour l'année prochaine."

 
Article suivant
Viñales : "Nous aurions pu finir premier et deuxième"

Article précédent

Viñales : "Nous aurions pu finir premier et deuxième"

Article suivant

Vidéo - Les 10 faits marquants du GP de Valence

Vidéo - Les 10 faits marquants du GP de Valence
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Course
Lieu Valencia
Pilotes Álex Rins
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Michaël Duforest