MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Des podiums, l'objectif d'Aprilia pour ces deux prochaines années

partages
commentaires
Des podiums, l'objectif d'Aprilia pour ces deux prochaines années
Par :
26 mars 2019 à 08:40

Avec des résultats stagnants depuis son retour dans la discipline en 2015, le constructeur italien a placé la barre haut pour les prochaines saisons.

Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Andrea Iannone, Aprilia Racing Team Gresini
Andrea Iannone, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini
Aleix Espargaro, Aprilia Racing Team Gresini, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing
Andrea Iannone, Aprilia Racing Team Gresini
Andrea Iannone, Aprilia Racing Team Gresini
Andrea Iannone, Aprilia Racing Team Gresini

Une Q2 suivie d'un top 10 pour Aleix Espargaró, et une première arrivée dans les points pour Andrea Iannone : Aprilia aura réalisé une manche inaugurale solide au Qatar. Des résultats d'ensemble qui ont eu de quoi rassurer les troupes de Noale après un dernier exercice catastrophique qui les avait vus terminer bonnes dernières du championnat des constructeurs.

Mais cette année, la marque italienne sait ne pas avoir d'autre option que celle de voir ses résultats progresser si elle veut perdurer en MotoGP. Le recrutement de choix avec les arrivées de Iannone donc, mais aussi de Bradley Smith, sans oublier celle de Massimo Rivola, en provenance de la F1, à la tête de l'équipe, témoigne de l'engagement d'Aprilia à vouloir progresser cette saison.

Lire aussi :

Et autant le dire tout de suite, celui qui a par le passé œuvré chez Ferrari a des objectifs pour le moins ambitieux : "Nous avons 54 titres derrière nous, et nous voulons obtenir le 55e le plus tôt possible", a déclaré le responsable italien lors de l'Aprilia All Stars, événement qui se déroulait le week-end dernier sur le circuit du Mugello. "Je sais que c'est ambitieux, que cela prend du temps. Nous avons une très bonne base, et donc une très bonne marge [de progression] dans de nombreux domaines."

Obtenir des résultats à la régulière

Avant cela, il faudra déjà viser le podium, sur lequel Aprilia n'a jamais réussi à monter depuis son retour dans la catégorie reine en 2015. Un premier objectif que Rivola se fixe à moyen terme : "J'aimerais déjà voir Andrea et Aleix sur le podium. Mais il ne faudrait pas que cela se produise seulement parce que des gars sont tombés devant nous, mais bien parce que les performances de notre moto nous ont permis d'obtenir ces résultats au mérite."

Un but partagé par celui qui tenait jusqu'à l'année dernière les rênes de l'équipe, avant de se concentrer sur la direction technique, Romano Albesiano. "Les résultats que nous souhaitons décrocher, ces deux prochaines années, sont de nous battre pour des arrivées sur le podium sur la majorité des courses", confirme-t-il. "C’est notre objectif, je crois. C’est un gros défi, mais je pense que nous avons la possibilité de le faire."

Lire aussi :

Une chose est sûre : avec un renforcement des effectifs et une organisation assainie par une meilleure répartition des tâches, Aprilia s'est enfin donné les moyens de ses ambitions. "Il est certain que mon travail est lié à l’ingénierie", reprend Albesiano, soulagé d'être recentré sur son cœur de métier. "J’ai occupé différents postes ces dernières années, mais qui n’étaient pas en rapport avec le côté technique, et c’était un peu flou pour mon travail. À présent, Massimo est arrivé et il fait souffler un vent de nouveauté dans le département, avec de l’enthousiasme."

"Pour moi c’est fantastique car je peux vraiment faire mon travail, que j’aime beaucoup. Jour après jour, je me rends à mon bureau l'esprit tourné vers les courses, et nous avons beaucoup d’idées pour notre développement."

Atteindre ces objectifs ne sera cependant pas chose aisée compte tenu de la réduction des écarts dans le peloton. "Le niveau du MotoGP augmente année après année et le positif est que nous réduisons l’écart avec les gars de devant, en essai et en course, et que notre performance s’améliore malgré d'assez mauvaises conditions de piste [au Qatar]", reprend-il, sans pour autant perdre de son optimisme.

"Techniquement je suis content, nous sommes à jour dans notre programme et nous sommes plus forts que ces dernières années. Nous sommes une meilleure équipe dans le box, avec deux pilotes fantastiques et un test team super solide. Je pense qu’Aprilia est plus fort que jamais."

Avec Charlotte Guerdoux

Article suivant
L'Argentine, le saut dans l'inconnu perpétuel pour Michelin

Article précédent

L'Argentine, le saut dans l'inconnu perpétuel pour Michelin

Article suivant

Oliveira : Tech3, l'équipe idéale pour un rookie ambitieux

Oliveira : Tech3, l'équipe idéale pour un rookie ambitieux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Andrea Iannone Boutique , Aleix Espargaró Villà
Équipes Aprilia Racing Team Gresini
Auteur Willy Zinck